Articles contenant le tag Vanier Nicolas

L’OR SOUS LA NEIGE #2

Stalner & Vanier
Editions 12 bis

couv-orsousneiget2couvMatt s’installe dans un coin isolé de l’Alaska, éduque ses chiens à tirer un traineau et passe un premier hiver fort difficile. Un superbe « western écolo » tiré de l’œuvre de Nicolas Vanier et mettant en avant les pionniers des chiens de traineau.

RESUME

Matt Bowers a bien décidé de rester dans cet enfer blanc que constitue l’Alaska de 1898 et subsiste comme il peut, isolé de tout, malgré les tentatives de découragement de celui qui l’épie sournoisement, le trappeur Mersh. Toujours habité par sa soif de faire fortune à l’instar de Marie ou de Stevens, le jeune homme finit peu à peu par s’acclimater à la dure réalité du milieu naturel jusqu’à, à force d’erreurs et de dangers vécus, trouver une exaltation insoupçonnée. Est-ce que Matt aurait trouvé enfin sa voie dans cet environnement on ne peut plus sauvage et ingrat ? Et pourquoi Mersh veut à tout prix qu’il quitte le pays ?

PRESENTATION

1897. Matt, un jeune paysan américain. fuit la ferme familiale pour vivre l’aventure. Il part à la recherche du Klondike, une rivière inconnue d’Alaska qui sera bientôt l’objet de tous les fantasmes. On y a trouvé beaucoup d’or. Peu à peu, le jeune homme va se fondre clans le Grand Nord. Cette histoire est inspirée d’une odyssée inouïe où cinquante mille hommes, parmi lesquels l’écrivain Jack London, sont allés se perdre clans un désert de neige et de glace, à cause d’un simple titre clans les journaux : « Des tonnes d’or en Alaska ».

Adapté du roman éponyme de Nicolas Vanier, L’Or sous la neige fera l’objet d’une adaptation au cinéma de l’auteur lui-même. Le film dont Robert Redford jouera l’un des protagonistes devrait sortir sur les écrans en 2013. Après Le Dernier Trappeur et Loup, L’Or sous la neige sera le prochain grand film de Nicolas Vanier. 12bis, après avoir donné vie à Loup publiera cette adaptation en trois tomes.

LU DANS LA PRESSE

« Ce deuxième volet de l’adaptation du roman de Nicolas Vanier, le fameux écrivain/explorateur/réalisateur, installe d’avantage Matt Bowers, le candidat à l’aventure aurifère, dans son exode dans le Grand Nord. Toujours basée sur l’odyssée authentique vécue par des milliers d’hommes à la fin du 19ème siècle à la recherche d’un nouvel Eden, cette histoire soutenue par le tandem ô combien payant des frères Stalner, reste d’une consistance toujours aussi probante.
(…) Le Grand Nord sous le trait de Jean-Marc Stalner est d’une beauté extraordinaire et également redoutable.
(…) Un deuxième tome excellemment mené dont un passage n’est pas sans rappeler Construire un feu de Chabouté, pour une adaptation aux effets réfrigérants garantis. »
(Lu sur Sceneario.com, 04 février 2012)

« Le premier tome mettait en place une aventure de chercheurs d’or dans le Klondike, plus proche du western que des considérations écolos. Dans ce second volet, on partage plus volontiers les composantes de la vie de Nicolas Vanier, explorateur contemporain et réalisateur de cinéma, spécialiste des périples dans le grand nord avec des chiens de traineaux. Proche des œuvres de Jack London (qu’on croise d’ailleurs dans le récit !), cette BD prévue en 3 tomes est en effet tirée de l’œuvre de Vanier, en amont d’un film qui devrait sortir sur les écrans fin 2012.
(…) Au-delà de l’aventure palpitante, l’œuvre propose de réfléchir sur la place de l’homme sur la planète. Après quoi court donc le héros Matt ? Par extension, bottons-nous tous un minimum les fesses pour respecter notre nature… Enneigés et immaculés, ces vastes paysages sauvages superbement rendus par le dessin réaliste méticuleux de Jean-Marc Stalner donnent furieusement envie d’endosser un sac à dos… »
(Lu sur planète BD, 13 janvier 2012)

LES AUTEURS

eric-stalnerEric Stalner - Dessinateur, Scénariste

Né en 1959, Eric Stalner commence par dessiner à quatre mains avec son frère Jean-Marc (Les Poux, Le Boche, Le Fer et le Feu, Malheig, Fabien M). C’est en 1999 qu’il débute une carrière en solo avec la création de La Croix de Cazenac avec Pierre Boisserie chez Dargaud. De nouveau chez Glénat, il signe seul Le Roman de Malemort. En 2003, il dessine À la recherche de Blanche chez BDEmpher, puis en 2005 Ange-Marie avec Aude Ettori chez Dupuis. En 2004 paraît Blues 46 co-scénarisé par Laurent Moënard chez Dargaud où il débute en 2006 La Liste 66.
En 2007, Stalner lance deux sagas d’envergure, sur lesquelles il assure à la fois scénario et dessin, avec son complice Pierre Boisserie : Flor de Luna et Voyageur.
Sa puissance de travail lui permet de signer un nombre d’albums impressionnant tout en conservant une grande qualité graphique à ses œuvres, tels que Ils étaient 10 et Loup aux éditions 12bis.

Son Blog.

nicolas-vanier1Vanier Nicolas
- Scénariste

Nicolas Vanier fait une partie de ses études à l’école Saint-Erembert de St-Germain-en-Laye. Passionné par le grand nord dès l’adolescence, il commence ses expéditions en traversant à pied la Laponie en 1982. En 1983, il s’attaque au Grand Nord québécois sur les traces des indiens Montagnais. Il explore plus avant le nord canadien en traversant la péninsule du Nouveau-Québec-Labrador avec des traîneaux à chiens. Cette exploration fera l’objet d’un premier ouvrage, Grand Nord et d’un documentaire télévisé pour Antenne 2 (depuis devenue France 2).
Il parcourt en 1986 et 1987 les montagnes Rocheuses et l’Alaska, en trois étapes, avec les moyens de locomotion traditionnels de ces régions. Une partie est effectuée à cheval, partant du Wyoming jusqu’à la Colombie-Britannique. Douze chevaux suivent l’expédition, cinq servent de monture à l’équipe, composée de quatre hommes et une femme, les sept autres portent l’équipement. Cette première partie du voyage, faute d’expérience en matière de bât, fut pour grande partie effectuée à pied. La deuxième étape s’effectue sur l’eau, avec la descente du Yukon en radeau de sapin et le passage des lacs et rivières en canoë. La troisième étape jusqu’au détroit de Béring s’effectue avec des attelages de chiens de traîneau.
En 1990 et 1991, il entreprend la traversée de la Sibérie, partant de Mongolie pour rejoindre l’océan Arctique, pour une expédition de 7 000 kilomètres. Soucieuse d’adopter les moyens de déplacement locaux, plus adaptés à ces voyages de l’extrême, son équipe utilise le cheval, le poney, le traîneau à chiens, les rennes et les canoës pour se déplacer. En 1993, il retourne en Sibérie, où il partage le quotidien d’une famille d’éleveurs nomades évènes.
De 1994 à 1995, il entreprend avec sa femme et sa fille alors âgée d’un an et demi, un voyage d’un an à travers les Rocheuses et le Yukon jusqu’en Alaska. Ils commencent leur périple à cheval, passent l’hiver dans une cabane de bois qu’ils construisent eux-mêmes et finissent leur périple en traîneaux à chiens.
Tout au long de ses périples, Nicolas Vanier a développé pour les chiens de traîneau une passion et une expérience qu’il met à l’épreuve en 1996 en participant à la Yukon Quest, course de 1 600 kilomètres à travers le grand nord canadien et l’Alaska, réputée pour être la plus difficile au monde.
Pendant les années qui suivent, il se prépare à l’Odyssée blanche, un voyage de 8 600 kilomètres qu’il effectue en 1999 avec son équipe en traîneau à chiens. Il part de Skagway en Alaska pour arriver jusqu’à Québec moins de 100 jours plus tard. Il rencontre lors de ce voyage Norman Winther, qui jouera plus tard dans son film le Dernier Trappeur.
Il participe en 2000 à la mise en place de l’association Les Fauteuils glissants, qui a pour objet de rendre accessible aux personnes handicapées moteur la pratique de la randonnée en traîneaux à chiens dans le monde. En 2002 et 2003, il participe à plusieurs course en traîneau à chiens, dont à nouveau la Yukon Quest.
En 2005, il participe au lancement dans les Alpes, sur le domaine skiable des Portes-du-Soleil et de la Haute-Maurienne-Vanoise, de la Grande Odyssée Savoie Mont Blanc, une course de chiens de traîneau, première de cette envergure en Europe. La cinquième édition a eu lieu en janvier 2009.
En 2008, il tourne en Sibérie, pour le film Loup, qui sort en salle en décembre 2009. De cette expérience naîtront le roman et la BD (avec Pierre Boisserie et Eric Stalner) éponymes. La collaboration reprendra pour L’Or sous la neige en 2011 avec Eric et Jean-Marc Stalner

Son Site.

Parution : 12 janvier 2012
Nb de pages : 48 p.
Format : Album
ISBN : 978-2356483034
13,90 Euros.

lor-sous-la-neiget-2-3lor-sous-la-neiget-2-4

, , ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.