Articles contenant le tag Stock

JE BOIS DONC JE SUIS

Roger Scruton
Stock

je-bois-donc-je-suisLes anciens avaient trouvé une solution au problème de l’alcool: ils l’intégraient aux rituels religieux, le considéraient comme l’incarnation d’un dieu et écartaient le comportement perturbateur comme étant le fait du dieu et non de l’adorateur. Peu à peu, grâce à la discipline du rituel, de la prière et de la théologie, le vin s’est séparé de ses origines orgiaques pour devenir avant tout une libation solennelle aux Olympiens puis à l’Eucharistie chrétienne – cette brève rencontre avec le sacré qui a pour but la réconciliation.

Nous connaissons l’opinion médicale selon laquelle boire un verre ou deux par jour est bon pour la santé, ainsi que l’opinion concurrente qui veut que boire plus d’un verre ou deux nous soit fatal. Qu’il soit bon ou non pour le corps, Roger Scruton soutient que le vin, bu dans le bon état d’esprit, est incontestablement bon pour l’âme. Et la philosophie est ce qui existe de mieux pour accompagner le vin. En pensant avec le vin, vous n’apprenez pas seulement à boire en pensant mais à penser en buvant.

Le vin philosophe
Pour lutter contre le “déclin du monde” et la “grossièreté ambiante”, le philosophe britannique Roger Scruton a trouvé une solution. Son dernier livre, Je bois donc je suis, est un éloge aux vertus du vin, un manifeste pour le savoir vivre, une tentative pour apprendre à ses lecteurs à apprécier le breuvage. Le Guardian salue son sens de la pédagogie et ses bonnes idées. “Saviez-vous, par exemple, demande le quotidien britannique, que le meilleur plat pour accompagner un Hermitage blanc est un hérisson cuit au four ou un écureuil au feu de bois ?”

Mais les réflexions philosophiques de l’auteur sur les bienfaits du vin, qui aiderait les individus à se révéler, ne sont pas s’en laisser perplexe le mensuel américain Times of Higher Education, pour qui tout cela “relève plus du dîner un peu arrosé que de l’essai philosophique”.

Roger Scruton est universitaire résident à l’American Enterprise Institute (Washington) et chargé de recherche supérieure à Blackfriars Hall (Oxford). Il a également publié Sexual Desire, The West and the Rest, England : An Elegy, News from Somewhere et Gentle Regrets (tous parus chez Continuum).

Traduit de l’anglais (Grande-Bretagne) par Elsa Boyer
Parution : 30 mars 2011
Format : Broché
Nb de pages : 300 p.
Dimension : 12 cm x 20 cm
ISBN-10: 2234064945
ISBN-13: 978-2234064942

Enhanced by Zemanta

, ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.