Articles contenant le tag Stéphane Hessel

LE RESCAPE ET L’EXILE

Stéphane Hessel et Elias Sanbar
Don Quichotte Editions

le_refugie_et_l_exile_01Une découverte. Un rappel ou un éclairage sur une situation complexe. Cet ouvrage ne laisse pas indifférent et donne à réfléchir.

PRESENTATION

Que peut-on dire de nouveau sur un conflit de plus de cinquante ans, dont les paramètres de solution sont aujourd’hui connus par la communauté internationale ? MM. Hessel et Sanbar se sont accordés sur une démarche originale : retracer et analyser le cours des événements qui ont conduit à l’actuelle impasse et s’interroger sur le rapport entre légalité internationale et justice historique. Tous deux reviennent, au cours de leur échange, et dans le même souci de combiner témoignages et réflexions, sur les grandes dates du conflit.
Elias Sanbar, né à Haïfa en 1947, s’est aussitôt retrouvé sur les routes de l’exil. Il parle du sentiment d’incompréhension et d’injustice qu’il partage avec son peuple. Stéphane Hessel, ancien résistant et déporté à Buchenwald, était diplomate à l’ONU lors de la création d’Israël, à laquelle il était favorable. Il avoue avoir des réserves depuis la guerre des Six Jours, où Israël ne peut plus justifier ses attaques par la légitime défense. Il pointe du doigt l’impunité du pays qui, en continuant la colonisation malgré les traités de paix, se place dans l’illégalité par rapport au droit international. Plus tard, ce sont ses liens avec des oligarchies financières du monde entier qui l’indignent.
En analysant les causes du conflit et les éléments qui ont empêché les négociations d’aboutir, MM. Hessel et Sanbar parviennent encore à trouver des raisons d’espérer. Sur la possibilité même d’un État palestinien, ils posent comme préalable le retrait des colonies en Cisjordanie. Ils préconisent de former une région forte, où Israël et la future Palestine pourraient vivre ensemble sereinement.
Stéphane Hessel, lui, en appelle au réveil du peuple israélien, dans la lignée du printemps arabe. Les auteurs finissent par sortir le conflit de son caractère exceptionnel de bataille pour une terre sainte, trop lourd à porter, et prônent un retour à la banalité, condition sine qua non de la fin de l’impunité israélienne.

Hommes de culture, férus de poésie et de musique, Stéphane Hessel et Elias Sanbar débordent aussi dans ce livre le cadre strictement politique de la question palestinienne et du conflit israélo-arabe pour proposer une vision humaniste de l’avenir qui exige, au-delà de la conclusion d’un traité de paix, une véritable réconciliation entre Palestiniens et Israéliens, et plus généralement entre Juifs et Arabes.

LA PRESSE EN PARLE

Le dialogue est précis, fouillé, profond dans l’analyse et la réflexion. Parfois très spécialisé mais jamais lassant (…) C’est la grande force des entretiens que de permettre au lecteur de se laisser entraîner sur des chemins traversiers. Pour s’ouvrir à d’autres voies. A d’autres voix. Et revenir, au final, à la croisée des pensées.
(D’Olivier Quélier - www.book.emissaire.over-blog.com)

Ils devisent sur la situation entre Israël et la Palestine. Les deux en appellent vivement à la paix durable (…) On le recommandera pour son aspect didactique, destiné à ceux qui ne sont pas familiers des enjeux historiques.
(De Sylvain Champagne - www.culturehebdo.com)

Sorte de récit à deux voix d’un même passé, celui du conflit israélo-palestinien, vécu du point de vue des réfugiés par l’un et du point de vue de l’ONU par l’autre.
(De Marc Voinchet - France Culture)

Emission sur France-Info du lundi 12 mars 2012.

le_refugie_et_l_exile_021LES AUTEURS

Ambassadeur de France, corédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’homme, Stéphane Hessel est notamment l’auteur du célèbre Indignez-vous !. Il a été le chef de la coopération technique au Quai d’Orsay.

Elias Sanbar, ambassadeur de la Palestine auprès de l’Unesco, a participé aux négociations de paix israélo-palestiniennes. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de référence sur la Palestine et négociateur et animateur de la Revue d’études palestiniennes aux éditions de Minuit. Il est aussi négociateur aux pourparlers bilatéraux et multilatéraux de paix, et chef de la délégation palestinienne aux négociations sur la question des réfugiés.

Parution : 1 mars 2012
Nombre de pages : 288 p.
ISBN : 978-2359490596
Prix : 16,20 €

, , , , , , ,

Pas de commentaire

Aux actes, citoyens ! De l’indignation à l’action

Hervé Sérieyx - André-Yves Portnoff
Préfacé par Hugues de Jouvenel
Maxima

aux-actes-citoyensRésumé : L’indignation c’est bien. Mais ce n’est qu’une première étape. Ce livre propose la suivante, celle de l’action. Aujourd’hui, preuve est faite avec l’étincelle tunisienne et son extraordinaire propagation, ou même avec la tempête Wikileaks que l’initiative d’une poignée de femmes et d’hommes suffit à déclencher des forces qui se répandent telles une traînée de poudre et réalisent ce que l’on croyait, la veille encore, impossible. Sachons, à notre nivreau, en tirer les conséquences ! Ce livre ne part pas de théories mais d’exemples réels du monde du travail, de l’école, des régions. Il démontre que chacun peut agir et transformer son environnement immédiat en tant que citoyen, consommateur, professionnel, entrepreneur. En France, des anonymes, des bâtisseurs méconnus rompent avec la routine. Leurs résultats patents prouvent qu’une succession d’initiatives individuelles peut dynamiser l’économie, exploiter pleinement le web 2.0 dans la cité et l’entreprise, pallier les béances de l’enseignement, relancer le développement territorial et notre qualité de vie…Cette Renaissance par l’action, les auteurs en repèrent les prémisses partout. Exploitons les solutions qui marchent réellement et agissons chacun à notre niveau. Lorsque toutes ces initiatives locales se rencontreront, elles se consolideront mutuellement et la société sera transformée en profondeur.

Le Mot de l’éditeur : Stéphane Hessel avec “Indignez-vous!” a dépassé les scores des meilleurs best sellers. Mais l’indignation ne suffit pas ; encore faut-il agir pour tenter de corriger les situations inacceptables.
Et justement, affirment les auteurs, la France bouge. Grâce aux facilités du Web, DE NOMBREUSES INITIATIVES SONT PRISES PAR DES CITOYENS ANONYMES, pour redynamiser la société et l’économie. L’objet de ce livre est de montrer concrètement au lecteur, à partir d’exemples réels, COMMENT IL PEUT DEVENIR DAVANTAGE ACTEUR AU NIVEAU LOCAL, DANS SON ENTOURAGE, DANS SON TRAVAIL etc.. En fait, il ne faut plus seulement s’indigner mais agir.

AVIS (28 février 2011) :
Carton plein pour Stéphane Hessel. Son brûlot « Indignez-vous ! » a dépassé les scores des meilleurs best sellers. Mais l’indignation ne suffit pas ; encore faut-il agir pour tenter de corriger les situations inacceptables qui la justifie. On ne peut pas se contenter de dire indéfiniment que c’est la faute des autres, des pouvoirs publics, des politiques, de la droite, de la gauche, de la Chine, des patrons, des syndicalistes, des banquiers…Là où l’on est, on peut toujours s’efforcer, par sa propre action, de transformer son petit bout de monde.
Et justement, la France bouge. De nombreuses initiatives sont prises par des citoyens anonymes, voire des entrepreneurs méconnus, pour dynamiser l’économie, utiliser toutes les potentialités collaboratives du Web2.0, palier les béances de l’école, relancer le développement territorial. En se multipliant et en se confortant les unes les autres, ces initiatives innovantes, suscitées spontanément par des personnes privées, des groupes, des associations, sont en train de communiquer au pays, d’une façon sous-jacente, une énergie neuve, celle d’une vraie Renaissance.
L’objet de ce livre est d’aider concrètement chaque citoyen, à partir d’exemples réels, à devenir davantage acteur dans quatre domaines privilégiés sur l’évolution desquels il lui est réellement possible de peser : la transformation de nos entreprises pour dynamiser la création d’emplois, l’utilisation intelligente du Web2.0 pour prendre la maîtrise de notre destin collectif, la suscitation de cette passion du savoir qui seule peut fortifier notre système éducatif et sa capacité libératrice, la participation au développement territorial pour que dans cette petite part de monde où nous vivons se multiplient activité, culture et plaisir de vivre ensemble.
Au cours de leurs longues et riches carrières, les deux auteurs, André-Yves Portnoff et Hervé Sérieyx, ont pu mesurer, grâce à de nombreuses observations sur le terrain, toute la puissance de transformation que parvenaient à instiller dans la Société ces centaines d’initiatives. Décidément, l’indignation n’est honorable que si elle conduit chacun à s’engager ; alors « Aux actes, citoyens ! ».

André-Yves Portnoff est un prospectiviste reconnu. Créateur du mensuel Science & Technique, professeur associé à Paris VIII, Angers puis Fribourg, il dirige l’Observatoire de la Révolution de l’intelligence à Futuribles. Il est auteur de nombreux rapports et livres sur l’innovation, l’immatériel et le numérique. Hervé Sérieyx est l’un des meilleurs spécialistes français de la mutation de nos sociétés. Sa carrière en entreprise (DCA de Lesieur, PDG d’Euréquip et Quaternaire), à l’Université (professeur associé à Paris VIII) et dans la Fonction publique (Délégué interministériel à l’insertion des jeunes), lui a donné une expérience inégalée. Auteur - entre autres - de L’entreprise du 3° type et de Confiance mode d’emploi, c’est un essayiste et un conférencier renommé. Hugues de Jouvenel, le Préfacier, est Directeur Général du Groupe Futuribles.

Format : Broché
Nb de pages : 279 p.
Date de parution : 12/05/2011
ISBN-10: 2840016915
ISBN-13: 978-2840016915

Enhanced by Zemanta

, , , , ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.