Articles contenant le tag Sigmund Freud

FREUD. UNE BIOGRAPHIE DESSINEE

Corinne Maier et Anne Simon
DARGAUD

freudCette biographie dessinée retrace la vie du psychanalyste, dans un univers graphique inspiré de Vienne dans les années 1920.

RESUME

Il est aussi connu que Shakespeare ou Einstein. Il a plus de trois millions de références sur Google… « Je m’appelle Sigmund Freud. Je suis né dans une petite ville d’Autriche-Hongrie, j’ai vécu à Vienne et je suis mort en 1939 à Londres. Mais je ne suis pas vraiment mort… » Qui était Sigmund Freud ? C’est dans la Vienne du début du XXe siècle qu’il découvre un continent encore inexploré : l’esprit humain. Il inventé la psychanalyse nous dit-on. En toute modestie, il le déclare : « Je cherche à libérer l’humanité ! » Voici l’histoire d’un des hommes les plus importants du XXe siècle…

PRESENTATION

La biographie dessinée d’une des personnalités les plus importantes du XXe siècle, dont l’actualité reste, un siècle plus tard, toujours brûlante. Freud, une valeur sûre de l’édition.
L’auteur des best-sellers Bonjour paresse et No kids raconte la vie de Sigmund Freud dans une bande dessinée à la fois drôle et sérieuse, servie par un graphisme plein de charme et d’imagination. Onirique ! Chaque case est un voyage amusant et psychédélique dans le monde freudien.

LU DANS LA PRESSE

Sigmund Freud en bande dessinée ? Pourquoi pas, à condition de ne pas tomber dans le pensum édifiant et didactique, traité dans un style réaliste ennuyeux propre à certaines bios en BD. Anne Simon et Corinne Maier (devenue célèbre avec ‘Bonjour paresse’ et ‘No Kid’) ont relevé le défi avec brio, mêlant récit historique et fantaisie bienvenue. Comme on n’est jamais si bien servi que par soi-même, c’est oncle Sigmund himself qui fait office de narrateur à travers une succession de petites scènes comme le cas Dora, le complexe d’Œdipe ou l’homme aux rats - bref, les grands classiques de la saga freudienne, traités avec une légèreté réjouissante qui n’empêche pas le sérieux. Au-delà de l’aspect pédagogique – la vie et l’œuvre de Freud racontées à ceux qui ne les connaissent pas vraiment -, c’est le graphisme qui donne tout son charme à cet album. Le trait d’Anne Simon est tout en humour et en finesse. Et la dessinatrice propose d’excellentes astuces graphiques pour traduire en images certains concepts freudiens ou certains épisodes de l’existence du grand homme, confirmant ainsi l’adage selon lequel un bon dessin vaut toujours mieux qu’un discours alambiqué. Comme le rappelle Freud, son nom est synonyme de « joie ». Et justement, voilà un album joyeux qui fait preuve d’une bienveillance typiquement freudienne à l’égard de son sujet. Tiens, si ça se trouve, même Michel Onfray va l’apprécier…
(Critique sur le site Evene par Christophe Quillien)
http://www.evene.fr/livres/livre/anne-simon-et-corinne-maier-freud-une-biographie-dessinee-45175.php?critiques#critique-evene

Corinne Maier est née en 1963 à Genève. Essayiste, historienne, économiste, psychanalyste, elle est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages de “non-fiction”, dans des domaines différents mais qui, à ses yeux, se recoupent : psychanalyse, société, histoire, humour et pamphlets. Certains de ces ouvrages ont été des best-sellers traduits dans de nombreuses langues (entre autres, Bonjour Paresse, 2004, et No Kid, 2007).
Ses travaux récents ont porté sur le triptyque “travail-famille-patrie” cher au maréchal Pétain. Désignée comme icône de la contre-culture par le New York Times, elle assume tranquillement le fait de n’être membre de rien, d’aucun courant de pensée, d’aucune société savante, d’aucune tendance politique, d’aucun groupe psy, et de n’être salariée par personne.

Anne Simon est née en 1980 dans les Deux-Sèvres. Elle étudie aux Beaux-Arts d’Angoulême et à l’École Nationale des Arts Décoratifs de Paris. Elle reçoit en 2004 le prix “Jeunes Talents” au FIBD d’Angoulême et sort sa première bande dessinée “Perséphone aux Enfers” en 2006.
Très active au sein des éditions Misma, elle collabore régulièrement à la revue de bande dessinée indépendante Dopututto. Elle prépare actuellement un livre sur Freud, en collaboration avec Corinne Maïer et travaille en parallèle pour la presse et l’édition jeunesse (Bayard, Gallimard, Albin Michel, Actes Sud…).

Format : Album
Parution : 28 octobre 2011
ISBN : 978-2-205-06828-3
EAN : 9782205068283
Nb. de pages : 54 p.
Dimensions : 22,7cm x 29,8cm x 1,2cm
13,95 euros.

Enhanced by Zemanta

, , , ,

Pas de commentaire

Les enfants de Jocaste

Christiane Olivier
Denoël

les-enfants-de-jocasteEn face d’Oedipe, une psychanalyste pose la figure de Jocaste, la mère qui règne sur son fils en l’absence du père tué, Laïos. Pour elle, l’antagonisme hommes-femmes trouve sa source dans la figure de la mère, différemment ressentie par le petit garçon et la petite fille. Ce procès du maternage se veut un mode d’emploi de la vie de couple.

Présentation de l’éditeur : Voici “l’autre psychanalyse”, la part féminine, celle que Freud n’a pas pu écrire. En face d’Oedipe, il y a Jocaste, sa mère, qui règne sur son fils en l’absence de Laïos, le père tué. Et Jocaste règne toujours, non seulement sur son fils, mais sur sa fille, en l’absence du père qui abandonne avec joie les soins et l’éducation du jeune enfant à sa femme. Soins et éducation qui sont ainsi monosexués alors que les enfants sont de deux sexes.

Pour Christiane Olivier, femme et psychanalyste, c’est l’ombre de la mère, ressentie si différemment par le petit garçon et la petite fille, qui explique et nourrit l’antagonisme séculaire entre l’homme et la femme. Dans un style clair et accessible à tous, elle dresse le procès non pas de la maternité, mais du maternage, procès qui peut aussi se lire comme un mode d’emploi de la vie du couple. Elle démontre, avec humour, que la fameuse “envie du pénis” dont souffriraient les femmes pourrait bien n’être que la projection d’une “envie du sein” ou “envie de l’utérus” dont souffriraient les hommes, et que nos hommes politiques ayant parfois résolu leur Oedipe n’ont presque jamais résolu “leur Jocaste”.

TABLE DES MATIERES

LA CONSPIRATION DU SILENCE
AU COMMENCEMENT ETAIT FREUD
CONTINENT NOIR OU PAGE BLANCHE ?
LE DIFFEREND OEDIPIEN ORIGINE DE TOUTES LES DIFFERENCES
ANATOMIE OU DESTIN ?
SOUVENIR D’ENFANCE (QUI N’EST PAS DE LEONARD DE VINCI)
LE DESERT BLANC DE LA PETITE FILLE
LA TOILE D’ARAIGNEE DU PETIT GARCON
L’IMPOSSIBLE RENCONTRE
WORDS OU WAR

AVIS DE LECTRICES ET LECTEURS :

Pour une “autre psychanalyse”
C. Olivier s’étonne de la “conspiration du silence” faite autour de cette figure mythique de la mère, pourtant tellement présente en l’absence du père, Laïos. Passant de la tragédie classique au drame contemporain, elle repose alors la question de l’Oedipe dans la famille nucléaire actuelle . Passionnant!

Magnifique
Ce livre est splendide. A part le premier chapitre un peu rébarbatif ou elle règle son compte à Freud que je n’ai pas pris plaisir à lire, ce livre est vraiment génial et prenant. Il met au jour le complexe d’Oedipe du garçon et celui de la fille. Cette différence explique bien des comportements masculins/féminins dans la vie adulte et nous sommes amenés à mieux comprendre le comportement de l’autre sexe. Et cela doit nous donner des leçons sur comment éduquer nos enfants pour éviter le cercle infernal. J’ai vraiment beaucoup apris et surtout découvert des choses que l’on ne soupçonnait pas et je me suis aussi beaucoup reconnue dans ses explications. A lire, à lire, à lire, à lire et surtout par les deux sexes .

LA référence!
Vite Jocaste en édition de poche ! Un ouvrage impressionnant que je recommande sans cesse aux apprenti(e)s féministes et aux mères célibataires. Tout aussi capital pour les hommes.

Un livre que toutes les femmes devraient lire !
Enfin une femme donne “l’explication” tant attendue sur le fameux et très machiste complexe d’Oedipe de Mr Freud !!!Pouvoir ENFIN lire noir sur blanc la réalité ! Il était temps…Merci Christiane Olivier ,et ce, au nom de toutes les femmes !!!

Publié en 1980 par Denoël/Gonthier, réédité en 2001, Les Enfants de Jocaste s’est vendu toutes éditions confondues à 270 000 exemplaires. Christiane Olivier est également l’auteur de La Psychafamille (Denoël, 1988), Le Fils d’Oreste (Flammarion, 1994), Filles d’Eve (Denoël, nouvelle édition 2000), L’Ogre intérieur (Fayard, 1998), et Petit livre à l’usage du père (Fayard, 1999).

Format : Broché
Paru le : 21/04/2011
Nb. de pages : 186 p.
Dimensions : 14,2cm x 22,4cm x 1,5cm
ISBN : 978-2-207-11112-3
EAN : 9782207111123

Enhanced by Zemanta

, , , ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.