Articles contenant le tag polar

MATINE A LA PLAGE. POLICE MOEURS

Pierre Lucas
Vauvenargues

matine-a-la-plage-police-moeursOn ne dira jamais assez le rôle joué par les éditions Vauvenargues – aussi éditeurs des SAS, Brigade Mondaine et Guy des Cars – pour défendre la lecture avec ses collections populaires …

Ce roman : « Je sais vos difficultés actuelles, déclara Lola. Croyez-moi, elles sont temporaires. A une condition, toutefois, que vous suiviez la voie que j’ai commencé à vous  perte, c’était sûr. Jenny faisait sans doute aussi partie du complot. Et les autres, tous les autres, qui attendaient sa chute, l’espéraient même… Suivez mon conseil, reprit Lola, concentrez votre énergie sur les forces néfastes qui vous cernent. Pour vous aider, mettez un visage sur ces forces et souhaitez ardemment leur destruction. Chris approuva. Cette femme le comprenait, elle savait lire dans son cœur et décrypter ses désirs secrets ».

LES PREMIERES LIGNES

- Tu es sûr qu’on ne risque pas un peu de toucher le fond, là ? fit Blandine Choiseul à tout hasard, à la faveur d’un bref retour au monde réel.
- Pas qu’un peu, à mon avis, renchérit Gabrielle Dufour qui, par nature et par profession, se préoccupait des contingences matérielles de façon nettement plus chronique que son employeuse du moment.
- Mais non, tenta de les rassurer Gilles Pérouze. Je connais le golfe comme ma poche, aucun danger. Par contre, vous deux, pour ce qui est de toucher le fond, avec tout ce que vous vous êtes fourré dans le nez, sans compter ce que vous avez picolé…
- On a l’habitude, promit Blandine. Il en faut plus que ça pour nous mettre minables.
- On peut très bien toucher le fond sans pour autant être minable. J’ai connu des marins bourrés qui ont coulé à pic en toute dignité.

EXTRAIT :

Finalement on a de la chance, s’extirpa doucement Blandine d’une sieste récupératrice dans le chenal. Y a un bateau qui s’approche dans le chenal. J’espère que c’est pas des foutus paparazzi, réagit à son tour Gabrielle en cherchant des yeux son maillot de bain. En tout cas c’est pas des appareils photo qu’ils ont en main, les deux qui sont à l’avant !!! se laissa submerger Gilles Pérouze par les prémices d’une panique sans nom.

Nb de pages : 209 p.
Format: Poche
Dimensions: 17.6 x 10.5 x 1.5 cm
ISBN: 9782744316432
EAN13: 9782744316432

, ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.