Articles contenant le tag patronat

Les patrons et la politique : 150 ans de liaisons dangereuses

Jean Garrigues
Perrin

les-patrons-et-la-politiquePrésentation de l’éditeur : Quelle est la nature des relations entre l’autorité politique et le pouvoir économique ? Incestueuse ? Coupable ? A travers de puissantes figures de patrons, voici un siècle et demi d’histoire secrète, qui continue de se dérouler dans l’ombre et parfois sous nos yeux.

Ils s’appelaient autrefois Wendel, Schneider, Rothschild, plus tard Michelin, Citroën, Boussac, Schueller, Marcel puis Serge Dassault. Aujourd’hui, ils se nomment Claude Bébéar, François Pinault, Bernard Arnault, Martin Bouygues ou Arnaud Lagardère. Ils étaient, ils sont toujours quelques dizaines de grands patrons, maîtres du pouvoir économique et bien décidés à peser de tout leur poids sur les orientations politiques et les destinées de la société française.

C’est à une poignée de grands hommes d’affaires libéraux que l’on doit la stabilisation financière du régime républicain dans les années 1870. C’est grâce à la mobilisation de certains industriels que la France a pu se lancer dans l’effort de guerre en 1914. C’est avec quelques-uns d’entre eux aussi que le régime de Vichy est entré dans la voie de la collaboration, et ce sont eux qui se sont investis dans la bataille de la reconstruction. C’est un peu à cause d’eux que les espérances de la gauche se sont brisées, au moment du Cartel des gauches puis du Front populaire, et se sont infléchies après 1981.

Ce sont eux enfin qui ont fait prévaloir l’économie de marché. Qui sont ces hommes, qui sont ces maîtres de l’économie, assez puissants pour influencer les princes qui nous gouvernent ? Que valent les mythes qui les accompagnent, depuis le complot des banques juives jusqu’aux nouvelles deux cents familles ? Comment cette oligarchie patronale s’est-elle renouvelée, organisée depuis un siècle ? Qui sont ses alliés, ses confidents, ses serviteurs ? Quelles sont leurs armes pour convaincre, pour protester, pour imposer, et quels sont leurs réseaux d’influence ? Qui ont-ils fréquenté, qui ont-ils financé, qui ont-ils corrompu pour parvenir à leurs fins ? En somme, peut-on vraiment les considérer comme un “cinquième pouvoir” ? Pour répondre à ces questions, jean Garrigues a remonté le fil de notre histoire contemporaine, depuis les années de fondation de la IIIe République jusqu’à nos jours. II a épluché les archives et retracé le parcours comme les idées des acteurs de ce grand jeu. Sans a priori mais sans tabou, sans diabolisation mais sans complaisance, voici l’histoire de ces hommes d’influence, qui ont joué un rôle de premier plan dans la vie politique de la France contemporaine.

SOMMAIRE

LE TEMPS DES FONDATEURS (1870-1920)
Aux origines de la IIIe République
Le système affairiste
Quand les patrons s’organisent

ENTRE MODERNITE ET CONSERVATISME (1920-1945)
La tentation de rénover
Les porte-parole du patronat
Des amis bien placés

FACE A L’ETAT-PROVIDENCE (DE 1945 A NOS JOURS)
Un patronat épuré ?
L’époque d’Ambroise Roux
Le refus du programme commun

Jean Garrigues est professeur à l’université d’Orléans et président du Comité d’Histoire Parlementaire et Politique. Il a notamment publié Le Général Boulanger ; La République des hommes d’affaires (1870- 1900) ; Histoire du Parlement de 1789 à nos jours ; La France de la Cinquième République 1958-2008 ; Les Scandales de la République. De Panama à l’affaire Clearstream

Parution : 14/04/2011
Format : Broché
Nb. de pages : 344 p.
Dimensions : 15,5cm x 24cm x 2,7cm
ISBN : 978-2-262-03605-8
EAN : 9782262036058

Enhanced by Zemanta

, , , , , , , ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.