Articles contenant le tag Louis XI

LOUIS XI OU LE JOUEUR INQUIET

Amable Sablon du Corail
Belin

louis-xi-ou-le-joueur-inquietJamais, depuis le règne de Philippe Auguste, le domaine royal ne connut une telle extension. Il est temps à présent de monter à cheval et de suivre Louis XI aux quatre coins du royaume, dans son activité forcenée.
Pour les passionnés d’Histoire. Vous y trouverez dans cet ouvrage tout sur le personnage, ce roi qui transforma la monarchie française grâce et via à son Etat en formation.

PRESENTATION

« Chez lui comme chez tous les autres princes que j’ai connus ou servis, j’ai vu du bien et du mal, car ils sont hommes comme nous ; à Dieu seul appartient la perfection ». Comme le relève Amable Sablon du Corail dans son érudit ouvrage Louis XI ou le joueur inquiet, c’est en ces termes que Philippe Commynes qualifiait naguère son maître, dont il avait été l’un des plus proches serviteurs.
Artisan acharné de l’unité territoriale de la France, Louis orienta la monarchie vers l’absolutisme et s’efforça d’unifier l’organisation administrative de l’Etat. De surcroît, il œuvra activement au décollage économique du pays. Redouté, le roi ne fut jamais aimé. Toute son existence, il garda un caractère tourmenté et inquiet.

RESUME

Jamais roi de France n’a été mieux obéi ni aussi craint que Louis XI à la veille de sa mort, en 1483. Le domaine royal s’est agrandi de moitié, aux dépens des grands fiefs et des apanages. Les frontières du royaume ont été repoussées vers le Nord, l’Est et le Sud. Que d’épreuves, cependant, pour en arriver là !
Louis XI dut sa victoire à sa volonté, qui lui permit de triompher de tous et d’abord de lui-même. Loin d’avoir été une machine froide et efficace, au service exclusif de l’état et de la construction de la nation française, Louis XI était un homme anxieux, impatient, dominé par ses passions. Sans la force de l’institution monarchique française, sans la puissance démographique et financière du royaume, les nombreuses fautes politiques qu’il commit à son avènement lui auraient sans doute été fatales.
Après un début de règne calamiteux, les maladresses et l’arrogance de Louis XI suscitèrent contre lui la ligue du Bien Public, formidable coalition qui fit chanceler son trône. Au Bien Public succédèrent les complots princiers, le grand duel avec Charles le Téméraire, les menaces d’invasion anglaise.
En rupture radicale avec l’idéal de « bon gouvernement » de son temps, Louis XI sacrifia tout à sa volonté de puissance, le droit, la justice, et parfois l’honneur. A la suite de ses prédécesseurs, il étouffa tout ce qui pouvait limiter l’absolutisme naissant de la monarchie française. Les succès et les échecs du roi sont à la mesure de sa personnalité exceptionnelle et violemment contrastée. Leur étude contribue à rendre à Louis XI son originalité et son humanité.

TABLE DES MATIERES

L’ENFANCE
LA PRAGUERIE, DIEPPE ET LES SUISSES
LE DAUPHINE
LES PAYS-BAS BOURGUIGNONS
L’AVENEMENT
LOUIS XI, L’EUROPE ET LES PRINCES
LOUIS XI REFORMISTE
LA GUERRE DU BIEN PUBLIC : MONTLHERY
LA GUERRE DU BIEN PUBLIC : LE SIEGE DE PARIS
UN DIFFICILE RELEVEMENT

L’AUTEUR

Amable Sablon du Corail est conservateur du patrimoine au Service historique de la Défense, au château de Vincennes, où il dirige le département de l’innovation technologique et des entrées par voie extraordinaire. Il est diplômé de l’école des chartes et de l’école du patrimoine.

Parution : 20 juin 2011
Nb. de pages : 450 p.
ISBN : 978-2701152455
Prix : 35,50 €

, , ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.