Articles contenant le tag Léon ABILY

LES ETATS-UNIS DANS LA GRANDE GUERRE

Léon ABILY
Marines Editions

les-etats-unis-dans-la-gran1Pour les amoureux d’Histoire et des beaux livres.

Présentation
L’armée américaine a-t-elle joué un rôle décisif dans la victoire alliée de 1918 et la reddition allemande ? Dans ce livre original et très documenté, l’auteur aborde la question sous tous ses angles et à travers toutes les phases chronologiques de la défaite allemande, depuis l’entrée en guerre des Etats-Unis, le 6 avril 1917 jusqu’aux suites de l’armistice du 11 novembre 1918.
Il montre comment deux armées américaines mal équipées et dirigés par des états-majors inexpérimentés, entrées dans la bataille moins de deux mois avant la fin de la guerre, ont pu avoir une influence politique et stratégique durable sur les relations entre l’Europe et les Etats-Unis. Influence mesurable encore aujourd’hui, près d’un siècle plus tard.

Extrait de l’introduction

Le 28 juin 1914, l’archiduc François-Joseph et sa femme sont abattus dans leur véhicule, à Sarajevo, par Gouvern Princip, étudiant bosniaque âgé de 18 ans.
Cet incident aurait pu n’être qu’un fait divers, mais la tension est vive en Europe. L’Autriche-Hongrie ne songe qu’à entrer en guerre avec la Serbie. L’Allemagne, avec elle dans l’alliance des Puissances centrales, considère qu’une guerre est inévitable et le moment lui paraît favorable. En encourageant l’Autriche dans ses intentions, et par le jeu des alliances, l’Allemagne sait que les coalitions vont être entraînées dans le conflit :
- d’une part, l’Entente avec la France, la Russie et la Grande-Bretagne ;
- d’autre part, la Triple Alliance qui regroupe l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et l’empire ottoman.
L’Allemagne part avec un sérieux handicap. Devant se battre sur deux fronts, à l’ouest contre la France, à l’est contre la Russie, ses plans ne souffrent d’aucun retard. Elle s’accorde six semaines pour battre l’armée française et se retourner ensuite contre l’armée russe qui doit éprouver des difficultés à mobiliser, lui accordant ainsi ce délai.
L’armée française est débordée par les forces allemandes qui ont pénétré sur le territoire par le nord, après avoir envahi la Belgique. La bataille de la Marne voit l’armée allemande arrêtée dans sa progression. Mais la fatigue des troupes françaises qui ne peuvent poursuivre les Ie et IIIe armées allemandes en retraite, permet à ces dernières de se mettre en sécurité derrière l’Aisne. Ce 14 septembre 1914, l’ennemi particulièrement entraîné à installer rapidement une position défensive constituée de lignes successives de tranchées, délimite le front où se dérouleront les futurs combats.
Faute d’une artillerie lourde suffisante et moderne, les divisions françaises ne pourront pas, avant plusieurs années, réaliser la percée. L’infanterie sera trop souvent immobilisée devant d’épais réseaux de fils de fer barbelés non détruits par l’artillerie. Les mitrailleuses allemandes creuseront alors de larges sillons dans les rangs des troupes d’assaut françaises, les obligeant à regagner leurs positions de départ. La décision de doter l’armée française d’une artillerie lourde moderne a été prise par le général Joffre, peu de temps après sa nomination à la tête des armées en 1911. Les délais de réalisation feront que les premières unités seront équipées à partir de 1916. D’ici là il faut tenir, les pertes humaines seront lourdes. Les doctrinaires militaires français jugeaient l’excellent canon de 75 comme suffisant pour une guerre de mouvement, ignorant Moltke qui déclarait :  « Si à la guerre il y a trois possibilités, c’est une quatrième qui survient ».

Ancien sous-officier parachutiste devenu policier, l’auteur est passionné d’histoire militaire. Retraité, il s’intéresse depuis de nombreuses années au rôle des États-Unis dans l’histoire militaire de l’Europe du XXe siècle et prépare une suite à cet ouvrage consacrée à la période de la seconde guerre mondiale.

Parution : 16 septembre 2010
Nb de pages : 425 p.
Format : Broché
Format : 160 x 220 mm
ISBN-10: 2357430540
ISBN-13: 978-2357430549

Enhanced by Zemanta

, , , , , , , , , ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.