Articles contenant le tag Facebook

TUNISIAN GIRL : BLOGUEUSE POUR UN PRINTEMPS ARABE

Lina Ben Mhenni
Ed. Indigènes

tunisian-girl-blogueuse-pour-un-printemps-arabeQuand le jeune Mohamed Bouazizi, martyr à l’origine de la révolution tunisienne, s’immole par le feu le 17 décembre 2010, Lina Ben Mhenni décide de mettre ses compétences de bloggeuse au service de la libération de son pays.

Elle voyage dans toute la Tunisie, recueille les témoignages des opposants au régime de Ben Ali, photographie les corps des victimes et poste tout en instantané sur son blog Tunisian Girl, activant minute après minute les ressorts d’une révolution jeune, arabe, non violente où les femmes jouent un rôle neuf et crucial. Elle écrit : « Quiconque connaît quelque chose à l’histoire sait que les grands changements sociaux sont impossibles sans le soulèvement des femmes. »

C’est la première révolution de l’histoire accomplie par une génération de jeunes gens avec, pour seules armes, des ordinateurs, des blogs, des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Flickr… La jeune Lina Ben Mhenni, aux commandes de son blog Tunisian Girl, est l’une des actrices les plus courageuses de cette guerre menée contre Ben Ali, le dictateur tunisien. Guerre virtuelle, où s’affrontent cyberactivistes, cyberpirates, cyberflics, mais avec de vrais morts, de vraies arrestations, de vraies immolations, jusqu’à ce jour du 14 janvier 2011 où le tyran, qui a bénéficié de la complaisance criminelle du monde occidental, « dégage » enfin.

Tandis qu’ex-ministres arabes et ex-ministres occidentaux palabrent sans vergogne sur le « printemps arabe », ce petit livre témoigne du rôle indéniable de la génération Facebook pour la conquête d’un monde sans violence, sans torture, sans censure et sans chefs.

Très court ouvrage que celui-ci de Lina Ben Mhenni publié aux éditions Indigènes dans la collection « Ceux qui marchent contre le vent » : une trentaine de pages, en accord avec la ligne éditoriale de cette collection qui a notamment publiée Indignez-vous de Stéphane Hessel.

Dans Tunisian Girl, la blogueuse de vint-huit ans nous raconte sa participation au printemps arabe, que ce soit sur la toile ou dans la réalité. Son blog, qui porte le même nom que le livre, a été en effet un espace d’expression qui a porté la révolution, rendant compte chaque jour de l’évolution des manifestations et des répressions par la police de Ben Ali.

En trente pages, la jeune femme met en avant le rôle des blogs et des réseaux sociaux dans la révolution tunisienne, ainsi que la lutte qui s’est lancée sur la toile entre cyberactivistes, cyberflicqs et cyberpirates. Elle n’hésite pas à s’indigner contre la censure que le régime de Ben Ali a fait peser sur ces blogueurs engagés qui ont rendu compte de la réalité du régime et dénoncé ses nombreux abus. Le contrôle des médias en Tunisie lui fait dire que c’est sur internet que la liberté d’expression du peuple tunisien a eu le plus de chance d’aboutir, sauf quand la ministère de la communication interdisait l’accès à des blogs engagés, des sites de vidéo comme youtube ou dailymotion ou encore des réseaux sociaux.

Sa révolte et celle de tout un peuple a été rendu possible grâce à facebook, twitter, skype ou encore des réseaux de discussion privés comme il est possible d’en faire sur google. Le rôle d’internet est bien mis en avant, même si c’est bien l’engagement et la révolution dans toute la Tunisie qui a permis le renversement du régime.

Son aventure à elle est très fortement liée à cette révolution, et en lisant son témoignage, c’est la révolution tunisienne que nous suivons. Nous n’échappons pas non plus à ses interrogations sur l’avenir de la Tunisie comme démocratie, avec des partis qui tentent de prendre le pouvoir en manquant clairement de considération pour le peuple qui s’est révolté et des médias (presse, télévision…) toujours dirigés par des personnes qui ont respecté et cautionné la censure de Ben Ali, mentant sans cesse au peuple.

Tunisian Girl est ainsi un beau cri d’indignation, un témoignage de grande valeur où les idées défendues s’entremêlent à un engagement directe dans la « réalité » en dehors de la toile. Elle rappelle à tous les cyberactivistes qu’il s’agit de s’engager réellement à un moment donné, d’organiser des manifestations sur internet et de descendre dans la rue le moment donné. Exprimée dans une langue claire et nette, Tunisian Girl est une trentaine de pages à lire pour mieux comprendre cettre révolution tunisienne et quelques enjeux de ce pays en train de se reconstruire politiquement. Son blog écrit en trois langues (arabe, anglais, français) est un lieu d’informations et de révolte à visiter également.

L’Auteur : Lina Ben Mhenni a reçu à Bonn, le 12 avril, le Prix du Meilleur Blog 2011 lors de la septième édition du grand concours international des blogs, les BOB’s, organisé par la radio-télévision allemande Deutsche Weil. Née le 22 mai 1983, elle enseigne à l’université de Tunis.

Nb de pages : 32 p.
Parution: juin 2011
Format: Broché
Dimensions: 21.0 x 12.5 x 0.2 cm
ISBN: 9782911939877
EAN13: 9782911939877

Enhanced by Zemanta

, , , , ,

Pas de commentaire

LA REVOLUTION EN LIGNE

De Michel Crépu, Collectif
Revue des deux Mondes

Les nouveaux rivages d’Internet : de la culture hédoniste à la révolution, avec Dominique Wolton, Pierre de Beauvillé, François Bujon de l’Estang, Dominique Cardon. Alors que viennent d’éclater les révolutions en Tunisie et en Egypte, on voit le rôle clé joué par Internet dans ces événements. Comment interpréter cette innovation technologique en événement politique ?

la-revolution-en-ligneLe rôle des outils du web 2.0 et des réseaux sociaux de notre temps dans la pratique de la contestation politique de notre siècle naissant. Numéro très intéressant qui permet d’enrichir et de complexifier une question pas si anodine au premier abord.
Nous espérons voir dans une prochaine parution l’autre versant de cette question : à savoir l’utilisation/manipulation de ces mêmes outils par certains Etats dans le cadre de leur politique d’intervention de part le monde ; ce qui relativise beaucoup certaines mises en perspectives, voir prospectives sur le devenir des ces « révolutions ».

LU DANS LA PRESSE

LE MONDE, 22 Mai 2011, Nicolas Truong :
« Ce ne sont pas des révoltes, mais des révolutions. Quels que soient les nuages qui assombrissent les insurrections du « printemps arabe » et obturent quelque peu leur horizon, toutes inaugurent un nouvel âge de la contestation. Selon la Revue des deux mondes, dirigée par l’écrivain Michel Crépu, qui consacre son dossier aux « révolutions en ligne », le fameux téléphone arabe est à présent détrôné par le Facebook méditerranéen qui fait basculer la contestation du côté du militantisme virtuel. »

Ouest France, 16 juin 2011, François Régis Hutin
« « Entre exaltation et lassitude, l’après-Moubarak », « Monde arabe : une transition plus qu’une révolution », « Les révoltes arabes, suites sans fin… », ces titres d’articles publiés par la Revue des Deux Mondes et par Esprit disent bien l’incertitude de ce Printemps arabe. »

SOMMAIRE

JOURNAL LITTERAIRE
Michel Crépu    Green, Lestringant, Perrier, Dostoïevski, Maugham, Dutourd…

ETUDES, REPORTAGES, REFLEXIONS
Marc Ladreit de Lacharrière / Hommage à Maurice Schumann
Mireille Delmas-Marty et Jean-Baptiste Marongiu / Entretien - Le long voyage du droit
Jean-Pierre Dubois / Les 50 ans de l’OCDE, le laboratoire de la mondialisation
Jean-Yves Boriaud / Jacqueline de Romilly ou les raisons d’un combat
Giancarlo de Cataldo et Jacques de Saint Victor / Entretien - Le grand roman de l’unité italienne
Marin de Viry / Un désir d’éternité concrète

LA REVOLUTION EN LIGNE
Yves Aubin de La Messuzière et Manuel Carcassonne / Entretien - Le monde arabe : une transition plus qu’une révolution
Thomas Gomart / Ecrire l’histoire des relations internationales après WikiLeaks
Bertrand Badie et Aurélie Julia / Entretien - Des révolutions en ligne ?
Flore Vasseur et Aurélie Julia / Entretien - Dans la clandestinité technologique
Pierre de Beauvillé / Internet, berceau de nouvelles idéologies ?
Adrien Jaulmes / Comment tombent les dictatures ?
Kamel Abdellaoui / L’Algérie va-t-elle rater le coche ?

CRITIQUES
• Livres
Frédéric Verger / Jacques Bainville, le dompteur et le sceptique
Guillaume Bourgeade / Anatole France, relecture
• Expositions
Robert Kopp / Emblèmes du pouvoir
Robert Kopp / Odilon Redon, une figure marginale d’importance centrale
• Musique
Mihaï de Brancovan / Siegfried à l’Opéra, Fidelio en concert
• Disques
Jean-Luc Macia / Bruno Mantovani, compositeur dans le vent

NOTES DE LECTURE
Valentin Schneider par Daniel Bermond, Olivier Poivre d’Arvor par Annick Steta, Marcelin Pleynet par Alexandre Mare, Klaus Mann par Alexandre Mare.

Le site de la revue : http://www.revuedesdeuxmondes.fr/
Adresse : Revue des Deux Mondes, 97, rue de Lille, 75007 Paris.

, , , , ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.