Articles contenant le tag émeutes urbaines

ENGAGEMENTS, REBELLIONS ET GENRE DANS LES QUARTIERS POPULAIRES EN EUROPE (1968-2005)

Sophie Béroud, Boris Gobille, Abdellali Hajjat, Michelle Zancarini-Fournel
Archives contemporaines Editions

engagements-rebellions-et-genre-dans-les-quartiers-populaires-en-europe-1968-2005Ce livre fait le pari d’analyser en profondeur les rébellions urbaines sur la moyenne durée (de 1968 à 2005) et de croiser la question des engagements et du genre ce qui implique des approches comparatiste et pluridisciplinaire, histoire, science politique et sociologie sont ainsi convoquées - ainsi que jeux d’échelles, quartier, entreprise, ville, pays, espace européen. Ce qui pourrait apparaître à première vue comme une fragmentation, permet en réalité, tel un kaléidoscope, de recomposer des configurations en désenclavant les phénomènes de rébellions pour leur donner sens et de mettre en lumière la circulation des représentations, des pratiques, des modalités d’action d’un espace et d’une révolte à l’autre. Ainsi se dessinent les processus d’identification et les enjeux identitaires comme les processus d’association et de politisation dans les moments de rupture et de recomposition individuelle et collective.

Relancés par les événements de l’automne 2005 en France, les travaux scientifiques sur les épisodes de rébellions urbaines ont centré leur attention sur le moment émeutier en tant que tel. En inscrivant la réflexion dans une perspective temporelle, ouverte au moins depuis 1968, en adoptant une approche comparée (à la fois dans le temps et dans l’espace), l’objectif de ce colloque est de comprendre les rébellions urbaines en les confrontant à d’autres dynamiques d’engagements et de mobilisations, en restituant la diversité des trajectoires des acteurs et des actrices engagés, et en les replaçant dans leur contexte historique et géographique.

SOMMAIRE

REBELLIONS URBAINES ET MOBILISATIONS
A la frontière du politique ; action et discours des “jeunes de cité” de SOS Avenir, Minguettes (1981-1983).
Les raisons de la colère ; sur l’émeute de novembre 2005.
Quand les jeunes d’un quartier populaire interprètent les émeutes urbaines.

GENRE ET MOBILISATIONS
Zaâma d’Banlieue (1979-1984) : les pérégrinations d’un collectif féminin au sein des luttes de l’immigration.
Des mobilisations de femmes en tant que femmes “racisées” : les militantes des mouvements Ni putes ni soumises et des Indigènes de la République.
Le loisir, moteur de la rébellion silencieuse des descendantes de l’immigration maghrébine dans les quartiers populaires en France.

QUELLES ISSUES POLITIQUES ET SYNDICALES ?
La destruction de la cité Olivier-de-Serres à Villeurbanne (1978-1984).
Charles Hernu précurseur de la politique de la ville ? L’ethnicité en politique.
Eléments sur le rapport au politique des jeunes issus de l’immigration dans les quartiers populaires.
Jeunes et précaires dans l’action syndicale : modalités d’engagement et processus d’apprentissage.

PERSPECTIVES EUROPEENNES COMPAREES
Comment expliquer l’absence de violences urbaines en Allemagne ? Mise en perspective historique.
Les mutations des désordres urbains au Royaume-Uni au cours des trente dernières années.
De l’usine au quartier : les luttes sociales des immigrés et de leurs descendants en Belgique.

Parution : Septembre 2011
Nb de pages :211 p.
Format : Broché.
Dimensions : 24 x 17 x 2 cm
ISBN : 9782813000477
EAN13 : 9782813000477
24 Euros.

, , , , , , ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.