Articles contenant le tag dépénalisation

DROGUES : POURQUOI LA LEGISLATION EST INEVITABLE

Michel Henry
Frédéric Beigbeder (Préfacier)
Denoël

Cet essai – qui prend parti dans ce débat - relance le débat sur la légalisation des drogues, dénonçant l’inefficacité de la prohibition et l’irrationalité de l’approche morale qui en autorise certaines (le tabac et l’alcool) et en interdit d’autres (cannabis, opiacés). S’appuyant sur les interventions de policiers, médecins et politiques, il fournit des éléments d’information et explore les principales options des pays étrangers.

drogues-pourquoi-la-legalisation-est-inevitable

« Je viens de lire l’essai que vous tenez entre vos mains : il fait le point sur cette hypocrisie qui coûte des milliards d’euros à notre société, mobilise des dizaines de milliers de fonctionnaires, enferme des centaines de milliers de personnes en prison, tout en rapportant une fortune à la mafia colombienne et au terrorisme afghan. »
Frédéric Beigbeder

De nombreux responsables de la lutte antidrogue l’affirment : cette guerre est irrémédiablement perdue. Les drogues sont aujourd’hui moins chères et plus faciles à trouver. La prohibition n’a qu’un bénéficiaire incontestable : le trafiquant, dont elle est l’alliée objective.
Alors, faut-il légaliser les drogues ? Et si oui, à quelles conditions ?
Ce livre apporte une réponse très documentée, lucide, sans polémique ni provocation.

EXTRAITS :

« Il n’est pas, pour l’auteur, question de prôner une légalisation tous azimuts. [...] Mais on peut instaurer un marché régulé du cannabis. Et, pour l’héroïne, développer la distribution médicale, par ordonnance, à destination d’un public restreint et ciblé. Pour la cocaïne, il paraît difficile de trouver une solution acceptable. Mais avancer sur le cannabis et l’héroïne apporterait déjà un progrès certain …»

« Tous ceux que cette perspective effraye peuvent malgré tout se rassurer : ce n’est pas pour demain. Peu d’élus ont le courage de regarder la situation en face et ils trouvent un soutien réconfortant auprès de l’opinion. »

Né en 1961, Michel Henry est journaliste à Libération depuis 1985. Il s’intéresse aux questions judiciaires et aux faits de société. Il est l’auteur de Agnelet, l’homme que l’on n’aimait pas (2008).

Format : Broché
Nb. de pages : 240 p.
Dimensions : 14,1cm x 20,6cm x 1,9cm
ISBN : 978-2-207-10120-9
EAN : 9782207101209

, , ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.