Articles contenant le tag Dargaud

LE PETIT LIVRE DE LA CINQUIEME REPUBLIQUE

Hervé Bourhis
Dargaud

le-petit-livre-e-la-cinquieme-republique1Après le rock et les Beatles, Bourhis s’attaque à la politique. 53 ans de vie politique française, récapitulées année après année en petites brèves synthétiques illustrées, mises en perspective et traitées de manière croustillante.
Une passionnante somme journalistique pour mieux comprendre la société contemporaine. Une façon ludique, drôle et brillante de découvrir les rouages de la Ve République.

RESUME

Des informations, anecdotes, petites phrases et grandes affaires qui décryptent cinquante ans de politique française. Du putsch d’Alger aux candidatures pour 2012, un panorama documenté qui utilise le ton de l’humour grinçant pour mettre en perspective les informations et permettre de comprendre l’histoire de la France.

PRESENTATION

Comment faire un livre d’histoire précis, érudit, mais pourtant remarquablement dynamique et délicieusement irrévérencieux ? Hervé Bourhis relève le défi en proposant 160 pages d’info, d’anecdotes, de petites phrases et de grandes affaires qui décryptent 50 ans de vie politique française.
Du putsch d’Alger aux candidatures pour 2012, un panorama très caustique mais très documenté pour préparer aux mieux une élection présidentielle qui sera fortement animée. Avec le style inimitable d’Hervé Bourhis, son humour pince sans-rire, mais aussi sa maniaquerie pour débusquer l’anecdote inconnue, le discours oublie, ou mettre en perspective des informations surprenantes.
Un ouvrage indispensable pour comprendre la vie politique française, et qui, pour paraphraser la devise du journal pilote, « s’amuse à réfléchir » !

LU DANS LA PRESSE

« Hervé Bourhis nous livre une nouvelle pépite. L’homme avait trouvé avec « Le petit livre rock », opus à la réjouissante partialité, un mode d’expression ludique et original, quelque part entre l’autobiographie musicale, l’encyclopédie et le récit d’humour. (…)  Il remet ça avec une gourmandise non dissimulée, investissant le champ politique avec un « Petit livre de la cinquième République » aussi pertinent que roboratif. (…) Précis, incisif, souvent critique, l’ouvrage donne avant tout à voir et à réfléchir. »
(Philippe Belhache, SudOuest.fr, 08/12/2011)

« Mais comment fait Hervé Bourhis pour être toujours aussi bien documenté et passionnant ? (…) toute l’intelligence de cet ouvrage est justement de croiser la grande histoire avec des évènements moins connus mais prêtant bien souvent à sourire grâce à l’humour aussi fin qu’incisif d’Hervé Bourhis. Du coup, il y en a pour tous les goûts, de l’amateur à l’érudit. Tout le monde passera un bon moment avec Le Petit livre de la Ve République. (…) Tout y est. Et avec un style séduisant. »
(Nicolas Albert, Case Départ - Blog de journalistes de La Nouvelle République - Centre Presse 13/12/2011)

L’AUTEUR

bourhis-herveHervé Bourhis est né en Touraine, en 1974 et vit à Bordeaux. Si c’est Le Petit livre Rock (Dargaud, 2007) qui l’a fait connaître au plus grand nombre, il est l’auteur d’une dizaine de bandes dessinées depuis 2002, comme auteur complet ou scénariste. A travers son travail, on peut sentir une envie de retrouver ses sensations de jeunes lecteurs. Dans Comix Remix (Dupuis), il revisite les histoires naïves des premiers super-héros Marvel qu’il lisait dans « Strange ». Dans Ingmar (Dupuis), il crée avec Rudy Spiessert une sorte de Johan et Pirlouit moderne et acide. Ils revisitent ensemble Star wars dans Naguère (Delcourt). Mais les sujets contemporains l’attirent également. Dans La Main verte (Futuropolis, 2009), il s’amuse à dépeindre un monde dépourvu de pétrole, alors qu’Un enterrement de vie de jeune fille (Dupuis, 2008) est un road-movie féminin et existentiel. Hervé Bourhis a reçu le prix Goscinny en 2002 pour son premier album Thomas ou le retour du Tabou, où il est question de Boris Vian ; dont il a aussi écrit la biographie avec Christian Cailleaux, sous le nom de Piscine Molitor. Il est également illustrateur et scénariste pour le dessin animé mais travaille aussi régulièrement pour des évènements dans le milieu musical. Hervé Bourhis s’est vu récompensé, en 2010, par le prix Jacques Lob, pour l’ensemble de son œuvre.

Parution : 10 novembre 2011
Nb de pages : 156 p.
ISBN : 978-2205067996
Prix : 19,90 €

, , ,

Pas de commentaire

LE BEL AGE T.1 : DESORDRE

Merwan
Dargaud

belaget1-couvDésordre est le premier tome du Bel Âge, premier volet d’une histoire sentimentale désenchantée qui croise le destin de trois jeunes femmes, dans ce moment de la vie entre la fin de l’adolescence et l’entrée dans le monde adulte.
Un récit écrit et mis en images par Merwan chez Dargaud.

PRESENTATION

Au départ, il y a trois filles : Violette, Lila et Hélène. Elles ne se connaissent pas. Elles ont une vingtaine d’années et pas grand-chose d’autre en commun. Ou plutôt si : chacune se cherche, hésite, prend des décisions, doute et les regrette. Chacune fait ses premières expériences, douloureuses, en terres adultes. Il y a trois petits morceaux du début d’un après. Trois fils qui courent, qui se croisent, s’entrecroisent, puis se mêlent. Trois fils qui, peut-être, tricoteront une nouvelle histoire de celles qui font aimer la vie ?

Il y a Violette qui déprime, Hélène qui angoisse et Lila qui ment. Ces trois jeunes femmes ont la petite vingtaine. Le bel âge quoi. Mais à l’âge des possibles, de la fin de l’adolescence, des premiers pas dans la vie d’adulte, des engagements, nos trois héroïnes semblent bien larguées.
Violette vient de se séparer de son petit ami Damien, vit chez ses parents, a arrêté la fac, bosse à mi-temps dans le laboratoire d’analyse de sa mère et cache sa dépression à ses proches.
Hélène en est à sa troisième année de thèse avec un directeur de recherche qui la pousse plus qu’il ne la motive, est en constant décalage avec son petit ami un brin désinvolte par rapport à ses études et a une peur bleue d’être noyée dans tout ce marasme.
Lila raconte ses plans d’un soir à sa meilleure copine Marion, mais couche avec le petit ami de cette dernière, elle se raconte des histoires à elle-même, passe pour une allumeuse, refuse d’assumer le regard de son père et même son prénom.
Trois filles perdues, qui se perdent dans cette grande introduction qui est le premier tome d’une trilogie prévue sur l’année. Trois histoires croisées, lointaines, mais si proches dans leurs fragilités, leurs incapacités à se confier entièrement à quelqu’un de disponible, à trouver l’écoute. Ces tentatives de sauvetages ratées font très vraies.

Merwan maîtrise ces instants manqués, ces silences lourds. Avec son trait fin qui rappelle celui de Bastien Vivès (son camarade sur « Pour l’Empire » chez le même éditeur), il donne corps au réalisme des poses, des regards qui témoignent de la détresse et des sentiments lourds qui envahissent les personnages.
Le lecteur est témoin de cette spirale dépressive, jusqu’aux dernières pages de l’album : un éclaircie se dessine pour ces trois là. Une lueur dans la rencontre, les destins ne vont plus juste se croiser, elles vont se rencontrer.
Si Merwan part sur un rythme ternaire dans sa construction on peut s’attendre à un deuxième tome plus axé sur ces difficultés à se reconstruire, à vivre ensemble, à trouver un but. Quels choix et quels sacrifices vont devoir faire ces personnages ? Et comment vont-elles, dans le troisième tome, réussir à s’assumer complètement ? Vont-elles toutes y arriver ? Voici d’autres questions qui nous maintiennent dans l’attente du prochain épisode.

LU SUR LE NET

« (…) Pour ces 3 jeunes femmes qui se trouvent à l’âge où il faut quitter l’adolescence pour la sphère adulte, le scénario est aussi simple que la vie de tous les jours. Néanmoins, Merwan a la subtilité de souligner ce moment charnière de la vie à travers des problématiques fortes, très authentiques et variées.
(…) Mais au-delà de ces micro-intrigues de vie, que l’on suit avec grand intérêt, Merwan fait surtout une formidable analyse sociologique. Ce faisant, le jeune auteur se positionne dans la lignée de l’œuvre (déjà géniale) de son pote Bastien Vivès (et de la trilogie Celle que… de Vanyda). D’une belle modernité, l’écriture graphique de Merwan, qu’on peut qualifier de cinématographique, est parfaitement aboutie. Des cadrages originaux, des masses de noir côtoyant un trait fin et juste, des décors tantôt chiadés, tantôt en aplats de couleurs, et une mise en scène dynamique, qui joue à merveille des silences pour exprimer énormément de choses. Sans doute ce qui se fait de mieux sur la « nouvelle scène BD ». Le second tome se fait déjà cruellement attendre ! »
(Lu sur Planète BD)

« Changement de registre pour Merwan, il délaisse les soldats de l’Empire pour s’aventurer seul dans une histoire plus réelle, une histoire de filles, des filles plongées dans un quotidien trouble et instable. Des histoires d’amours, d’amitiés brisées et de futurs incertains. Merwan est plutôt à l’aise dans le domaine, on passe, après une introduction bien rythmée, d’un personnage à l’autre sans problème et la fluidité du récit rend le tout efficace.
Après, l’histoire ne fait pas preuve d’une grand originalité et même si le traitement des personnages est bien réalisé, notamment en évitant les gros clichés et les agaçants réchauffés du genre (il trouve d’ailleurs une belle résonance avec la série Les Autres Gens, le 1er tome ne m’a pas laissé suffisamment de matière pour être complètement séduit.
La curiosité de voir comment évoluera la série étant de mise, c’est une affaire à suivre ! »
(Placido sur Sceneario.com, 07 février 2012)

Parution : 6 janvier 2012
Format : Broché
Nb de pages : 72 p.
ISBN : 978-2205068238

belaget1-extrait-jan2012Un extrait du « Bel âge »
© Merwan – Dargaud

,

Pas de commentaire

LA PLANETE DES SAGES. ENCYCLOPEDIE MONDIALE DES PHILOSOPHES ET DES PHILOSOPHIES.

Charles Pépin, Jul
DARGAUD

La-planete-des-sages-couvVoici l’histoire de la philo la plus rigolote qui soit. Sur une page, un texte signé de notre philosophe préféré, qui expose en un brillant résumé les théories les plus complexes, et sur l’autre page, la vision hilarante du même philosophe par le dessinateur Jul. Cet album devrait être au programme de terminale. On aime !

PRESENTATION

Les plus grands philosophes de l’humanité réunis en un seul ouvrage ? C’est le pari fou de cette encyclopédie : rendre vivants les personnages et les concepts qui ont bouleversé notre perception de l’existence !

Pénétrez avec légèreté dans l’existentialisme, le taoïsme, la mystique chrétienne ou le postmodernisme… Baby-sitting avec Foucault, football avec Freud, jardinage avec Voltaire… Découvrez toute la variété de la pensée humaine, mise en scène avec l’humour mordant de Jul et la malice de Charles Pépin.

3 000 ans de pensée mondiale rendus accessibles à tous : en refermant ce livre, vous ne verrez plus jamais le monde de la même façon !

la-planete-des-sages-012Cosignée par Charles Pépin (pour les textes), journaliste et universitaire, et Jul (pour les dessins), l’auteur de Silex and the City, La Planète des Sages fait oeuvre d’utilité publique en rendant accessibles les grands philosophes de l’histoire et leurs idées.
Actuelle, décalée, elle propose deux approches : celle, humoristique et irrésistible, de Jul et celle, analytique et pédagogique, de Charles Pépin. Ensemble, les deux auteurs ressuscitent et rendent accessibles les découvertes et les parcours de presque tous les penseurs qui ont fait la philosophie depuis trois mille ans.
Dans une époque en quête de sens, ce livre de philosophie pas comme les autres concilie l’humour et le sérieux sans jamais se laisser aller – la nuance est de taille – à l’esprit de sérieux. Le talent de pédagogue de Pépin est en effet servi à merveille par la drôlerie gentiment impertinente de Jul : ses dessins nous donnent une vision décalée et inattendue de Diogène (reconverti en agent immobilier spécialisé dans les tonneaux à louer), de Bourdieu (qui confond théorie de la reproduction et usage immodéré de la photocopieuse) ou encore de Pascal (plus à l’aise pour parier sur l’existence de Dieu que sur la 7e course à Auteuil).
Idéal pour les profs de philo à la recherche de nouveaux outils pour enseigner leur discipline, pour les lycéens intimidés par la philosophie, ou encore par les adultes qui souhaitent « se remettre à la philo » mais ne savent pas par quel bout la prendre, cet album mérite de figurer dans toute bibliothèque digne de ce nom.
Comme aurait pu dire Epicure (voir notice page 109) s’il avait maîtrisé un peu mieux l’anglais : Enjoy ! La sagesse et le bonheur sont au rendez-vous de La Planète des Sages…

AVIS

Une double page pour connaître les grandes lignes des principes du philosophe et des illustrations toutes plus drôles les unes que les autres. Beaucoup de découvertes à faire. Un livre à la fois ludique et instructif à mettre entre toutes les mains et qui suscite l’intérêt et le plaisir de lire.

LU DANS LA PRESSE

Selon Dominique Bry dans Mediapart : « La Planète des sages, la seule véritable « Sartre Academy » en bande dessinée. »

Parution : 26 août 2011
Nb de pages : 80 p.
ISBN : 978-2205068528
19,99 Euros.

la-planete-des-sages-021

, , , , , ,

Pas de commentaire

FREUD. UNE BIOGRAPHIE DESSINEE

Corinne Maier et Anne Simon
DARGAUD

freudCette biographie dessinée retrace la vie du psychanalyste, dans un univers graphique inspiré de Vienne dans les années 1920.

RESUME

Il est aussi connu que Shakespeare ou Einstein. Il a plus de trois millions de références sur Google… « Je m’appelle Sigmund Freud. Je suis né dans une petite ville d’Autriche-Hongrie, j’ai vécu à Vienne et je suis mort en 1939 à Londres. Mais je ne suis pas vraiment mort… » Qui était Sigmund Freud ? C’est dans la Vienne du début du XXe siècle qu’il découvre un continent encore inexploré : l’esprit humain. Il inventé la psychanalyse nous dit-on. En toute modestie, il le déclare : « Je cherche à libérer l’humanité ! » Voici l’histoire d’un des hommes les plus importants du XXe siècle…

PRESENTATION

La biographie dessinée d’une des personnalités les plus importantes du XXe siècle, dont l’actualité reste, un siècle plus tard, toujours brûlante. Freud, une valeur sûre de l’édition.
L’auteur des best-sellers Bonjour paresse et No kids raconte la vie de Sigmund Freud dans une bande dessinée à la fois drôle et sérieuse, servie par un graphisme plein de charme et d’imagination. Onirique ! Chaque case est un voyage amusant et psychédélique dans le monde freudien.

LU DANS LA PRESSE

Sigmund Freud en bande dessinée ? Pourquoi pas, à condition de ne pas tomber dans le pensum édifiant et didactique, traité dans un style réaliste ennuyeux propre à certaines bios en BD. Anne Simon et Corinne Maier (devenue célèbre avec ‘Bonjour paresse’ et ‘No Kid’) ont relevé le défi avec brio, mêlant récit historique et fantaisie bienvenue. Comme on n’est jamais si bien servi que par soi-même, c’est oncle Sigmund himself qui fait office de narrateur à travers une succession de petites scènes comme le cas Dora, le complexe d’Œdipe ou l’homme aux rats - bref, les grands classiques de la saga freudienne, traités avec une légèreté réjouissante qui n’empêche pas le sérieux. Au-delà de l’aspect pédagogique – la vie et l’œuvre de Freud racontées à ceux qui ne les connaissent pas vraiment -, c’est le graphisme qui donne tout son charme à cet album. Le trait d’Anne Simon est tout en humour et en finesse. Et la dessinatrice propose d’excellentes astuces graphiques pour traduire en images certains concepts freudiens ou certains épisodes de l’existence du grand homme, confirmant ainsi l’adage selon lequel un bon dessin vaut toujours mieux qu’un discours alambiqué. Comme le rappelle Freud, son nom est synonyme de « joie ». Et justement, voilà un album joyeux qui fait preuve d’une bienveillance typiquement freudienne à l’égard de son sujet. Tiens, si ça se trouve, même Michel Onfray va l’apprécier…
(Critique sur le site Evene par Christophe Quillien)
http://www.evene.fr/livres/livre/anne-simon-et-corinne-maier-freud-une-biographie-dessinee-45175.php?critiques#critique-evene

Corinne Maier est née en 1963 à Genève. Essayiste, historienne, économiste, psychanalyste, elle est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages de “non-fiction”, dans des domaines différents mais qui, à ses yeux, se recoupent : psychanalyse, société, histoire, humour et pamphlets. Certains de ces ouvrages ont été des best-sellers traduits dans de nombreuses langues (entre autres, Bonjour Paresse, 2004, et No Kid, 2007).
Ses travaux récents ont porté sur le triptyque “travail-famille-patrie” cher au maréchal Pétain. Désignée comme icône de la contre-culture par le New York Times, elle assume tranquillement le fait de n’être membre de rien, d’aucun courant de pensée, d’aucune société savante, d’aucune tendance politique, d’aucun groupe psy, et de n’être salariée par personne.

Anne Simon est née en 1980 dans les Deux-Sèvres. Elle étudie aux Beaux-Arts d’Angoulême et à l’École Nationale des Arts Décoratifs de Paris. Elle reçoit en 2004 le prix “Jeunes Talents” au FIBD d’Angoulême et sort sa première bande dessinée “Perséphone aux Enfers” en 2006.
Très active au sein des éditions Misma, elle collabore régulièrement à la revue de bande dessinée indépendante Dopututto. Elle prépare actuellement un livre sur Freud, en collaboration avec Corinne Maïer et travaille en parallèle pour la presse et l’édition jeunesse (Bayard, Gallimard, Albin Michel, Actes Sud…).

Format : Album
Parution : 28 octobre 2011
ISBN : 978-2-205-06828-3
EAN : 9782205068283
Nb. de pages : 54 p.
Dimensions : 22,7cm x 29,8cm x 1,2cm
13,95 euros.

Enhanced by Zemanta

, , , ,

Pas de commentaire

LES ELFEES (LES ELFEES, TOME 4)

Weissengel, Carrère, Dollphane

Editeur:Dargaud

On pensait la magie disparue de ce monde, les créatures fabuleuses tombées dans l’oubli, c’était sans compter sur les Elfées. Ce groupe de quatre musiciennes porte l’espoir de tout le peuple féérique. Lou, Nina, Yoshi et Izel vont s’unir pour faire revivre ces Légendes.

les-elfees-4

Alors qu’Izel et Yoshi participent à un échange scolaire au Japon, elles sont contactées par les Kami, les survivants d’un monde féérique japonais décimé par la guerre. Loin de chez elles, elles vont devoir demander de l’aide à Lou et Nina, leurs deux acolytes, car la magie des Elfées n’est efficace que lorsque les quatre amies sont réunies. Un album super kawaii de la série préférée de toutes les lectrices du magazine Julie.

Encore une très belle histoire de Serge Carrère agrémentée du dessin très réussi de Weissengel d’après l’oeuvre de Dolphane. Un tome 4 qui est ne dénote aucunement par rapport aux tomes précédents. Si vous n’avez pas d’idées cadeaux, en voici un de choix.

les-elfees-4-11

Série : Les Elfées

Auteur : Carrere, Weissengel & Dolphane

Type de reliure : Album cartonné

Editeur : Dargaud

Pages:56 p.

Format:Album

Dimensions:30.0 x 22.7 x 1.0 cm

ISBN:9782205064667

EAN13:9782205064667

,

Pas de commentaire

KEN GAMES, T3 CISEAUX MARTIAL TOLEDANO, JOSE ROBLEDO

José Robledo, Marcial Toledano

Éditeur: Dargaud

Ils se nomment Pierre Fermat, Thierry-Jean Feuille alias TJ et Anne Parilou. Ils sont amis. La façade extérieure de leur vie semble lisse et réglée au cordeau : Pierre est un mathématicien à l’avenir prometteur, TJ un banquier propre sur lui et Anne une institutrice qui rêve d’écrire des histoires pour les enfants. La vérité est que chacun d’eux a ses secrets pas toujours avouables et cultive l’art du mensonge avec talent !

ken-games-3-3-ciseaux

Un jeu bien évidemment dangereux mais toute vérité n’est pas toujours bonne à dire.

Ce troisième album de Ken Games constitue la conclusion de cette trilogie machiavélique dans laquelle chaque personnage a de bonnes (ou de mauvaises !) raisons de ne pas révéler toute la vérite… qui n’est d’ailleurs pas toujours bonne à dire.

Après Pierre et Thierry-Jean, les “meilleurs amis du monde”, les auteurs s’attardent surtout sur le personnage d’Anne qui se révèle sous un jour inattendu… Un récit explosif qui a permis de révéler Robledo et Toledano, deux auteurs dont le travail a été salué par les libraires et la critique.

Ciseaux (Ken Games , Tome 3 )

José Robledo, Marcial Toledano

Éditeur: Dargaud

Pages: 54 p.

Format: Album

Dimensions: 32.0 x 24.3 x 1.1 cm

ISBN: 9782205063813

EAN13: 9782205063813

Enhanced by Zemanta

, , ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.