Articles contenant le tag bd

THORGAL – VOLUME 33 – LE BATEAU-SABRE

G. ROSINSKI et Y. SENTE
Le Lombard

thorgal-v33Alors qu’il est à la recherche de son fils Aniel, Thorgal va croiser la route de curieux marchands pour lesquels il acceptera de remplir une mission très particulière à bord du Bateau-Sabre. Cet album replace Thorgal au centre de l’action, dans des conditions climatiques extrêmes, tandis que Jolan et ses compagnons arrivent au bout du parcours orchestré par Manthor.

Les Magiciens Rouges ont enlevé Aniel et l’emmènent vers leur “capitale” : Bagh Dhad !
Une fois de plus Thorgal a donc dû laisser femme et enfants aux village pour reprendre la route.
Celle-ci le mène au bord des fleuves du Nord qu’empruntent les marchands viking qui font du commerce avec l’Orient en empruntant les voies fluviales. Ces voies étant gelées sur une bonne portion de route, les marchands utilisent des bateaux-sabre (sortes de brise-glace de l’époque).
Thorgal se fait engager comme “défenseur” sur l’un de ces bateaux. En contrepartie, ce travail lui permet de voyager et de suivre les magiciens rouges. Avec l’aide de Petrov, un nouveau compagnon de route, il se lance sur les pistes de glace et de neige à la poursuite des ravisseurs d’Aniel.
Le voyage ne pouvait évidemment pas se dérouler sans heurts…

Le scénariste Yves Sente, qui a également repris ‘XIII‘, une autre série créée par Jean Van Hamme , évoque ‘Thorgal’ et ‘Les mondes de Thorgal’.

VIDEO DE PRESENTATION

Yves Sente découvre Tintin au Congo à l’âge de 6 ans et La Marque jaune à 11 ans. Et si ses études lui offriront l’occasion de scénariser quelques planches en amateur, c’est pourtant vers le droit qu’il se tourne dans un premier temps, sans que la bande dessinée ne soit jamais bien loin, toutefois.
En 1992, il est nommé Directeur Editorial de la prestigieuse maison, et entame une rénovation de fond, qui replacera l’éditeur au premier rang de la profession. Il n’a néanmoins pas abandonné ses ambitions artistiques et, en 1997, sous couvert d’anonymat, il remet aux éditions Dargaud un scénario de Blake et Mortimer, qui deviendra « La Machination Voronov », énorme succès qui lui ouvre les portes de l’écriture en grand. Il mène de front ses deux activités pendant un temps, développant des scénarios pour des artistes aussi prestigieux que Boucq (Le Janitor) ou Rosinski (La vengeance du comte Skarbek, puis Thorgal). Il choisit finalement de se consacrer pleinement à l’écriture, mais garde un oeil attentif et un rôle de conseil au sein du Lombard. Entre Thorgal, Blake et Mortimer et, bientôt XIII, il n’est pas indu de dire qu’Yves Sente est aujourd’hui le dépositaire d’un pan non négligeable du patrimoine franco-belge.

Né en Pologne en 1941, Grzegorz Rosinski découvre très tôt la bande dessinée occidentale à travers un exemplaire du journal “Vaillant”. A 16 ans, il publie ses premiers dessins. A cette époque, il fréquente le lycée des Beaux-Arts puis l’Académie des Beaux-Arts de Varsovie dont il sort, en 1967, avec un diplôme d’arts graphiques en poche.
Pendant dix ans, pour un éditeur polonais, il signe les aventures d’un détective et d’un pilote d’hélicoptère, puis devient vite la vedette du premier magazine polonais de BD “Relax” dont il assure aussi la direction artistique.
Dans le souci de se perfectionner, Rosinski débarque en 1976 en Belgique. Il place quelques histoires dans le “Trombone…

Parution : 04 novembre 2011
Collection : Thorgal
Nb de pages : 48 p.
ISBN : 978-2-8036-2995-4
EAN13 : 9782803629954
12 Euros.

Enhanced by Zemanta

, , , ,

Pas de commentaire

BLACK BIRDS. LES AILES SECRETES DE LA C.I.A. 1 - IDEALIST

Giuseppe De Luca, Pierre Veys et Patrice Buendia
Zéphyr Editions

black-birds-0Le monde de l’aviation a toujours été une source d’inspiration pour la BD. Une nouvelle série à suivre !

Les années 50. La guerre froide ne l’est pas tant que ça. On vient de passer très près de l’affrontement nucléaire avec la Guerre de Corée. Désormais, il est évident que l’information est une arme de premier plan. La CIA connaît l’importance du renseignement humain, mais elle ne peut négliger le développement de moyens techniques pour obtenir ce que l’ennemi veut lui cacher. C’est donc dans la plus grande discrétion qu’Allen Dulles, son directeur, veut créer une véritable unité aérienne au sein de la CIA, avec des machines conçues dans un seul but : espionner. Frank et Dash sont les pilotes qui vont devoir dompter ces machines. Le défi est technologique, puisqu’ils vont devoir atteindre des altitudes inédites, mais aussi militaire : les territoires qu’ils
devront survoler sont hostiles et lourdement armés.

Parution : 20 octobre 2011.
Dessinateur : Giuseppe De Luca.
Scénaristes : Pierre Veys et Patrice Buendia.
Format : Album.
Nb de pages : 48 p.
ISBN-10: 2361180340
ISBN-13: 978-2361180348
14 Euros.

black-birds-2black-birds-3 black-birds-4

, , ,

Pas de commentaire

GELUCK ENFONCE LE CLOU

Philippe Geluck
Editions Casterman

geluck_enfonce_le_clou_01Un recueil d’images et de textes inédits de Philippe Geluck. Dans la lignée de Oh toi, le Belge, ta gueule et de Geluck se lâche. Un concentré d’humour vache mais jamais vulgaire et toujours intelligemment saupoudré ou ciblé.

Le jardin secret de Geluck semble envahi de ronces et d’orties. La face cachée du prolifique créateur du Chat est décidément bien sombre. Héritier de l’humour noir et iconoclaste de ses maîtres (Siné, Cavanna, Reiser, Choron, Gébé, Chaval…), Geluck canarde à tout-va. Il (nous) touche là où ça fait mal et, quand il le faut, donne un bon coup de marteau, pour enfoncer le clou.

Deux ans après Geluck se lâche, best-seller réjouissant dans lequel l’auteur du Chat dévoilait sa part la plus sombre, il en remet une couche avec Geluck enfonce le clou. Rien ni personne n’échappe à la férocité de ce Geluck déjanté qui crucifie le politiquement correct à coups de plume rageurs.
Ses dessins n’ont jamais été aussi libres et percutants et chaque texte est un modèle de férocité vacharde dont il est devenu le champion incontesté.

LU DANS LA PRESSE

« Textes et dessins inadmissibles” est-il dit en couverture. Parole tenue à 200%. Héritier de l’humour noir et de iconoclaste des Siné, Cavanna, Reiser, Choron et autres Gébé, Geluck l’enfonce bien, le clou! Avec au passage, pages 34-35, un bijou de texte sur les origines de la BD, selon lui…. Poilant ! »
Jean-Luc Fournier - Magazine OrNorme (Strasbourg)

« Chez Geluck, tout est sujet à la franche rigolade sans limite. Le ton est celui de la chronique, écrite à la première personne. Les histoires sont puisées dans le quotidien du dessinateur (…)
Les textes sont bien ficelés, agréables à lire, l’écriture est enlevée (…) le trait précis vient croquer des scènes ubuesques (…)
Au final, la série de nouvelles apparait comme un ras-le-bol général de la société et de ses petites manies, mais aussi, pour y porter dans l’attention comme une nécessaire déclaration d’amour. Après tout, on ne charrie que ce que l’on aime ! »

Amélie Blaustein Niddam - www.toutelaculture.com

« Ce livre montre à nouveau la part obscure du dessinateur, loin du traditionnel humour pince-sans-rire de son chat, Geluck manie ici le politiquement incorrect, avec une jubilation manifeste. »
www.metrofrance.com

geluck_enfonce_le_clou_03Geluck se moque de tout (et d’abord de lui-même) et ne respecte rien (sauf son lecteur qui en redemande). Quand on l’espère réfléchi, il fait l’andouille ; quand on l’attend rageur, le voilà tendre ou mélancolique. Mais ne nous y trompons pas : s’il baisse la garde un instant, c’est pour mieux nous piéger à la ligne suivante. Il y a du Desproges chez ce Geluck-là.
35 chroniques au vitriol et 65 dessins coup de boule, le Geluck nouveau est arrivé ! Et il a un goût de subversion.

Parution : 25 octobre 2011
Format : Album.
Nb de pages : 143 p.
ISBN-10 : 2203038454
ISBN-13 : 978-2203038455
18 Euros.

, , ,

Pas de commentaire

ACTU BD - 27 août 2011

Actualité et nouveautés de la Bande-dessinée

actu-bd-2011-07-30-em-04-b-1COUP DE CHAPEAU : DELCOURT FETE SES 25 ANS

A l’occasion de leur 25e anniversaire, les éditions Delcourt nous proposent de redécouvrir 12 récits complets emblématiques de leur catalogue au travers de très belles réimpressions cartonnées au tirage limité.
De l’imposant From Hell d’Alan Moore et Eddie Campbell au superbe Trois Ombres de Cyril Pedrosa en passant par le bouleversant Pourquoi j’ai tué Pierre d’Oliver Ka et Alfred, l’éditeur a opéré un choix particulièrement judicieux qui est présenté en détail sur le site des 25 ans.

FOCUS (1) REDECOUVRIR « LE POUVOIR DES INNOCENTS » …

Joshua Logan est un homme brisé. Prisonnier durant la guerre du Vietnam, il fut soumis à des expériences de manipulation psychologique visant à supprimer tous ses instincts primaires et son instinct de survie en particulier. Le valeureux soldat fut plongé dans un état catatonique duquel son épouse tente de l’extirper depuis son retour au pays. Alors que Joshua trouve quelque réconfort dans les yeux de son jeune fils, une vague de violence vient troubler leur quartier résidentiel et réveiller en lui de vieux démons. Cette guerre des gangs, apparue en pleine campagne électorale pour la mairie de New York, est guidée par de nombreux enjeux d’ordre politique et mafieux mais aussi par une organisation tentaculaire baptisée “Le Pouvoir des Innocents”. En plein coeur de la tourmente, acculé par sa folie, Joshua Logan pourrait bien devenir l’infime grain de sable capable de gripper les rouages de cette machination parfaitement huilée.

La critique de Nicolas pour Multi-BD : « A la croisée des chemins entre le V pour Vendetta d’Alan Moore et David Lloyd et le S.O.S. Bonheur de Jean Van Hamme et Griffo, Le Pouvoir des Innocents est un thriller psychologique et politique à la fois brillant, complexe et angoissant. Un INCONTOURNABLE! »

Le Pouvoir des Innocents tomes 1 à 5 de Brunschwig et Hirn, Delcourt

FOCUS (2) VOICI LE SECOND CYCLE DU « POUVOIR DES INNOCENTS » …
LES ENFANTS DE JESSICA

Dix ans après la parution du cinquième et dernier tome du Pouvoir des Innocents, Luc Brunschwig et Laurent Hirn nous offrent un second cycle qui débute de manière aussi haletante que le premier!
Accusé d’un attentat ayant causé la mort de 508 personnes, Joshua Logan est devenu le symbole d’un groupuscule radical qui sème la terreur pour faire échouer les plans humanistes de Jessica Ruppert, la “super-secrétaire” aux affaires sociales. Les secrets qui se dissimulent derrière l’ascension aussi fulgurante que suspecte de l’ancienne maire de New-York semblent devoir bientôt remonter à la surface…
A la lecture de ce premier tome passionnant, on ne peut que se réjouir de voir Luc Brunschwig et Laurent Hirn redonner une nouvelle vie à cette excellente série. D’autant qu’une série parallèle baptisée Car l’Enfer est ici (qui débutera à la fin août) devrait nous permettre de nous rapprocher encore un peu plus de tous ces personnages dont on ne peut se défaire!

Les Enfants de Jessica tome 1 de Brunschwig et Hirn, Futuropolis

PARUTION DE « BLACKBIRD »

Dans une France pas si éloignée de celle d’aujourd’hui, les députés adoptent une loi visant à mieux contrôler les publications, le contenu des livres mais aussi à purement et simplement supprimer l’auto-édition. Face à ces événements, un groupe de jeunes auteurs optent pour la lutte et entrent dans la clandestinité.

Où commence la censure et où s’arrête la liberté d’expression? Comment organiser la résistance et quelles sont ses limites? Dans quel camp nous situerions-nous? Telles sont certaines questions que Pierre Maurel pose dans cette fiction que la réalité pourrait un jour rattraper…

La critique de Philippe pour Multi-BD : « Après 3 Déclinaisons, l’auteur nous livre un nouveau récit politique qui questionne notre société et ses fondements démocratiques de manière intelligente et frontale. Un livre nécessaire et interpellant! »

Blackbird de Pierre Maurel, L’employé du Moi

FOCUS (3) « COMMENT COMPRENDRE ISRAËL EN 60 JOURS » DE SARAH GLIDDEN

Profitant d’un voyage organisé par l’Etat d’Israël, la jeune dessinatrice juive new-yorkaise Sarah Glidden décide de confronter sa position sur le conflit israëlo-palestinien à la version “officielle” donnée par le guide de son groupe. Au travers de son premier roman graphique, elle revient sur ces instants de colère, de tristesse, de doute et d’espoir qu’elle traversa tout au long de ce périple dans un pays brisé par l’Histoire.
Pour Guy Delisle, auteur de Pyongyang, Shenzhen et Chroniques Birmanes, Sarah Glidden signe “un récit précis et honnête (…) dévoilant une nouvelle facette des états et des émotions engendrés par ce conflit douloureux qui persiste dans les coeurs et par-delà les murs”. A découvrir!

Bientôt sortira un CARNET D’ENTRETIEN EXCLUSIF AVEC SARAH GLIDDEN où vous pourrez découvrir les coulisses de la conception de Comment comprendre Israël en 60 jours (ou moins). Ce livret (XeroXed #19) sera offert à l’achat du roman graphique (en version française ou en version originale).

Comment comprendre Israël en 60 jours (ou moins) de Sarah Glidden, Steinkis

How to understand Israël in 60 days or less de Sarah Glidden, DC/Vertigo

QUELQUES SORTIES RECENTES...

Le Tueur tome 9 de Jacamon et Matz, Casterman

Pour l’Empire tome 3 (fin de la trilogie) de Merwan et Vivès, Dargaud

Les Chroniques de Légion tome 1 de Nury, Lauffray… , Glénat

L’Ordre du Chaos tome 1 de Perez, Ricaume et Geto, Delcourt

Jugurtha, première intégrale d’Hermann, Franz et Vernal , Le Lombard

Arq tome 14 d’Andréas, Delcourt

Julia et Roem d’Enki Bilal, Casterman

Pour l’Empire tome 3 (fin de la trilogie) de Merwan et Vivès, Dargaud

Beauté tome 1 de Kerascoët et Hubert, Dupuis

Les Autres Gens tome 2 de Thomas Cadène et divers dessinateurs, Dupuis

U-Boot tome 1 de Jean-Yves Delitte, 12bis

Belem tome 4 de Jean-Yves Delitte, Glénat

La Princesse de Sang tome 2 de Cabanes et Manchette, Dupuis

Sherman tome 3 de Griffo et Desberg, Le Lombard

Intégrale Monster volume 4 de Naoki Urasawa, Kana

Le Sommet des Dieux tome 4 (édition cartonnée) de Taniguchi et Yumemakura, Kana

Kuzuryû de Shôtarô Ishinomori, Kana

Une longue route de Fumiyo Kouno, Kana

La Douceur de l’Enfer tome 1 de Grenson, Le Lombard (Signé)

Grand Prix tome 2 de Marvano, Dargaud, 11.20€ (au lieu de 13.95€)

Aria tome 33 de Weyland, Dupuis

Intégrale Les Petits Hommes volume 3 (1973-1975) de Seron et Hao, Dupuis

actu-bd-2011-07-30-em-04-b-2VISAGES DE L’ASIE DU SUD-EST (1) : FETE DES MORTS DE PIATZSZEK ET CINNA

Au travers d’un récit de voyage (Chroniques Birmanes), d’un carnet de bord (Chúc Súc Khóe), de mémoires familiales (L’Année du Lièvre) et d’un polar cru (Fête des Morts), nous vous invitons dans cette newsletter à découvrir différents visages de l’Asie du Sud-Est.

Voici tout d’abord FETE DES MORTS de Piatzszek et Cinna.
Certaines professions sont soumises à une règle tacite; il ne faut jamais s’attacher. Pour Serge, plus que pour beaucoup d’autres, cette phrase porte tout son sens. Policier français détaché au Cambodge pour “bousculer” ses compatriotes adeptes du tourisme sexuel, il doit à tout prix éviter de laisser ses émotions prendre le dessus. Mais dans cet univers violent où des enfants sont cédés au plus offrant lors de ventes aux enchères, comment ne pas chercher des instants de reconfort et se laisser bercer par l’espoir d’une autre vie?

La critique de Nicolas pour Multi-BD : « Tiraillé entre son envie de tout plaquer et la Justice réclamée par de jeunes orphelins à l’innocence bafouée, battu par les rayons d’un soleil écrasant et les averses de la mousson, Serge devra faire un choix au risque de briser cette règle entêtante; il ne faut jamais jamais s’attacher.
Stéphane Piatzszek signe ici un polar sombre et cru superbement mis en images par Olivier Cinna dont le noir et blanc parvient à rendre parfaitement l’atmosphère si particulière de l’Asie du Sud-Est. »

Fête des Morts de Piatzszek et Cinna, Futuropolis

VISAGES DE L’ASIE DU SUD-EST (2) : CHRONIQUES BIRMANES (EDITION SPECIALE)

Accompagnant son épouse qui s’installe en Birmanie dans le cadre d’une opération de Médecins sans Frontières, Guy Delisle s’occupe de leur jeune fils au quotidien. Mais ce “quotidien” de père au foyer dans un pays où règne une dictature féroce prend très vite un relief particulier. Se promener avec une poussette devant la résidence où est retenue (à l’époque) Aung San Suu Kyi, découvrir les réunions “baby group” des mères expatriées dans le luxe de maisons cossues et le sort bien moins enviable des Birmans qui se disputent les faveurs de son petit garçon sont autant d’instants qui donnent à réflechir…
En alternant des anecdotes cocasses et des passages plus documentés sur la situation politique birmane (évoquant par exemple la présence du groupe pétrolier Total), Guy Delisle nous divertit tout en nous informant!
A (re)découvrir dans une nouvelle édition “cartonnée” publiée à l’occasion des 25 ans des éditions Delcourt.

Chroniques Birmanes (édition cartonnée) de Guy Delisle, Delcourt

VISAGES DE L’ASIE DU SUD-EST (3) : L’ANNEE DU LIEVRE TOME 1

Ce premier tome de L’Année du Lièvre nous plonge dans les premiers mois de la prise de pouvoir des Khmers Rouges au Cambodge en 1975. Au travers du destin d’une famille ordinaire, Tian nous décrit les méthodes effrayantes utilisées par les Khmers Rouges, leur propagande, l’abandon de la capitale, mais aussi les conditions de survie de la population, la peur, la débrouille…

La critique de Philippe pour Multi-BD : « Une témoignage à hauteur d’hommes, à la fois fort et nécessaire! Prévu en trois tomes ».

L’Année du Lièvre tome 1 de Tian, Gallimard (Bayou)

VISAGES DE L’ASIE DU SUD-EST (4) : CHUC SUC KHOE ET SES « CARNET D’ASIE »

La première qualité de Chúc Súc Khóe est de faire de cet enchaînement de croquis, d’anecdotes ou de dessins pleine page, un véritable récit que l’on suit avec plaisir. Le regard curieux mais distancié de Benoît Guillaume permet également de donner un véritable relief et intérêt à ce carnet de voyage.

La critique de Philippe pour Multi-BD : « c’est surtout graphiquement que l’auteur nous impressionne avec un dessin d’une grande virtuosité, vif et “haut en couleurs” qui colle parfaitement à l’ambiance et à l’énergie de ces pays d’Asie du Sud-Est. Bien mieux qu’un Lonely Planet pour (re)découvrir cette région fascinante! »

Chúc Súc Khóe de Benoît Guillaume, Cambourakis

_____________________________
Sources : EuroMedia-Presse / Casemate /
Multi BD - newsletters de avril & mai 2011

Enhanced by Zemanta

, , ,

Pas de commentaire

JEUNESSE : LA DOUANE VOLANTE

François Place
Gallimard

Bretagne, 1914. La guerre menace. Une nuit, la charrette de la mort s’arrête devant la maison de Gwen le Tousseux, le jeune orphelin. C’est lui que vient chercher l’Ankou, pour l’emmener au pays dont on ne revient jamais… Quand Gwen se réveille, il est passé de l’autre côté, dans un monde comme surgi du passé.

la-douane-volante

Dans ce pays étrange, effrayant mais fascinant, dominé par la douane volante, il va vivre des aventures extraordinaires. Gwen l’Egaré parviendra-t-il à retrouver sa terre natale ou son destin sera-t-il à jamais lié à Jorn, le redoutable officier de la douane volante? Une fresque magnifique, entre roman fantastique et récit initiatique, dans laquelle François Place révèle toute la dimension de son talent d’écrivain. Avec Gwen le Tousseux, laissez-vous emporter au-delà des frontières du réel et du temps.

Gwen, pauvre jeune pécheur de constitution maladive (d’où son surnom de Gwen le tousseux), rencontre un « rebouteux » qui lui sauve la vie. Ce « rebouteux » va le prendre sous son aile et lui apprendre les rudiments du métier, avant de mourir subitement. Nous sommes à quelques jours de la première guerre mondiale. A peu près au moment où la guerre est déclarée, Gwen se retrouve emporté dans un monde parallèle dans la  grande charrette noire de l’Ankou lui-même. Il n’a aucune idée de l’endroit où il est, il va devoir y apprendre très vite à survivre. Il va d’abord rencontrer Jorn. Jorn qui appartient justement à cette douane volante, sorte de police aux pouvoirs quasi totalitaires. Jorn aux deux visages, parfois mesquin et brutal, parfois généreux et héroïque et qui finalement va jouer le rôle du père absent. Gwen va aussi devoir lutter contre son ignorance, continuer à développer ses dons de « rebouteux », apprendre la médecine. En cela il sera aidé aussi par des « professeurs » hors du commun. Il découvrira les premières prémices de l’amour. Il va grandir…

LU DANS LA PRESSE /
Le Coup de cœur Joëlle Favre-Bulle,
Libraire, Payot-La Chaux-de-Fonds :

« Pour la première fois depuis bien longtemps, je ne sais pas par où commencer mon billet. J’ai lu « La douane volante » quasiment d’une traite, incapable de reposer le roman avant de l’avoir fini et en en ressortant sonnée, la tête remplie des brumes bretonnes. Inutile donc de dire que j’ai aimé, c’est évident, mais je ne sais comment parler de ce roman si poignant. Je vais donc commencer par le livre lui -même en tant qu’objet. Je le trouve vraiment de toute beauté. Le dessin de couverture de François Place lui-même, rappelant ainsi son passé d’illustrateur, le titre en surépaisseur et la qualité de l’impression en fait un objet que l’on aime manipuler. Cela peut paraître idiot, mais cela ajoute sans conteste au plaisir de la lecture.
Ce roman peut se lire à plusieurs niveaux. D’abord c’est un roman fantastique et finalement il peut se lire en tant que tel sans forcément chercher plus loin et c’est déjà un régal. Mais c’est aussi l’initiation d’un jeune, qui va étudier,  lutter contre l’ordre établi, se rebeller, fuguer, aimer, frôler les interdits et être trahi. Il en ressortira grandi et adulte, mais à quel prix ?
On plonge dans ce roman, comme on plonge dans la brume de Bretagne. On est imprégné par ce monde imaginaire peuplé de démons et d’humains. On vit dans cet univers hors du temps au même rythme que Gwen : j’ai eu peur avec lui, j’ai ressenti les mêmes indignations, cette impression de piège, de nasse, j’ai lutté avec lui pour en sortir et j’ai refermé le livre épuisée et éblouie. L’histoire est pleine de poésie, elle est dense et fluide à la fois. L’auteur est un vrai conteur qui vous transporte dans un autre monde qui fait penser à certains anciens tableaux hollandais. L’ambiance y est sombre,  parfois étouffante. Un monde dur dans lequel la médecine fait penser à Molière, dans lequel les amis ne sont pas toujours ceux que l’on pense et où les ennemis se révèlent être finalement plutôt bien attentionnés.
Quel est ce monde ? Est-ce un pays imaginaire crée de toutes pièces par Gwen pour échapper aux horreurs de la guerre ? Est-ce juste un reflet de la folie et des blessures produites par cette guerre meurtrière ?  Un monde qui engloutit les jeunes comme ils ont été « avalés » et détruits entre 1914 et 1918 ? Peut-être…ou pas ! En tout cas on ne sort pas indemne de ce roman vraiment hors du commun. Je ne peux que le conseiller à tous, jeunes ou adultes, c’est vraiment un gros coup de cœur. Un très grand merci à Gallimard Jeunesse de nous avoir fait découvrir ce livre exceptionnel. »

François Place est né en 1957 en France. Illustrateur, il se met bientôt à écrire ses premiers textes, et révèle son talent d’auteur en 1992 avec Les derniers géants, qui recevra de nombreux prix. La douane volante est un récit entre réalité et fantastique, qui nous plonge dans la Bretagne du début du XXe siècle.

Format : Broché
Nb. de pages : 333 p.
Dimensions : 15,5cm x 22,5cm x 2,3cm
ISBN : 978-2-07-062815-5
EAN : 9782070628155

Enhanced by Zemanta

, ,

Pas de commentaire

LIVRE JEUNESSE : DAVID A DU FLAIR

Jean-Hugues Oppel
Gründ

Chiroux, le chien de la famille Montembert, a disparu. David ne croit ni à une fugue ni à un accident : son chien a été enlevé pour servir de cobaye, il en est sûr ! Avec sa soeur Nathalie et leurs copains, il décide d’enquêter du côté des laboratoires Fronaz. - Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

david-a-du-flair

Le point de vue de l’éditeur : « On fera une enquête, les copains et les copines nous aideront, on retrouvera Chiroux sain et sauf et on mettra les voleurs de chiens en prison comme dans un vrai roman policier. »

Une enquête classique type club des cinq avec un langage très très moderne où les clins d’œil de l’auteur au lecteur sont savoureux.
Le petit plus ? Les bonus ! La grille de mots croisés et la recette de Blanquette de veau qui apparaissent dans l’histoire. On ne s’y attend pas. Sympathique surprise.

David a du flair, réédité chez Gründ, est paru pour la première fois en 1997. Pour cette nouvelle édition de son roman jeunesse, Jean-Hugues Oppel, auteur de polar pour les adultes,  a actualisé son récit. La bande de copains qui mène l’enquête possède aujourd’hui téléphones portables et appareil photo numérique. Pour le reste, il s’agit toujours de l’aventure de six filles et garçons, bien dans leurs baskets, qui partent à la recherche du chien de David Montembert, Chiroux, disparu un beau jour sans laisser de traces.

Leur piste les mène vers l’ancienne ferme qui jouxte le stade, reconvertie en casse de voitures. Là, les ados comprennent que Chiroux a été enlevé pour être envoyer dans un grand laboratoire de recherches pharmaceutiques. Enfermés dans un camion où se trouvent des cages d’animaux, l’équipe de détectives en herbe est amenée dans le vaste bâtiment du laboratoire en question. Là, c’est le cauchemar. Les ados découvrent des chats et des chiens torturés, scalpés avec des électrodes dans la tête, les oreilles et les ongles arrachés. Vision d’horreur qui tranche avec le ton désinvolte de ces jeunes d’aujourd’hui.

Ouf, Chiroux sera sauvé d’un destin tragique et tout se terminera autour d’une bonne blanquette de veau mitonnée avec amour par le père de David. On soupçonne l’auteur d’être amateur de ce bon petit plat, il en donne même la recette en fin d’ouvrage ! Tout comme il propose une grille de mots croisés dont raffole aussi le père de David.

Les jeunes ados s’identifieront sans doute à cette bande de copains aux personnalités bien affirmées et aux surnoms impayables. Une enquête qui tient en haleine jusqu’au bout, des personnages bien campés, un langage truculent, un thème -les expériences sur les animaux - qui fait toujours autant bondir…  ce David a du flair n’a pas pris une ride ! Bien senti… dès 10 ans.

Nb de pages : 206 p.
Format: Poche
Dimensions: 18.2 x 12.9 x 1.9 cm
ISBN: 9782700029840
EAN13: 9782700029840.

,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.