Articles contenant le tag Arnaud Lagardère

SARKOZY ET LES RICHES

Renaud DELY et Aurel
Drugstore

sarkozy-et-les-richesUne BD politique. A l’approche de l’élection présidentielle de 2012, les éditeurs multiplient les BD sur (et contre) Sarkozy.
Drugstore nous propose avec « Sarkozy et les riches » une dénonciation des relations incestueuses du Président avec l’Oligarchie financière. Mais y-a-t-il seulement Sarkozy à dépeindre de cette façon ?
Une BD à lire quoi qu’il arrive !

RESUME

Une petite histoire des rapports sulfureux qu’a toujours entretenus le président Sarkozy avec ses puissants amis à la tête des grandes entreprises françaises. Une satire politique riche… en enseignements.
Le récit est découpé en chapitres, essentiellement consacrés aux relations de Nicolas Sarkozy avec un homme d’argent : Martin Bouygues, Antoine Bernheim, Arnaud Lagardère, Nicolas Bazire, Vincent Bolloré, Stéphane Richard, Bernard Arnault, Alain Minc et Bernard Tapie. Sans oublier l’incontournable Liliane Bettencourt.

PRESENTATION

Sarkozy et les riches… Sujet brûlant. Après Sarkozy et les femmes, Renaud Dély et Aurel complètent le portrait de notre « omniprésident » par cette enquête documentée, resituant des moments clés et des anecdotes révélatrices. Vous allez découvrir des personnages de l’ombre, des histoires d’amitié, d’argent et de solidarité. Vous allez découvrir le monde des hommes et des femmes qui fascinent Nicolas Sarkozy, ceux à qui il rend des services. Et qui le lui rendent bien ! Ceux connus du public comme Liliane Bettencourt, Bernard Tapie, Martin Bouygues, Arnaud Lagardère, Vincent Bolloré, Bernard Arnaud, Serge Dassault ou ceux qui restent dans l’ombre, comme Stéphane Richard ou Antoine Bernheim. Les amis du Fouquet’s. La « blindée connection ». Une plongée au cœur du pouvoir, le vrai, celui avec lequel on ne joue pas. Et la portée au pinacle d’un paradigme malheureusement pas tout neuf : « copiner plus pour gagner plus » …

LES AUTEURS EN PARLENT

« Ça s’adresse à tous les gens qui ne liraient pas la même enquête en livre. On a voulu toucher un public plus large en rendant la forme plus ludique. »
(Aurel)

« Depuis son élection le 6 mai 2007, et la fameuse soirée du Fouquet’s peuplée d’invités du CAC 40, le chef de l’Etat a eu le plus grand mal à cacher les liens privilégiés qui l’unissent aux patrons en particulier, et au monde de l’argent en général. C’est la genèse de ces liaisons dangereuses et la façon dont elles ont gouverné le président de la République, depuis la prise de Neuilly jusqu’à la gestion du pays du haut de l’Élysée, que cette bande dessinée entreprend de raconter. »
(Renaud DELY)

RENCONTRE AVEC LES AUTEURS

LE SAMEDI 17 MARS 2012 retrouvez en dédicace à la librairie Kléber à Strasbourg les BD politiques proposées par les journalistes Caroline Fourest et Renaud Dély : La Vie secrète de Marine Le Pen (dessinée par Jean-Christophe Chauzy) et Sarkozy et les riches (dessinée par Aurel).
KLEBER – 1, Rue des Francs Bourgeois – 67000 Strasbourg – Tel. : 03.88.15.78.87 – Wolfermann François (communication).

LES AUTEURS

Aurel est né en Ardèche en 1980. Dessinateur de presse il travaille pour le quotidien Le Monde, les hebdomadaires Marianne et Politis. On peut également retrouver ses dessins dans le mensuel de critique sociale CQFD ou L’Infirmière Magazine où il tient une chronique sous forme de strip intitulée Le Mari de l’Infirmière.
Passionné de musique il dessine pour Jazzmagazine et mêle dès que l’occasion se présente son dessin à la musique. Il est également graphiste pour les groupes Massilia Sound System et Oai Star.
Dessinateur-reporter, il publie depuis 2007 un grand reportage par an dans Le Monde diplomatique, co-signé avec le journaliste Pierre Daum.
Avec le journaliste Renaud Dély, il est l’auteur de deux enquêtes journalistiques en BD sur Nicolas Sarkozy (Sarkozy et les femmes et Sarkozy et les riches) aux éditions Drugstore / Glénat.
Aurel a imaginé avec Pascal Gros (dessinateur de presse) la première application smartphone et internet française d’abonnement à du dessin de presse. “Ca Ira Mieux Demain” (http://www.cairamieuxdemain.com) est développée par la société Ave!Comics.
En 2010 Aurel a co-réalisé (avec la scénariste Florence Corre) son premier court-métrage d’animation Octobre Noir traitant des manifestations du 17 Octobre 1961 à Paris.
Son site http://www.lesitedaurel.com/

dely-renaudRenaud Dély est né en 1969, dans la rude mais chatoyante contrée picarde ; en l’occurrence à Beauvais, dans l’Oise.
Passionné de sport, d’histoire et de politique, étant petit il a hésité entre joueur de foot pro, chercheur en histoire, et président de la République, et a finalement choisi journaliste parce que c’était plus fastoche.
Il est parvenu après des études d’histoire (khâgne et une maîtrise d’histoire contemporaine) et le diplôme du centre de formation des journalistes (CFJ) obtenu en 1993.
Il s’est toujours « drogué » à la politique, ses premiers souvenirs – et ses premières prises de position publiques (un « Votez Mitterrand ! » lancé un dimanche à la table familiale…) – remontant à l’élection de Giscard en 1974 (il avait 5 ans). Quelques manifs plus tard, il est devenu politique à “Libération” en 1994. Il y a suivi en particulier le FN, puis la Gauche et le gouvernement Jospin. En 2002, quand Jospin a perdu les siennes, il a pris des responsabilités au journal devenant chef du service politique puis rédacteur en chef et enfin directeur adjoint de la rédaction. Après un bref passage par “Le Parisien” en tant que chef du service politique fin 2007, il a intégré “Marianne” où il est directeur - adjoint chargé de l’Actualité (France et Monde) depuis janvier 2008 et jusqu’à mars 2010. À cette date, il intègre en effet France-Inter en tant que rédacteur en chef de la matinale. Avant de devenir scénariste de BD pour Sarko et ses Femmes en 2010, il avait déjà publié 6 livres sur la politique. Début 2011, il est devenu directeur adjoint de la rédaction du « Nouvel Observateur ».

Scénariste : Renaud DELY
Coloriste : Aurel
Parution : 30 novembre 2011
Nb de pages : 92 p.
ISBN : 978-2723485937
Prix : 15 €

sarkozy-et-les-riches-4eme-de-couv31

sarkozy-et-les-riches-4

“Sarkozy et les riches” de Renaud DELY et Aurel (c) Drugstore

Enhanced by Zemanta

, , , , , , , , , ,

Pas de commentaire

Les patrons et la politique : 150 ans de liaisons dangereuses

Jean Garrigues
Perrin

les-patrons-et-la-politiquePrésentation de l’éditeur : Quelle est la nature des relations entre l’autorité politique et le pouvoir économique ? Incestueuse ? Coupable ? A travers de puissantes figures de patrons, voici un siècle et demi d’histoire secrète, qui continue de se dérouler dans l’ombre et parfois sous nos yeux.

Ils s’appelaient autrefois Wendel, Schneider, Rothschild, plus tard Michelin, Citroën, Boussac, Schueller, Marcel puis Serge Dassault. Aujourd’hui, ils se nomment Claude Bébéar, François Pinault, Bernard Arnault, Martin Bouygues ou Arnaud Lagardère. Ils étaient, ils sont toujours quelques dizaines de grands patrons, maîtres du pouvoir économique et bien décidés à peser de tout leur poids sur les orientations politiques et les destinées de la société française.

C’est à une poignée de grands hommes d’affaires libéraux que l’on doit la stabilisation financière du régime républicain dans les années 1870. C’est grâce à la mobilisation de certains industriels que la France a pu se lancer dans l’effort de guerre en 1914. C’est avec quelques-uns d’entre eux aussi que le régime de Vichy est entré dans la voie de la collaboration, et ce sont eux qui se sont investis dans la bataille de la reconstruction. C’est un peu à cause d’eux que les espérances de la gauche se sont brisées, au moment du Cartel des gauches puis du Front populaire, et se sont infléchies après 1981.

Ce sont eux enfin qui ont fait prévaloir l’économie de marché. Qui sont ces hommes, qui sont ces maîtres de l’économie, assez puissants pour influencer les princes qui nous gouvernent ? Que valent les mythes qui les accompagnent, depuis le complot des banques juives jusqu’aux nouvelles deux cents familles ? Comment cette oligarchie patronale s’est-elle renouvelée, organisée depuis un siècle ? Qui sont ses alliés, ses confidents, ses serviteurs ? Quelles sont leurs armes pour convaincre, pour protester, pour imposer, et quels sont leurs réseaux d’influence ? Qui ont-ils fréquenté, qui ont-ils financé, qui ont-ils corrompu pour parvenir à leurs fins ? En somme, peut-on vraiment les considérer comme un “cinquième pouvoir” ? Pour répondre à ces questions, jean Garrigues a remonté le fil de notre histoire contemporaine, depuis les années de fondation de la IIIe République jusqu’à nos jours. II a épluché les archives et retracé le parcours comme les idées des acteurs de ce grand jeu. Sans a priori mais sans tabou, sans diabolisation mais sans complaisance, voici l’histoire de ces hommes d’influence, qui ont joué un rôle de premier plan dans la vie politique de la France contemporaine.

SOMMAIRE

LE TEMPS DES FONDATEURS (1870-1920)
Aux origines de la IIIe République
Le système affairiste
Quand les patrons s’organisent

ENTRE MODERNITE ET CONSERVATISME (1920-1945)
La tentation de rénover
Les porte-parole du patronat
Des amis bien placés

FACE A L’ETAT-PROVIDENCE (DE 1945 A NOS JOURS)
Un patronat épuré ?
L’époque d’Ambroise Roux
Le refus du programme commun

Jean Garrigues est professeur à l’université d’Orléans et président du Comité d’Histoire Parlementaire et Politique. Il a notamment publié Le Général Boulanger ; La République des hommes d’affaires (1870- 1900) ; Histoire du Parlement de 1789 à nos jours ; La France de la Cinquième République 1958-2008 ; Les Scandales de la République. De Panama à l’affaire Clearstream

Parution : 14/04/2011
Format : Broché
Nb. de pages : 344 p.
Dimensions : 15,5cm x 24cm x 2,7cm
ISBN : 978-2-262-03605-8
EAN : 9782262036058

Enhanced by Zemanta

, , , , , , , ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.