Archives de la catégorie Histoire

LA GRANDE GRIPPE - 1918. LA PIRE EPIDEMIE DU SIECLE HISTOIRE DE LA GRIPPE ESPAGNOLE

la-grande-grippe-1918-la-pire-epidemie-du-siecle-histoire-de-la-grippe-espagnole De Freddy Vinet

Vendémiaire

PRESENTATION

50 à 100 millions de morts sur l’ensemble de la planète en à peine plus d’un an, dont 250 000 en France. Cette hécatombe foudroyante, dont les victimes sont au moins deux fois plus nombreuses que celles des tranchées de la Grande Guerre, n’est pas due au canon des fusils ni au fer des baïonnettes. L’épidémie connue sous le nom de grippe espagnole, qui frappe durant les derniers mois du conflit, d’avril 1918 à juin 1919, atteint tous les continents, de l’Europe jusqu’aux îles les plus reculées du Pacifique. Fauchant principalement de jeunes adultes dans la force de l’âge, elle entraîne la mort de 2 à 5 % de la population mondiale.

Épisode majeur, épidémie la plus meurtrière depuis la Peste noire de 1348, la Grande Grippe est pourtant aujourd’hui refoulée de la mémoire collective. À l’heure où les épidémies mondiales constituent encore une menace pour l’humanité, quelles leçons retenir de cet événement qui reste aujourd’hui la référence en matière de pandémie ?

AUTEUR

Freddy Vinet est professeur à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, où il a cofondé le Master en gestion des catastrophes et des risques naturels (GCRN). Ses dernières recherches portent sur les catastrophes naturelles et l’épidémiologie des désastres.

261 pages.

22

ISBN: 978-2-36358-301-7

, ,

Pas de commentaire

L’EPOPEE SIBERIENNE - LA RUSSIE A LA CONQUÊTE DE LA SIBERIE EU DU GRAND NORD

lepopee-siberienne-la-russie-a-la-conquete-de-la-siberie-et-du-grand-nord D’Eric Hoesli

Chez Syrtes/Paulsen

PRESENTATION

L’ouvrage est consacré à l’exploration de la Sibérie et du continent eurasien du XVIe au XXe siècle, la spectaculaire “conquête de l’Est”. C’est un récit d’aventures grandiose, une véritable épopée, dont le fil conducteur est la recherche d’un nouvel eldorado, d’un continent inconnu. Elle commence par la saga des Stroganov, une famille de marchands poussée par l’appel de la fourrure, qui construit un empire au nord de la Moscovie et finance l’expédition du Cosaque Ermak en 1582, ouvrant ainsi la porte de la Sibérie.

Puis le lecteur suit la longue et difficile avancée jusqu’au Pacifique à travers un désert de glace. Les premières expéditions sont des expériences de survie, qui revêtent ensuite un caractère scientifique : l’énigme d’une séparation entre l’Asie et l’Amérique, qui passionne les contemporains, conduit à la découverte du Kamtchatka, du détroit de Béring et de l’Alaska aux XVIIe et XVIIIe siècles. Les explorateurs sont des savants qui, par leurs découvertes d’espèces inconnues ou disparues, leurs rencontres avec des peuples indigènes, participent à la mise en oeuvre d’une grande encyclopédie du monde.

Dans la troisième partie l’auteur montre comment la Russie élargit sa sphère d’influence en Extrême-Orient et entre en concurrence avec l’Amérique, la Chine et l’Europe dans le contexte de la révolution industrielle. Le Transsibérien ou l’organisation du système concentrationnaire, du bagne tsariste au Goulag soviétique précèdent la conquête de l’Arctique puis les enjeux contemporains des hydrocarbures.

L’Epopée sibérienne est un ouvrage de référence, riche et détaillé, rédigé dans un style accessible. L’auteur trouve un équilibre entre la rigueur historique et le souffle narratif. Le lecteur est emporté dans la description très pittoresque de la Russie, les épisodes sont décrits avec force détails, les situations sont reconstituées de façon précise et concrète. Fruit de nombreuses années de recherches effectuées dans les bibliothèques du monde, les archives russes récemment ouvertes, de nombreux voyages et rencontres avec les meilleurs spécialistes mondiaux, L’Epopée sibérienne est également le premier ouvrage complet écrit et publié en français sur le sujet.

Il contient une cartographie originale (15 cartes) ainsi qu’un certain nombre d’illustrations souvent inédites.

AUTEUR

Journaliste pendant une trentaine d’années, Eric Hoesli a travaillé pour la plupart des médias de la presse écrite romande. En 2014 il est nommé professeur à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et professeur invité au Global Studies Institute (GSI) de l’université de Genève. Outre son enseignement, il travaille à la mise en place d’un programme commun aux deux institutions, consacré au monde russe et qui tend à développer les compétences multiculturelles des étudiants du point de vue anthropologique, économique, politique ou linguistique.

822 pages.

33

ISBN: 978-2-940523-70-2

Pas de commentaire

L’EMPIRE DES SABLES - LA FRANCE AU SAHEL (1860-1960)

lempire-des-sables-la-france-au-sahel-1860-1960 D’Emmanuel Garnier

Chez Perrin

PRESENTATION

Ce livre retrace pour la première fois la conquête de la zone sahélienne amorcée en 1860. Dans un espace immense s’étirant de la Mauritanie au Tchad, face à une situation particulièrement complexe et mouvante, l’armée a inventé de toutes pièces des unités spécialement adaptées aux contextes ethnique, religieux, climatique et sanitaire de cette partie de l’empire et est parvenue à mettre un terme aux rezzous (pillages).

Passé ces guerres endémiques s’ouvre une nouvelle ère, à compter des années 1930, celle de “l’apprivoisement” opéré par les méharistes et les médecins “du bout de la piste”, qui offrirent à ces territoires une stabilité jamais connue par la suite. Puisant dans une documentation inédite extraite des archives de l’armée à Vincennes et de celles conservées à Dakar, cet ouvrage est d’une brûlante actualité, à l’heure où l’engagement militaire français dans la ceinture sahélienne (actuel dispositif “Barkhane”) semble dans l’impasse.

Il donne ainsi à comprendre les racines de ce conflit vieux de plus d’un siècle.

AUTEUR

Directeur de recherche au CNRS, Emmanuel Garnier est par ailleurs professeur et chercheur invité aux universités de Cambridge, de Genève et au MIT. Ses Zecherches sont consacrées à l’histoire des risques naturels, militaires et sanitaires en Europe, Chine et Afrique. Il a publié entre autres Terre de conquêtes. Les forêts vosgiennes sous l’Ancien Régime et Les Dérangements du temps, 500 ans de chaud et froid en Europe.

400 pages.

23

ISBN: 978-2-262-03825-0

Pas de commentaire

L’APPARTEMENT - UN SIECLE D’HISTOIRE RUSSE

lappartement-un-siecle-dhistoire-russe D’Ania Desnitskaïa

Chez Louison

PRESENTATION

Ah ! si les objets pouvaient parler… voilà le genre de récits qu’ils pourraient nous raconter. Nous sommes chez les Mouromtsev, nous y entrons un soir d’octobre 1902, le jour de leur emménagement dans ce nouvel appartement, pour n’en ressortir que cent ans plus tard, en 2002. Entre temps, plusieurs générations se sont succédé, nous y avons rencontré des voisins, des amis, avons assisté à des instants de bonheur et des moments de profond désespoir. Mais l’histoire des habitants de l’appartement est surtout un miroir dans lequel se reflète l’histoire de la Russie du XXe siècle. Et les objets du quotidien qui entourent les habitants sont autant de témoins des époques qui se suivent, ils portent l’empreinte du temps, stockent la mémoire de la période au cours de laquelle ils ont été créés et utilisés. Ils traversent les décennies et sont là pour témoigner de la petite histoire du quotidien, celle que l’on ne trouve pas dans les manuels, celle de nos propres familles, et qui est étroitement liée à la grande histoire. En les observant nous suivons l’évolution de la technologie, puisque apparaissent successivement dans l’appartement phonographe, radio, téléphone, télévision et aspirateur, mais également l’évolution des modes vestimentaires, de la façon de se nourrir, l’alternance entre les périodes de misère et d’aisance matérielle…

À travers les joies et les peines des membres de la famille Mouromtsev, les événements qui les bouleversent, leur vision du monde au moment où ils prennent la parole, leurs préoccupations et la façon dont ils vivent, c’est tout le XXe siècle qui se dessine sous nos yeux, les tournants importants de cette période, les jours glorieux de la Russie comme ceux qui furent plus sombres.

AUTEUR

Ania Desnitskaïa, née en 1987, est une artiste moscovite et professeur de dessin. Elle a illustré plusieurs livres pour enfants dont Deux tramways d’Ossip Mandelstam et Regard, je grandis de Boris Almazov. En 2011, elle a terminé ses études à l’Université d’Etat de Moscou d’imprimerie Ivan Fiodorov, obtenant un diplôme dans la spécialité « graphiste ». Elle a été lauréate de plusieurs concours d’illustration. En 2017, pour les illustrations de l’album L’appartement, elle a remporté le concours « Revizor » dans la catégorie “Projet de livre novateur” ainsi que la Pomme d’or de Bratislava.

58 pages.

17,50

ISBN: 979-10-95454-25-0

, ,

Pas de commentaire

HISTOIRE DES SERVICES D’ORDRE EN FRANCE DU XIXe SIECLE A NOS JOURS

histoire-des-services-dordre-en-france-du-xixe-siecle-a-nos-jours De François Audigier

Chez Riveneuve

PRESENTATION

Si les heurts de juin 2016 entre le service d’ordre cégétiste et les casseurs lors des manifestations parisiennes contre la loi El Khomry ont rappelé l’importance des appareils de sécurité militants, leur étude reste encore négligée en France. Les historiens du politique hésitent à se pencher sur ces formations, sans doute parce que celles-ci ont souvent été réduites de manière caricaturale à un groupe de nervis frustres et avinés qui tapent faute de penser ! En réalité, le service d’ordre (SO) constitue un objet d’étude à part entière, à condition de sortir d’une approche élitiste et réductrice du personnel et de l’action politique pour privilégier le militant, la base, le terrain, l’action.

L’appareil de sécurité interroge le rapport à la violence qui éclaire lui-même l’évolution de la vie politique en général et celle d’un courant politique en particulier. Le SO dit beaucoup de choses sur l’environnement politique et socio-culturel dans lequel une organisation militante s’insère et évolue. Sous cet angle, l’étude des services d’ordre constitue un prisme qui éclaire tout le champ du politique.

L’ouvrage explore cette piste au travers des “Commissaires” de Déroulède, des “Camelots du Roi” de l’Action française, des “Hommes de confiance” de la SFIO, de la “Brigade de fer” des Jeunesses Patriotes, des “Dispos” des Croix de feu, des TPPS socialistes, des “Groupes d’autodéfense” communistes, des nervis fascisants du RNP, et après-guerre des cogneurs de la CGT, des gorilles du SAC, des services d’ordre gauchistes des années 68, jusqu’au DPS du Front national…

AUTEUR

François Audigier est professeur des Universités en histoire contemporaine, spécialiste de l’histoire politique du XXe siècle et des droites françaises. Responsable de masters, il codirige avec François Cochet l’équipe “Politique et conflits” du Centre de recherche universitaire lorrain d’histoire (CRULH), à l’Université de Lorraine.

263 pages.

24

ISBN: 978-2-36013-433-5

Pas de commentaire

HISTOIRES DE PILOTES - TOME 9

histoires-de-pilotes-tome-9 De Georges Guynemer, Franck Coste, Eric Stoffel, Frédéric Allali, Jeff Baud

Chez Idées plus

PRESENTATION

A partir de 1915, des journaux français mettent en avant des individualités, choisies dans l’aviation, pour représenter le courage et les qualités du pays en guerre. Cela permet de donner à l’opinion publique un surplus de courage pour surmonter les épreuves d’un conflit qui dure. Le terme d’As désigne l’aviateur qui, titulaire de cinq victoires aériennes homologuées, voit son nom cité au communiqué officiel des armées.

Le processus d’homologation implique le respect de deux conditions : la destruction d’un appareil ennemi au-dessus du territoire français ; la constatation par les troupes amies au sol ou le témoignage de deux autres pilotes de cette destruction. Les As constituent un symbole identitaire de l’Armée de l’Air, dont voici l’histoire de ce héros qui fut et reste le porte-drapeau de l’aviation militaire française : George Guynemer.

54 pages.

15

ISBN: 978-2-916795-99-7

Pas de commentaire

LES 100 000 COLLABOS - LE FICHIER INTERDIT DE LA COLLABORATION FRANCAISE

les-100-000-collabos-le-fichier-interdit-de-la-collaboration-francaise De Dominique Lormier

Chez Le Cherche-Midi

PRESENTATION

A la libération, le colonel Paul Paillole, responsable du contre-espionnage français, entreprend de dresser la liste des personnes ayant collaboré avec l’occupant allemand. En 1945, il donne dans deux volumes de plus de 2 000 pages les noms des 96 492 “suspects et douteux”. Ce fichier très secret était connu du résistant Daniel Cordier, secrétaire de Jean Moulin, et d’Alexandre de Marenches, patron des services secrets français de 1970 à 1981.

Il fut communiqué aux parties civiles lors du procès de Maurice Papon en 1997 et retourna dans le silence des archives en raison de son contenu explosif, et ce jusqu’à aujourd’hui, grâce au déclassement en 2015 des dossiers concernant cette période. Dominique Lormier nous raconte l’extraordinaire histoire de ce fichier des collabos, ce qu’il contient, ceux qui y figurent en bonne place comme ceux qui en sont bizarrement absents.

L’analyse des différents types de collaboration et de leur répartition sur l’ensemble du territoire métropolitain apporte un éclairage étonnant sur la période de Vichy. Un document exceptionnel.

AUTEUR

Historien, Dominique Lormier, est membre de l’Institut Jean Moulin. Spécialiste de la période contemporaine, il a publié au cherche midi et Les crimes nazis lors de la libération de la France 1944-1945 (2014), Histoires extraordinaires de la Seconde guerre mondiale (2016).

288 pages.

22

ISBN: 978-2-7491-5062-8

Pas de commentaire

ATLAS DU MONDE HELLENISTIQUE - POUVOIR ET TERRITOIRES APRES ALEXANDRE LE GRAND

atlas-du-monde-hellenistique-336-31-av-j-c-pouvoir-et-territoires-apres-alexandre-le-grand De Laurianne Martinez-Sève

Chez Autrement

PRESENTATION

Une centaine de cartes et infographies pour retracer, du IVe au Ier siècle avant J.-C., l’histoire de la période hellénistique, creuset politique et culturel du monde moderne. De la Méditerranée occidentale aux confins de l’Afghanistan, les dynamiques démographiques, politiques et militaires qui ont façonné l’empire hérité d’Alexandre le Grand. Des conquêtes d’Alexandre à l’hégémonie romaine, des grands empires aux cités-Etats luttant pour préserver leur autonomie : le tableau d’un monde en pleine effervescence, où se dessinent déjà, en filigrane, les contours du nôtre.

Une mosaïque de peuples et de territoires qui trouve son unité dans la diffusion de la culture hellénistique. La nouvelle édition de cet Atlas, augmentée pour intégrer les développements les plus récents d’un domaine d’étude en plein renouvellement, dresse le portrait d’une période décisive et pourtant méconnue de notre histoire.

AUTEUR

Laurianne Martinez-Sève est professeure d’histoire grecque à l’université de Lille-3, spécialiste du Proche-Orient hellénistique (Iran et Asie centrale) et du royaume séleucide. Madeleine Benoit-Guyod est cartographe indépendante. Elle collabore régulièrement aux Atlas Autrement.

96 pages.

24

ISBN: 978-2-7467-4639-8

Pas de commentaire

REVOLUTIONS - LES SOULEVEMENTS QUI ONT FACONNE LE XXe SIECLE

revolutions-les-soulevements-qui-ont-faconne-le-xxe-siecle De Philip Parker

Chez Gründ

PRESENTATION

Le XXe siècle est un siècle de révolutions. L’accélération du rythme des évolutions économiques et sociales et la brutalité des changements technologiques ont déstabilisé des sociétés et créé des tensions insupportables qui ont fini par exploser. Des mouvements politiques radicaux ont renversé des régimes installés depuis longtemps et totalement redessiné les organisations sociales, à commencer par les empires russes et chinois.

Mais avant même la fin du siècle, l’effondrement de l’Union soviétique a nourri de nouveaux mouvements qui ont tenté de dépasser l’héritage étouffant de révolutions passées qui s’avéraient avoir remplacé une forme d’oppression par une autre. Parmi les documents, l’acte d’abdication du tsar Nicolas II de Russie et l’ordre n’1 du Soviet de Petrograd, le Nutuk, discours fondateur prononcé par Mustapha Kemal en 1927, une affiche de la révolution cubaine, les 17 demandes des étudiants hongrois en 1956, la une du Diáro de Notícias pendant la Révolution des oeillets au Portugal, la lettre de Jimmy Carter à l’ayatollah Khomeini et bien d’autres.

AUTEUR

Philip Parker a étudié l’histoire à Cambridge et les relations internationales à Bologne, avant de travailler pour les services diplomatiques britanniques. II est l’auteur de plusieurs livres dont DK Companion Guide to World History et The Empire Stops Here : A Journey Around the Frontiers of the Roman World.

64 pages

30 €

ISBN: 978-2-324-01956-2

Pas de commentaire

1917 A PETROGRAD - LA CHUTE DE LA MONARCHIE RUSSE

1917-a-petrograd-la-chute-de-la-monarchie-russe De François Antoniazzi

Aux éditions des Syrtes

PRESENTATION

Depuis le meurtre de Raspoutine jusqu’à l’abdication de Nicolas II, ce livre retrace le début du processus révolutionnaire né en février 1917 pour aboutir, en octobre de la même année, à la prise du pouvoir par les bolcheviques et l’instauration d’un régime de terreur en Russie. Grâce à une abondante documentation, s’inspirant de quantité de sources souvent inédites dans l’historiographie francophone et de témoignages directs, François Antoniazzi reconstitue le fil des événements qui ont conduit à la chute de la monarchie russe. Appelé à devenir une référence dans la bibliographie francophone, 1917 à Petrograd est une étude historique foisonnante qui se lit comme une oeuvre de fiction, mais aussi une analyse psychologique des principaux protagonistes, monarchistes ou bolcheviques, ayant présidé au destin tragique de la Russie au début du XXe siècle.

AUTEUR

François Antoniazzi est juriste et historien, auteur de l’ouvrage Affrontement russo-turc sur fond de rivalités européennes 1875-1878, paru en 2016.

764 pages.

25,00 €

ISBN 9782940523610

Pas de commentaire

Témoigner. Entre histoire et mémoire – n° 122 (avril 2016) : Révisionnisme et négationnisme

temoigner-entre-histoire-et-memoireEDITEUR /  Fondation Auschwitz et ASBL Mémoire d’Auschwitz

La Fondation Auschwitz et la Mémoire d’Auschwitz ASBL publient deux fois par an leur revue (qui existe depuis 25 ans). Celle-ci diffuse ainsi l’actualité de la recherche pluridisciplinaire sur les camps nazis et le génocide des Juifs et des Tsiganes. Elle a su s’ouvrir aux débats les plus actuels concernant les enjeux de mémoire et d’histoire.

Devant l’intérêt grandissant pour les questions mémorielles, au croisement de nombreuses disciplines, de l’histoire à la littérature et aux arts, de la sociologie aux sciences politiques, et devant la demande tout aussi grandissante venant du public, nous avons décidé lors de la parution du numéro 100 de donner à notre revue un nouveau départ. Par là même elle entend pallier l’absence d’une publication qui traite autant des questions de mémoire que des questions d’histoire sans les dresser l’une contre l’autre.

Sans abandonner leurs missions premières et fortes de leur expérience comme du savoir acquis, la Fondation Auschwitz et la Mémoire d’Auschwitz ASBL se donnent aujourd’hui pour tâche d’ouvrir leur champ de recherche aux problématiques des violences de masses dans le long terme historique.

Se gardant de tout anachronisme, elles se proposent de revisiter de façon critique à la fois le passé et le présent de notre modernité et d’un siècle durant lequel se sont accomplis des guerres, des violences politiques à grande échelle et des massacres de masses – des génocides aux purifications ethniques – dans lesquels la responsabilité des États est impliquée directement ou indirectement.

Avec Témoigner. Entre histoire et mémoire, elles tiennent à impulser le mouvement d’une relecture critique de ces problématiques sur les plans à la fois historiographique et mémoriel. C’est un nouvel éclairage de notre histoire contemporaine qu’elles proposent.

Le nouveau format de notre revue Témoigner. Entre histoire et mémoire a débuté avec le numéro 117. Il s’agit d’un format comportant pour moitié une section académique (dossier thématique et varia) et pour moitié une section culturelle traitant de l’actualité culturelle de la mémoire et du témoignage. Celle-ci est composée de chroniques, de rubriques, d’un agenda et d’un portfolio.

Au sens strict, le négationnisme est la « doctrine niant la réalité du génocide des Juifs par les nazis, notamment l’existence des chambres à gaz. » (Larousse en ligne) ; par extension, le terme désigne la négation d’autres génocides et d’autres crimes contre l’humanité. La littérature sur le négationnisme est abondante. Il existe des études sur le sujet dans de nombreux pays ainsi que des biographies de négationnistes. Les stratégies argumentatives et rhétoriques des négationnistes ont été largement décryptées. Des sites internet démontent systématiquement leurs sophismes. Si les informations fiables sur le phénomène ne font pas défaut, il est cependant indispensable d’y revenir encore et toujours, et ce, pour plusieurs raisons.

Pas de commentaire

Reine de palmyre

reine-de-palmyreA.B. Daniel

Editeur : XO

PRESENTATION

Avec la reine Zénobie, A.B. Daniel ressuscite les jours somptueux de Palmyre, perle de Syrie aujourd’hui menacée.

La nuit où Zénobie vient au monde, au IIIe siècle de notre ère, dans le désert de Syrie, non loin de Palmyre, une boule de feu déchire le ciel pour venir frapper la terre, faisant jaillir l’eau du sable et amenant l’opulence à sa tribu. Au même moment, un jeune officier romain, Aurélien, remporte victoire sur victoire, menaçant l’ascension de la princesse du désert.

Ainsi naissent les destins croisés de ceux qui, bientôt, se livrent un combat acharné pour le pouvoir suprême. Zénobie, reine de Palmyre, vénérée comme une déesse dans tout l’Orient, et Aurélien, Dux Majorum, qui ambitionne de devenir un grand empereur guerrier.

L’histoire d’une lutte passionnée et splendide.

Sous le nom d’A.B. Daniel, le romancier Jean-Daniel Baltassat, avec Bertrand Houette son complice chargé des recherches historiques, nous offre un grand roman de passion et d’aventures fondé sur des éléments historiques très fouillés. Leur précédent défi romanesque INCA (XO Editions) a été un immense succès mondial, plus de 500 000 exemplaires vendus en France et une parution en 25 langues.

L’AUTEUR

Jean-Daniel Baltassat est l’homme de deux péchés capitaux : la curiosité et la gourmandise.

Comme il aime toutes les cuisines, il aime tous les genres littéraires. Comme il aime voyager et vivre dans toutes les cultures, tous les temps et tous les continents, il aime bourlinguer entre l’écriture de romans littéraires et celle de grandes sagas.

Étudiant en cinéma, photographe de théâtre et de danse, directeur artistique, galeriste, scénariste… Le goût de l’image, de la peinture et de l’Histoire a toujours accompagné sa passion romanesque.

Son bonheur des mélanges, sa curiosité jamais rassasiée ont engendré une écriture éclectique et goûteuse, devenue depuis vingt ans son unique « métier ». Un métier de raconteur d’histoires, de passeur d’émotions et de savoir qui a ses racines et ses exigences chez les maîtres de la littérature populaire aujourd’hui reconnus comme des classiques.

748 pages

Format: 153*240 mm

ISBN : 9782845638396

Pas de commentaire

Guerre à la guerre

guerre-a-la-guerreEditeur : Bruno Doucey

PRESENTATION

Cette anthologie de poèmes engagés rassemble 46 poètes qui crient leur aversion de la guerre et leur goût de vivre.

Rimbaud et la guerre contre la Prusse, Apollinaire et la guerre 14-18, Machado en Espagne, Aragon, Éluard, Desnos, Max Jacob, Charlotte Delbo, Primo Levi, Marianne Cohn lors de la Seconde Guerre mondiale, Boris Vian et Jean Sénac pendant la guerre d’Algérie, le Liban de Georges Schehadé, la Syrie de Maram al-Masri, l’Afrique du Sud d’Ingrid Jonker, le Cameroun de François Sengat-Kuo, sans oublier Hermann Hesse, Victor Jara, Yannis Ritsos, Nâzim Hikmet, Ronny Someck… Des poèmes du monde entier pour refuser l’horreur de la guerre et nourrir le pacifisme des jeunes.

EXTRAIT

« Je viens de recevoir

Mes papiers militaires

Pour partir à la guerre

Avant mercredi soir

Monsieur le Président

Je ne veux pas la faire

Je ne suis pas sur terre

Pour tuer des pauvres gens. »

Boris Vian

Collection : Poés’idéal, dirigée par Murielle Szac

Pages : 128

ISBN : 978-2-36229-074-9

Pas de commentaire

1812 La Campagne tragique de Napoléon en Russie

1812-la-campagne-tragique-de-napoleon-en-russieAdam Zamoyski

Editeur : Piranha

Un très grand livre d’histoire sur la campagne de Napoléon en Russie qui se lit comme un roman.

PRESENTATION

L’invasion de la Russie par Napoléon et la terrible retraite depuis Moscou en grande partie détruite par les flammes furent une épopée militaire et une tragédie humaine d’envergure : le premier exemple historique de la guerre totale.

1812 est le récit magistral de ce tournant décisif de l’histoire, moment fondateur de l’Europe moderne. Il retrace le destin poignant des dizaines de milliers de soldats venus de toute l’Europe et détaille les événements de cette période tumultueuse. En puisant dans une abondante documentation de témoignages contemporains (en français, en russe, en allemand, en polonais et en italien - pour la plupart inédits), Adam Zamoyski réussit à reconstituer d’une main de maître une fresque brillante et fait revivre au lecteur le quotidien dramatique des soldats jetés sur les routes gelées et la tragédie vécue par les civils fuyant l’avance des armées.

L’AUTEUR

Bien que né à New York, Adam Zamoyski a passé la majorité de sa vie en Angleterre.

Après des études au Queen’s College à Oxford, il est devenu historien indépendant. Il a écrit une histoire de la Pologne, devenue un best-seller, des livres consacrés à l’histoire militaire et trois biographies.

Sa maîtrise de plusieurs langues lui permet une approche nouvelle et globale de la période napoléonienne à laquelle il a déjà consacré deux livres et il travaille actuellement à une monumentale biographie de Napoléon.

Nb. de pages: 656 p.

Nombreuses illustrations

Format et type de reliure: 14 x 22, broché

ISBN: 978-2-37119-001-6

Pas de commentaire

Mandela - Une philosophie en actes

mandela-une-philosophie-en-actesJean-Paul Jouary

LE LIVRE DE POCHE

Nelson Mandela a réussi ce que peu d’êtres humains avant lui étaient parvenus à faire : imposer par la seule force de ses actes et de ses mots un respect unanime, une image de l’homme d’une élévation incontestable, une idée de la politique d’une noblesse rare. Il doit bien y avoir à cela quelques raisons de fond, qu’il serait dommage de voir bientôt enfouies sous les flots de sensations médiatiques. Ce livre est suscité par cette crainte : vite, revenir sur les raisons qui font des actes et des paroles de Nelson Mandela un événement important, avant que le silence et les vacarmes n’ensevelissent dans l’oubli ce qui doit - absolument - en rester. Mandela n’est pas philosophe au sens propre mais, pour l’auteur de ce livre, il est le créateur d’une philosophie en actes d’une grande richesse politique, éthique, juridique. Il faut lire cette philosophie dans son enfance, ses années de militantisme, sa vie en prison, sa façon de gouverner et de créer du droit, son art du dialogue - avec ses pires ennemis parfois. Il y a là de quoi penser une conception inédite de l’émancipation humaine.

L’AUTEUR

Jean-Paul Jouary (né en 1948) est un philosophe et essayiste français. Il est actuellement professeur en classe préparatoire au Lycée Claude Monet et à l’Ecole Nationale de Commerce à Paris. Auteur de plusieurs essais se réclamant du marxisme avec le journaliste et philosophe Arnaud Spire, il a également fait paraître une anthologie de Diderot. Ses publications actuelles concernent la philosophie des sciences, la philosophie politique, l’art paléolithique et l’initiation aux démarches philosophiques.

288 pages

Langue: Français

EAN / ISBN:  9782253068525

Pas de commentaire

HISTOIRE ALTERNATIVE/ 1940. ET SI LA FRANCE AVAIT CONTINUE LA GUERRE…

et-si-la-france-avait-continue-la-guerre-uchronie-1940 Jacques Sapir, Frank Stora,  Loïc Mahé

Ed. TALLANDIER

« Un récit maîtrisé et plein de suspense, un exercice intellectuel stimulant ponctué de traits d’humour » (L’Express)

« Une ”uchronie” aussi sérieuse qu’excitante » (Libération)

PRESENTATION

Et si la France avait continué la guerre en juin 1940 ?

Voici le récit d’une histoire qui n’a pas été, mais qui aurait pu être.

Et si le gouvernement français avait continué la lutte contre l’Allemagne hitlérienne depuis l’Afrique du Nord ?

Telles sont les questions posées par cet essai où l’histoire rencontre la fiction à travers une oeuvre romanesque haletante et poignante.

Ainsi prend forme une façon entièrement novatrice de relire et d’étudier l’histoire de l’année 1940, dans tous ses aspects : politique, économique, diplomatique et stratégique. Une alternative aux journées tragiques de juin à décembre 1940 se dessine alors, le contraste entre le possible et le réel n’ayant qu’un seul but : montrer que la décision de demander un armistice n’était en rien inéluctable.

LES AUTEURS

Jacques Sapir est directeur d’étude à l’Ecole des hautes études en sciences sociales.

Frank Stora est journaliste et spécialiste des jeux de simulation.

Loic Mahé est ingénieur informaticien.

Genre : Essais historiques

ISBN : 9791021004283

Date de parution : 02-01-2014

Nombre de pages : 592 pages

Pas de commentaire

L’ARGENT DE L’INFLUENCE - LES FONDATIONS AMERICAINES ET LEURS RESEAUX EUROPEENS

largent-de-linfluence

Ludovic Tournès

Editions Autrement

PRESENTATION

Du début du XXe siècle à la chute du mur de Berlin, les grandes fondations philanthropiques américaines (Carnegie, Rockefeller, Ford, puis Soros) n’ont pas cessé d’être présentes en Europe et d’y tisser de multiples réseaux dans les milieux intellectuels, scientifiques et politiques.

Fondées par de grands industriels symboles du capitalisme américain, ces fondations sont à la fois porteuses d’un projet de société libérale et partisanes d’une régulation des excès du capitalisme. Du fait de ces objectifs contradictoires, la nature de leurs actions en Europe dépend du contexte géopolitique : avant 1914 et pendant l’entre-deux-guerres, elles jouent le rôle de ciment entre les milieux pacifistes européens et américains ; avec la guerre froide, elles embrassent la bannière de la lutte contre le communisme.

Présentes là où l’Etat américain ne l’est pas encore, ne l’est plus ou ne veut pas l’être officiellement, elles occupent une place à part dans la diplomatie américaine, dont elles ne contredisent jamais formellement les orientations, mais par rapport à laquelle elles s’accordent un degré d’indépendance plus ou moins important selon le contexte international. Rassemblant les meilleurs spécialistes, l’ouvrage met en scène la diversité des actions des fondations américaines en Europe tout au long du XXe siècle.

Alors que leur fonctionnement et leurs objectifs restent souvent objet de fantasmes, on les verra opérer sur le terrain et constituer des réseaux denses et durables.

TABLE DES MATIERES

La Dotation Carnegie pour la paix internationale et l’invention de la diplomatie philanthropique (1880-1914)

De l’action humanitaire à la recherche scientifique : Belgique, 1914-1930

Rockefeller, Gillet, Lépine and Co : une joint-venture transatlantique à Lyon (1918-1940)

”Rockefeller’s Baby” : la London School of Economics et la recherche économique dans l’Angleterre de l’entre-deux-guerres

La Seconde Guerre mondiale et l’exil des scientifiques aux Etats-Unis

”Allemagne, année zéro” ? Dénazifier et démocratiser (1945-1955)

Reconstruire l’Europe intellectuelle : les sciences sociales en Italie (1945-1970)

”Un réseau d’amitiés agissantes” : les deux vies de la Fondation pour une entraide intellectuelle européenne (1957-1991)

L’AUTEUR

Dirigé par Ludovic Tournès, professeur d’histoire des relations internationales à l’université Paris-Ouest Nanterre La Défense et chercheur à l’Institut des sciences sociales du politique (CNRS). Avec les contributions de Frédéric Attal, Kenneth Bertrams, Diane Dosso, Nicolas Guilhot, Helke Rausch, Pierre-Yves Saunier, Marie Scot.

Paru le : 6 octobre 2010

Format : Broché

Nb. de pages : 203 p.

Dimensions : 14,9cm x 23,1cm x 1,4cm

ISBN : 978-2-7467-1441-0

EAN : 9782746714410

Pas de commentaire

SNCF, HEROS ET SALAUDS PENDANT L’OCCUPATION

Jean-Pierre Richardot
Editions Le Cherche Midi Editeur

sncf_heros_et_salauds_pendant_l_occupationPRESENTATION

La SNCF a collaboré étroitement avec les nazis. 150 000 personnes environ ont été déportées, dont 14 000 enfants juifs. Elle a agi de concert avec la police, la gendarmerie, l’administration préfectorale, toutes subordonnées à l’ennemi sur l’ordre de Vichy.

Le président de la SNCF, mis en place dès l’été 1940, a fondé et présidé un organisme qui a spolié et pillé pendant plusieurs mois des commerçants juifs. Le directeur général de la SNCF a traité ses agents résistants de « terroristes » et a incité les cheminots à se dénoncer mutuellement. Pourtant, ces deux dirigeants seront félicités pour leur « résistance », à la Libération, par le Conseil national de la Résistance !

Mais le peuple cheminot, lui, s’est placé au coeur de la Résistance française. Au péril de leur vie, dès 1940, les résistants du rail ont aidé les prisonniers évadés et les Alsaciens-Lorrains à « passer les lignes », puis ils ont secouru les Juifs, les communistes espagnols et tous les déportés. Les agents de la SNCF ont joué un rôle éminent à l’heure de la bataille ultime et donné un formidable coup de main à la libération de notre pays et à la victoire des Alliés. Mais pouvaient-ils tous, tel le héros révélé par ce livre, Léon Bronchart, refuser de conduire un train vers « la nuit et le brouillard », la Shoah, dont la plupart ignoraient l’existence ?

LU DANS LA PRESSE

La SNCF a joué un rôle considérable pendant l’occupation. Alors que ses dirigeants collaboraient avec les nazis, le peuple cheminot s’est vite retrouvé au coeur de la résistance… C’est ce que montre le journaliste Jean-Pierre Richardot dans son nouveau livre. Une enquête inédite sur le régime de Vichy et la libération.
(Philippe Vallet - France Info)

Ce livre retrace le rôle obscur des élites de la SNCF et met à jour l’héroïsme des cheminots. Un livre pertinent qui dénoue un sujet tabou, surprenant aussi car il a fallu attendre 60 ans pour connaitre enfin la vérité.
(David Assolen - www.ecolesjuives.fr)

AUTEUR

Jean-Pierre Richardot est l’auteur notamment de Une autre Suisse. Un Bastion contre l’Allemagne nazie (Le Félin, 2002) et 100 000 morts oubliés, mai-juin 1940 (le cherche midi, 2009).

Nb. de pages : 312 p.
Parution : 6 septembre 2012
ISBN-13: 978-2749120119
Prix : 19 €

, , , ,

Pas de commentaire

LA LONGUE MARCHE DU DALAI-LAMA

Philippe Flandrin
Cahier photo par Thierry Boccon-Gibod.
Editions du Rocher

la-longue-marche-rencontresAu-delà de la question du Tibet et de la Chine, ce livre apporte une connaissance de l’homme.

RESUME

Ce document rassemble une série d’entretiens dans lesquels le 14e dalaï-lama évoque les différentes étapes de son cheminement personnel et politique.

PRESENTATION

Ces entretiens avec Tezin Gyatso, le XIVe Dalaï Lama, retracent les étapes de son cheminement personnel et politique à l’heure où cette incarnation du Bouddha renonce à ses pouvoirs temporels pour donner à son peuple une constitution démocratique : comment et pourquoi il est passé de la théocratie à la démocratie, son nouveau credo, le dernier avril 2011.

A une époque où s’imposent des identités confessionnelles, éthiques et sociologiques « lourdes », ce livre fait entendre la voix d’un homme qui a choisi la non violence et la tolérance pour défendre son peuple.

Philippe Flandrin qui a choisi de s’intéresser plus à l’homme politique qu’au dignitaire religieux, publie ici une véritable biographie politique du Dalaï-Lama, nourrie d’entretiens, d’enquêtes et d’une large documentation.

Ces entretiens avec le Dalaï-Lama, retracent les étapes de son cheminement personnel et politique et paraissent à un moment clef, où le Tibet engagé dans un processus de démocratisation doit compter avec les nouveaux dirigeants du parti communiste.

Dharamsala, 6 juin 2012 : dernier entretien avec chinois.

EXTRAIT(S)

« Je suis devenu le souverain du Tibet, en 1951, à l’âge de seize ans et mon pouvoir était absolu. Le 8 août 2011, j’ai transféré le pouvoir politique à un premier ministre laïque, élu par le parlement. Par cet acte, j’ai mis fin à quatre siècles de tradition durant lesquels le dalaï-lama était à la fois le chef politique et spirituel du Tibet. Nous avons ainsi achevé la démocratisation de nos institutions. Ce soir-là, chose rare, j’ai dormi à poings fermés. Pas de rêves ! Rien ! »

Et Tenzin Gyatso le quatorzième dalaï-lama a éclaté de rire. Nous étions en 2012, à la fin du printemps. Lorsque je l’avais rencontré pour la première fois à Paris, trente ans auparavant, le dieu-roi, à la force de l’âge, portait le toit du monde sur ses épaules. Parvenu au seuil du grand âge, il entendait imposer la démocratie au Tibet et en Chine. J’ai tenté de comprendre et de relater la longue marche de l’absolutisme vers la démocratisation de cet homme qui, un jour, a dit : « Je ne suis qu’un être humain, accidentellement tibétain, devenu moine bouddhiste. »

L’AUTEUR

Philippe Flandrin, écrivain et journaliste, est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à l’Inde et à la Chine, anciennes et contemporaines. Témoin des grands événements politiques survenus dans cette partie de l’Asie depuis la guerre du Bangladesh en 1971.

Formé à l’école de la Sorbonne et d’André Malraux, avec qui il a travaillé, Philippe Flandrin s’est passionné pour l’histoire et les arts de la civilisation afghane. Correspondant de guerre (La Croix, Actuel, Paris-Match, Le Figaro), il a effectué de nombreux séjours clandestins en Afghanistan.

Journaliste à la BBC, il a suivi la piste des œuvres d’art cambodgiennes et afghanes retrouvées sur le marché de l’art londonien. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels, publiés aux éditions du Rocher : Les Sept Vies du mandarin français, Le Trésor perdu des rois d’Afghanistan…

Parution : 30 novembre 2012
Nb. de pages : 317 p.
ISBN : 978-2268074689
Prix : 20 €

, , , , , ,

Pas de commentaire

LE REDOUTABLE & L’HISTOIRE DES TECHNIQUES SOUS-MARINS

André LAISNEY
Marines Editions

le-redoutableDétails et histoire du premier sous-marin lanceur nucléaire français. Photos de qualité comme toujours chez Marines Editions.

PRESENTATION

Il y a 40 ans, en février 1972, le premier sous-marins nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Redoutable, plongeait pour sa première patrouille, ajoutant un volet maritime à la force de dissuasion française. Un peu moins de trente ans plus tard, en 1991, il effectue sa dernière patrouille et recueille un naufragé après un cyclone. Le narrateur est ce naufragé qui parle longuement avec les membres de l’équipage, découvre peu à peu toutes les spécificités du sous-marin et les détails de son fonctionnement.
L’ouvrage est illustré de 270 photos et schémas dont 150 photographies en couleur prises sur les SNLE type Le Redoutable.

Rappelons que le sous-marin Le Redoutable est exposé et ouvert à la visite à la Cité de la mer à Cherbourg où il fut lancé.

LU DANS LA PRESSE

On imagine mal quelle a pu être la prouesse technologique qu’a représenté la mise au point du Redoutable, premier sous-marin nucléaire lance-engin de la Marine nationale. Apprenti devenu ingénieur à ce qui était encore la DCAN, André Laisney le sait particulièrement bien et nous offre, sous la forme d’un roman qui serait en même temps une visite guidée, un aperçu inouï de détails sur la conception et le fonctionnement du bâtiment, sous tous ses aspects et ne lésinant absolument ni sur les données ni sur l’abondante iconographie.
A titre d’exemple, 21 pages sont uniquement consacrées au système d’armes, étude complète des sonars comprises. Dépassant cette seule approche centrée sur le Redoutable, il la positionne également dans une perspective comparative, en évoquant notamment les travaux réalisés sur des bâtiments plus anciens : de quoi mesurer le chemin accompli.
Ce faisant, il offre un véritable « guide du fonctionnement » des sous-marins, lorsqu’il est question des différents types de barres de plongée avant utilisables, de leurs avantages et de leurs inconvénients – un exemple parmi d’autre. Pour autant, si l’ouvrage est technique, la forme narrative utilisée par André Laisney – celle du récit d’un naufragé récupéré à bord et découvrant le bâtiment – allège le propos, permettant de lire l’ouvrage à plusieurs niveaux et de le rendre accessible à toute personne s’intéressant aux sous-marins. Dans sa catégorie, une petite Bible, assurément.
(Magazine DSI, http://www.dsi-presse.com/)

Pour feuilleter quelques pages, cliquer ici

L’AUTEUR

Né en 1936 en Normandie, André Laisney a commencé sa carrière professionnelle comme apprenti à la DCAN de Cherbourg. Devenu ingénieur militaire, il a participé, pendant vingt-cinq ans à l’entretien des sous-marins à Lorient, Brest et Paris. Modéliste, il est aussi l’auteur d’un ouvrage sur les maquettes plongeantes de sous-marins.

Parution : 14 février 2012
Nb. de pages : 166 p.
ISBN : 978-2357430976
Prix : 39,55 €

, , , ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.