Archives de la catégorie Essais & Documents

UNE TROISIEME VOIE ENTRE L’ETAT ET LE MARCHE - ECHANGES AVEC ELINOR OSTROM

une-troisieme-voie-entre-letat-et-le-marche-echanges-avec-elinor-ostromDe Martine Antona & François Bousquet

Chez Quae

Cet ouvrage s’adresse à un public francophone, soucieux de réfléchir et de s’engager pour de nouvelles relations entre les hommes, avec la nature.

PRESENTATION

A la suite du voyage en France de Elinor Ostrom, prix Nobel d’économie en 2009, les auteurs de cet ouvrage exposent ses enseignements à partir de ses interactions directes avec le public, des étudiants, des enseignants, des chercheurs et des gestionnaires de l’environnement. C’est toute une critique des théories économiques conventionnelles qui s’exprime et un renouveau de la pensée en sciences sociales qui s’opère.

Pendant de nombreuses années, Elinor Ostrom a développé dans ses travaux et ses expériences, une voie alternative à l’Etat et au marché visant des trajectoires souhaitables pour les systèmes sociaux et écologiques. Elle a identifié les conditions de la coopération entre des individus au sein de collectifs et d’organisations, dans des situations de gestion qui vont des ressources naturelles au climat, des connaissances aux gènes, etc.

Tels sont les apports essentiels des travaux de Elinor Ostrom dont la littérature scientifique francophone se fait encore trop peu l’écho.

SOMMAIRE

- Préface de Eduardo S. Brondizio

- Préambule de Roland Pérez

- Trajectoires, héritages et actualités

- Gouverner en commun

- Ni État ni marché, Elinor Ostrom

- Des systèmes socio-écologiques durables, Elinor Ostrom

- Echanges avec le public

- Enjeux et analyses scientifiques.

- Changement d’échelle et gouvernance

- L’engagement d’acteurs hétérogènes dans l’action collective

- Capital social et action collective

- Postures, représentations, actions : penser la durabilité des systèmes socio-écologiques

- Questions de sciences et de société

- De quelques voyages avec Elinor Ostrom par Meriem Bouarame

AUTEUR

Martine Antona est économiste au Cirad. Ses recherches portent sur les relations sociétés-nature, impliquant une pluralité d’acteurs dans des processus d’apprentissage, de négociation et de décision. François Bousquet est chercheur en sciences de l’environnement au Cirad. Ses travaux portent sur les interactions sociétés-nature et la modélisation de la diversité des points de vue.

148 pages.

18,00 €

ISBN 978-2-7592-2576-7

, , ,

Pas de commentaire

LA MALEDICTION DE L’ELYSEE

la-malediction-de-lelyseeDe Patrice Biancone

Au Cherche-Midi

PRESENTATION

Je ne sais pas si un seul jour j’ai aimé cela, aller vite. Seule certitude : foncer encore et toujours, c’est usant, quelquefois désastreux. Chef de cabinet de Valérie Trierweiler puis conseiller de François Hollande, j’ai été plongé au coeur du pouvoir. Je suis devenu le témoin privilégié d’une déroute politique, où tout est surjoué, faussé, dévoyé. Où tout relève principalement du cynisme, du calcul et de la trahison.

Une comédie humaine où les acteurs ne font jamais relâche.

AUTEUR

Ancien éditorialiste politique, Patrice Biancone a été, de 2012 à 2017, chef de cabinet de la première dame puis chargé des questions relatives à la vie association et aux ONG auprès du président de la République.

254 pages

21,00 €

ISBN: 978-2-7491-5562-3

, ,

Pas de commentaire

LA FOLIE DES HAUTEURS - CRITIQUE DU GRATTE-CIEL

la-folie-des-hauteurs-critique-du-gratte-cielDe Thierry Paquot

Chez Infolio

PRESENTATION

Le gratte-ciel, avec l’étalement urbain, le centre commercial et l’autoroute constituerait-il la négation de ce qui fait une ville ? Serait-il l’expression d’un avenir appartenant au siècle passé? Enfin, serait-il une impasse en hauteur, une enclave sécurisée fermée? C’est ce que tente de démontrer Thierry Paquot à travers ce plaidoyer pour la diversité des paysages urbains, l’originalité des formes contrastées loin de cette folie des hauteurs. Plongez dans cette réflexion qui remet en lumière le bien fondé desdites constructions, tant sur le plan social que sur les structures.

AUTEUR

Thierry Paquot, philosophe de l’urbain, a profondément réécrit et actualisé cet ouvrage paru initialement chez François Bourin en 2008. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres sur les villes, l’écologie, l’utopie. Sont parus chez Infolio notamment Les situationnistes en ville, Un philosophe en ville et Flâner à Paris.

208 pages

13 €

ISBN: 978-2-88474-777-6

, ,

Pas de commentaire

DE L’AMOUR A LA HAINE

de-lamour-a-la-haineDe Loreley

Aux Editions du Panthéon

L’auteur fait don de son histoire pour diffuser un message essentiel. Comme si la révélation de ce que chacun a de plus intime exigeait une écriture impersonnelle… Un premier ouvrage d’une grande franchise !

PRESENTATION

“Selon certains grands psychologues, il existerait un sentiment encore plus puissant que l’amour : la haine. C’est notamment à cause de la présence du désir de destruction que l’on ne ressent pas quand on aime une personne. La psychanalyse, elle, va jusqu’à mêler les deux, sans pour autant les distinguer réellement car, comme elle nous dit, s’il y a de la haine, c’est qu’il y a encore de l’amour. Dans la vie quotidienne, on ne distingue pas l’amour de la haine.

Aussi, à travers l’histoire que je vais vous raconter et qui ressemble beaucoup à mon histoire personnelle, je vais essayer de vous faire partager ce que j’ai pu ressentir ainsi que ma vision des choses et ainsi vous montrer qu’il existe un sentiment plus fort que l’amour, un sentiment qui va bien au-delà”. Cet ouvrage raconte l’histoire d’une vie : les aventures, les errances, les choix, et les combats qui la composent.

Une existence où la différence est une force et l’espoir, un moteur pour avancer. C’est dans un style à la fois vif et authentique, que l’auteur se dévoile face à la maladie et révèle son amour aux personnes qui l’ont accompagné. Ce récit décrit avant tout les pensées à la fois réelles et fantasmées d’une femme qui prend sa revanche sur la vie.

AUTEUR

Psychologue de formation, Loreley est principalement inspirée par les réflexions de Freud et Dolto. Avide de profondeur et de spiritualité, elle livre un premier ouvrage d’une sincérité touchante.

104 pages

11,90 €

ISBN: 978-2-7547-3714-2

Pas de commentaire

LE DESASTRE DU DIVORCE EN FRANCE

le-desastre-du-divorce-en-franceDe Franck Eliard

Chez Amalthée

PRESENTATION

Chaque année 250 000 mariages sont célébrés en France pendant que 120 000 décisions de divorce sont prononcées. A l’instar du marché du mariage, celui du divorce suscite de nombreuses convoitises. De multiples professions (avocat, magistrat, notaire, psychologue, coach) gravitent autour de ce véritable phénomène de société. Ce qui était hier réprouvé par la Justice et par la morale est aujourd’hui banalisé, généralisé, voire encouragé.

Le plus troublant n’est pas l’ampleur du phénomène lui-même mais la gestion qui en est faite par nos pouvoirs publics et les conséquences qui en résultent : délais de procédure inadmissibles, injustices notoires, destructions familiales, suicides, ruines et déchéances. Chaque jour qui passe, les médias relatent des drames familiaux liés aux mésententes des époux. Pour autant, aucune prise de conscience n’est aujourd’hui intervenue.

Certes des initiatives isolées ou des mouvements associatifs tentent d’éclairer nos citoyens sur la gestion désastreuse des dossiers de séparation mais il semblerait que cela reste inefficace. Il m’a donc paru nécessaire de partager mon expérience professionnelle mais aussi personnelle au sujet du divorce afin de révéler et de faire cesser dans les meilleurs délais cette gestion scandaleuse qui ruine les rapports familiaux, sape les valeurs morales, détruit nos enfants et délabre notre société.

AUTEUR

Franck Eliard est écrivain et notaire. Il vit à Saint-Brévin, en Loire-Atlantique.

162 pages.

20,00€

ISBN: 978-2-310-03340-4

, ,

Pas de commentaire

VIVRE SANS PETROLE - PLAIDOYER EN FAVEUR DES RESSOURCES VEGETALES

vivre-sans-petrole-plaidoyer-en-faveur-des-ressources-vegetalesDe Bertrand Bernard

Chez Plume de Carotte

PRESENTATION

Notre société est celle du pétrole, depuis l’essence jusqu’à tous ses dérivés plastique. Notre vie est ainsi remplie d’objets issus de cette ressource énergétique. Mais que se passera-t-il quand les stocks seront épuisés ? Cela paraît inimaginable aujourd’hui, mais il y a à peine 80 ans, les sacs et les emballages étaient en vannerie, les vêtements étaient essentiellement tissés en chanvre, en lin ou en coton, les couverts étaient en bois, les jouets étaient fabriqués avec les éléments de la flore locale, et même les tétines de biberon n’étaient pas en plastique ! La ressource végétale était alors indispensable dans la vie de tous les jours et, en plus d’être renouvelable et locale, elle était - et est toujours - à la disposition de chacun.

Ortie, hêtre, bambou, jonc, saponaire, roseau, coton, hévéa, merisier… découvrez comment ces végétaux nous ont donné le meilleur d’eux-mêmes et nous ont permis pendant des millénaires de vivre sans pétrole. De quoi réfléchir pour l’avenir !

AUTEUR

Bernard Bertrand est né en 1955, au sein d’une famille d’agriculteurs. A la sortie d’un BTS Protection de l’environnement, il s’installe à Aspet, avec les Pyrénées pour paysage. Là, au fil des années, il reconstruit patiemment une maison, tout en vivant sa passion : collecter, apprendre et mettre en pratique des savoirs traditionnels respectueux de la nature. Au début des années 1990, il se lance dans la publication d’une collection de livres d’ethnobotanique.

Ce sera “Le Compagnon végétal”, fantastique collection qui marque un véritable renouveau de l’édition ethnobotanique en France. Bernard Bertrand est déjà auteur aux éditions Plume de carotte avec L’herbier oublié, L’herbier érotique, L’herbier boisé, L’herbier toxique, Cueillettes sauvages et Plantes aphrodisiaques.

208 pages.

17,00 €

ISBN: 978-2-36672-075-4

, ,

Pas de commentaire

BIG DATA, PENSER L’HOMME ET LE MONDE AUTREMENT

big-data-penser-lhomme-et-le-monde-autrementDe Gilles Babinet

Chez Le Passeur

PRESENTATION

Issues de nos réseaux sociaux, de notre téléphone mobile, de notre passage en caisse, de l’utilisation d’une carte de transport, les données sont partout. Gilles Babinet montre que les techniques de Big Data peuvent être utilisées pour développer des outils marketing perfectionnés, améliorer la prise en charge médicale, permettre aux villes de mieux gérer leurs ressources ou encore allier productivité agricole et développement durable. Les données pourraient bien être l’une des énergies motrices de la nouvelle révolution globale en cours.

Pourtant, de nombreuses questions se posent. Sommes-nous sur le point d’entrer dans une société semblable à celle que décrit George Orwell dans 1984 ? Quels facteurs permettraient à une société démocratique et respectueuse des libertés individuelles de bénéficier de cette nouvelle technologie ? Gilles Babinet fait toute la lumière sur ces questions en rappelant que ce ne sont pas les technologies qui façonnent l’humanité, mais bien l’usage que l’on choisit collectivement d’en faire.

AUTEUR

Gilles Babinet a créé de nombreuses sociétés dans divers secteurs. Premier président du Conseil national du numérique, puis “Digital Champion”, il représente la France auprès de la Commission européenne pour les enjeux du numérique. Il est l’auteur de L’Ere numérique, un nouvel âge de l’humanité (Le Passeur Éditeur, 2014)

256 pages.

ISBN: 978-2-36890-492-3

, , ,

Pas de commentaire

LES CONQUERANTS 2017

les-conquerants-2017D’Éric Revel & Xavier Panon

Chez l’Archipel

PRESENTATION

Bien malin qui prédira l’issue de la présidentielle à venir. Ils sont plusieurs à pouvoir prétendre s’asseoir dans le fauteuil de l’actuel président. Si la bataille s’annonce incertaine, la présence annoncée de Marine Le Pen au second tour et l’arrivée de députés FN au Parlement compliquent encore la donne. Dans cette perspective, Éric Revel et Xavier Panon décryptent les atouts et les handicaps des quinze « conquérants ». Quelles alliances seront-ils prêts à nouer ? Pour conduire quelle politique ? Les uns, vétérans (Hollande, Sarkozy, Juppé, Fillon, Bayrou, Copé, Mélenchon), arborent des cicatrices… et traînent des casseroles. Les autres, la garde montante (Valls, Macron, Montebourg, Hamon, Le Maire, NKM, Dufl ot), se sont déjà placés en embuscade. Tous ont conscience qu’à travers eux la France joue son destin pour les cinq prochaines années.

LIRE UN EXTRAIT ICI

L’ENTRETIEN

AUTEUR

Eric Revel, diplômé d’économie et de finance internationale, journaliste, a été directeur général de LCI de 2008 à 2015. Il est l’auteur notamment de On ne veut plus d’un président quelconque (éd. F. Bourin, 2016). Xavier Panon, journaliste, ancien rédacteur en chef à RMC et BFM, a été éditorialiste au quotidien La Montagne. Les éditions de l’Archipel ont publié en 2015 Dans les coulisses de la diplomatie française, et en 2012 Chirac, les cinq visages d’un président. Ludovic Fau est, quant à lui, journaliste politique à LCP, après être passé par BFM, France Inter et Europe 1.

280 pages.

20 €

ISBN: 9782809820454

, , ,

Pas de commentaire

Médecins de guerre, de l’Afghanistan à Paris

medecins-de-guerre-de-lafghanistan-a-parisElie Paul Cohen

Editeur : Le Passeur

PRESENTATION

A vingt ans, Elie, idéaliste, antimilitariste, ne vit que pour la musique. Trente ans plus tard, médecin urgentiste, il est recruté, suite à des hasards de la vie, par l’armée française et envoyé à Camp Bastion, la base militaire americano-britannique, dans la zone la plus meurtrière de l’Afghanistan. Sa mission ? Importer dans l’armée française les méthodes de pointe permettant de sauver les polytraumatisés de guerre.

Il se retrouve impliqué dans une guerre actuelle asymétrique et sans front. Une guerre censée endiguer un terrorisme qui depuis s’est répandu en Afrique et au Moyen-Orient, pour nous rejoindre aujourd’hui dans les rues de Paris, de Bruxelles et d’ailleurs.

L’étonnant destin d’Élie, raconté de manière enlevée et poignante, offre une plongée vertigineuse au coeur de cette nouvelle donne contemporaine qui bouleverse nos vies, les guerres sans front et le terrorisme. Un parcours hors du commun, palpitant et d’une grande humanité.

L’AUTEUR

Médecin franco-britannique, Élie Paul Cohen a d’abord travaillé dans la musique avant d’exercer la médecine d’urgence et l’osthéopathie. Il travaille aujourd’hui au SAMU. Il est aussi compositeur de musique expérimentale avec, entre autres, l’INA-GRM (le groupe de recherche musicale fondé par Pierre Schaeffer) et il collabore à une recherche sur la transformation en son du signal de résonance magnétique de l’ADN et des protéines, avec le Pr Jacques Demongeot de l’université Joseph Fourier de Grenoble et le Pr Brian Sutton du King’s College à Londres.

ISBN:978-2-36890-447-3

Format : 140×205 mm

240 pages

Pas de commentaire

Ciel mon ortograf !

CIELJean-loup Chiflet

Editeur :  Equateurs

PRESENTATION

La France est le pays des réformes mais aussi de l’humour absurde. À la prochaine rentrée scolaire, une nouvelle réforme de l’orthographe, décidée il y a 26 ans, entrera en vigueur. C’est dire combien les mots empruntent le chemin des écoliers.

L’irrésistible Jean-Loup Chiflet s’attaque, crayon à la main, à cette nouvelle usine à gaz : la réforme de l’orthographe. Dans cet essai pataphysique, à la fois aigu et grave, il fait non seulement l’éloge de l’accent circonflexe mais décortique aussi drôlement les réformes de la langue française de 1635 – 1694 – 1740 – 1835 – 1867 – 1901 – 1908 – 1935 – 1977 – 1981 – 1983 – 1989 – 1990 et rédige les prochaines réformes qui vont défigurer notre paysage lexical.

Une logique poussée jusqu’à l’absurde. Dans la grande tradition de l’humour d’Alphonse Allais, un pamphlet délirant et érudit destiné aux amoureux des mots, aux cancres en orthographe et aux parents exaspérés.

ISBN : 978-2-84990-457-2

Pas de commentaire

Témoigner. Entre histoire et mémoire – n° 122 (avril 2016) : Révisionnisme et négationnisme

temoigner-entre-histoire-et-memoireEDITEUR /  Fondation Auschwitz et ASBL Mémoire d’Auschwitz

La Fondation Auschwitz et la Mémoire d’Auschwitz ASBL publient deux fois par an leur revue (qui existe depuis 25 ans). Celle-ci diffuse ainsi l’actualité de la recherche pluridisciplinaire sur les camps nazis et le génocide des Juifs et des Tsiganes. Elle a su s’ouvrir aux débats les plus actuels concernant les enjeux de mémoire et d’histoire.

Devant l’intérêt grandissant pour les questions mémorielles, au croisement de nombreuses disciplines, de l’histoire à la littérature et aux arts, de la sociologie aux sciences politiques, et devant la demande tout aussi grandissante venant du public, nous avons décidé lors de la parution du numéro 100 de donner à notre revue un nouveau départ. Par là même elle entend pallier l’absence d’une publication qui traite autant des questions de mémoire que des questions d’histoire sans les dresser l’une contre l’autre.

Sans abandonner leurs missions premières et fortes de leur expérience comme du savoir acquis, la Fondation Auschwitz et la Mémoire d’Auschwitz ASBL se donnent aujourd’hui pour tâche d’ouvrir leur champ de recherche aux problématiques des violences de masses dans le long terme historique.

Se gardant de tout anachronisme, elles se proposent de revisiter de façon critique à la fois le passé et le présent de notre modernité et d’un siècle durant lequel se sont accomplis des guerres, des violences politiques à grande échelle et des massacres de masses – des génocides aux purifications ethniques – dans lesquels la responsabilité des États est impliquée directement ou indirectement.

Avec Témoigner. Entre histoire et mémoire, elles tiennent à impulser le mouvement d’une relecture critique de ces problématiques sur les plans à la fois historiographique et mémoriel. C’est un nouvel éclairage de notre histoire contemporaine qu’elles proposent.

Le nouveau format de notre revue Témoigner. Entre histoire et mémoire a débuté avec le numéro 117. Il s’agit d’un format comportant pour moitié une section académique (dossier thématique et varia) et pour moitié une section culturelle traitant de l’actualité culturelle de la mémoire et du témoignage. Celle-ci est composée de chroniques, de rubriques, d’un agenda et d’un portfolio.

Au sens strict, le négationnisme est la « doctrine niant la réalité du génocide des Juifs par les nazis, notamment l’existence des chambres à gaz. » (Larousse en ligne) ; par extension, le terme désigne la négation d’autres génocides et d’autres crimes contre l’humanité. La littérature sur le négationnisme est abondante. Il existe des études sur le sujet dans de nombreux pays ainsi que des biographies de négationnistes. Les stratégies argumentatives et rhétoriques des négationnistes ont été largement décryptées. Des sites internet démontent systématiquement leurs sophismes. Si les informations fiables sur le phénomène ne font pas défaut, il est cependant indispensable d’y revenir encore et toujours, et ce, pour plusieurs raisons.

Pas de commentaire

Reine de palmyre

reine-de-palmyreA.B. Daniel

Editeur : XO

PRESENTATION

Avec la reine Zénobie, A.B. Daniel ressuscite les jours somptueux de Palmyre, perle de Syrie aujourd’hui menacée.

La nuit où Zénobie vient au monde, au IIIe siècle de notre ère, dans le désert de Syrie, non loin de Palmyre, une boule de feu déchire le ciel pour venir frapper la terre, faisant jaillir l’eau du sable et amenant l’opulence à sa tribu. Au même moment, un jeune officier romain, Aurélien, remporte victoire sur victoire, menaçant l’ascension de la princesse du désert.

Ainsi naissent les destins croisés de ceux qui, bientôt, se livrent un combat acharné pour le pouvoir suprême. Zénobie, reine de Palmyre, vénérée comme une déesse dans tout l’Orient, et Aurélien, Dux Majorum, qui ambitionne de devenir un grand empereur guerrier.

L’histoire d’une lutte passionnée et splendide.

Sous le nom d’A.B. Daniel, le romancier Jean-Daniel Baltassat, avec Bertrand Houette son complice chargé des recherches historiques, nous offre un grand roman de passion et d’aventures fondé sur des éléments historiques très fouillés. Leur précédent défi romanesque INCA (XO Editions) a été un immense succès mondial, plus de 500 000 exemplaires vendus en France et une parution en 25 langues.

L’AUTEUR

Jean-Daniel Baltassat est l’homme de deux péchés capitaux : la curiosité et la gourmandise.

Comme il aime toutes les cuisines, il aime tous les genres littéraires. Comme il aime voyager et vivre dans toutes les cultures, tous les temps et tous les continents, il aime bourlinguer entre l’écriture de romans littéraires et celle de grandes sagas.

Étudiant en cinéma, photographe de théâtre et de danse, directeur artistique, galeriste, scénariste… Le goût de l’image, de la peinture et de l’Histoire a toujours accompagné sa passion romanesque.

Son bonheur des mélanges, sa curiosité jamais rassasiée ont engendré une écriture éclectique et goûteuse, devenue depuis vingt ans son unique « métier ». Un métier de raconteur d’histoires, de passeur d’émotions et de savoir qui a ses racines et ses exigences chez les maîtres de la littérature populaire aujourd’hui reconnus comme des classiques.

748 pages

Format: 153*240 mm

ISBN : 9782845638396

Pas de commentaire

BRISER LE SILENCE

Annie Berlingen

briser-le-silenceEditeur : Stellamaris

«  Le silence est fait de paroles qui se taisent, » a écrit Yvon Rivard.

PRESENTATION

Briser le silence, c’est rompre le cercle infernal du mutisme, de l’indifférence. C’est faire comprendre aux victimes qu’elles sont des victimes et qu’elles doivent libérer leur parole pour accuser leur bourreau.

Briser le silence, c’est pouvoir parler et trouver la personne qui saura écouter sans juger, être attentive a la détresse de celle ou celui qui libère sa parole.

Briser le silenre, c’est ne pas garder ce secret qui permet au coupable de continuer â vivre sereinement et a détruire d’autres vies.

Briser le silence, cest oser oraliser, mettre des mots sur les maux, entreprendre une démarche libératoire, s’extraire de l’abîme de la culpabilité et du repli sur soi.

Briser le silence, c’est renvoyer l’agresseur à sa propre violence, le placer face a son crime, lui faire sentir le poids de sa folie, lui faire toucher du doigt la peur de se voir confronter a ses juges.

Briser lesilence, c’est réapprendre a vivre et avancer dans sa vie sans peur et sans honte.

Format 150*210 mm,

80 pages

Pas de commentaire

Guerre à la guerre

guerre-a-la-guerreEditeur : Bruno Doucey

PRESENTATION

Cette anthologie de poèmes engagés rassemble 46 poètes qui crient leur aversion de la guerre et leur goût de vivre.

Rimbaud et la guerre contre la Prusse, Apollinaire et la guerre 14-18, Machado en Espagne, Aragon, Éluard, Desnos, Max Jacob, Charlotte Delbo, Primo Levi, Marianne Cohn lors de la Seconde Guerre mondiale, Boris Vian et Jean Sénac pendant la guerre d’Algérie, le Liban de Georges Schehadé, la Syrie de Maram al-Masri, l’Afrique du Sud d’Ingrid Jonker, le Cameroun de François Sengat-Kuo, sans oublier Hermann Hesse, Victor Jara, Yannis Ritsos, Nâzim Hikmet, Ronny Someck… Des poèmes du monde entier pour refuser l’horreur de la guerre et nourrir le pacifisme des jeunes.

EXTRAIT

« Je viens de recevoir

Mes papiers militaires

Pour partir à la guerre

Avant mercredi soir

Monsieur le Président

Je ne veux pas la faire

Je ne suis pas sur terre

Pour tuer des pauvres gens. »

Boris Vian

Collection : Poés’idéal, dirigée par Murielle Szac

Pages : 128

ISBN : 978-2-36229-074-9

Pas de commentaire

1812 La Campagne tragique de Napoléon en Russie

1812-la-campagne-tragique-de-napoleon-en-russieAdam Zamoyski

Editeur : Piranha

Un très grand livre d’histoire sur la campagne de Napoléon en Russie qui se lit comme un roman.

PRESENTATION

L’invasion de la Russie par Napoléon et la terrible retraite depuis Moscou en grande partie détruite par les flammes furent une épopée militaire et une tragédie humaine d’envergure : le premier exemple historique de la guerre totale.

1812 est le récit magistral de ce tournant décisif de l’histoire, moment fondateur de l’Europe moderne. Il retrace le destin poignant des dizaines de milliers de soldats venus de toute l’Europe et détaille les événements de cette période tumultueuse. En puisant dans une abondante documentation de témoignages contemporains (en français, en russe, en allemand, en polonais et en italien - pour la plupart inédits), Adam Zamoyski réussit à reconstituer d’une main de maître une fresque brillante et fait revivre au lecteur le quotidien dramatique des soldats jetés sur les routes gelées et la tragédie vécue par les civils fuyant l’avance des armées.

L’AUTEUR

Bien que né à New York, Adam Zamoyski a passé la majorité de sa vie en Angleterre.

Après des études au Queen’s College à Oxford, il est devenu historien indépendant. Il a écrit une histoire de la Pologne, devenue un best-seller, des livres consacrés à l’histoire militaire et trois biographies.

Sa maîtrise de plusieurs langues lui permet une approche nouvelle et globale de la période napoléonienne à laquelle il a déjà consacré deux livres et il travaille actuellement à une monumentale biographie de Napoléon.

Nb. de pages: 656 p.

Nombreuses illustrations

Format et type de reliure: 14 x 22, broché

ISBN: 978-2-37119-001-6

Pas de commentaire

Guantanamo [L'erreur d'Obama]

guantanamoAnne-Marie Lizin,  David Wright

Editeur : La Boite à Pandore

Collection       Témoignage & document

PRESENTATION

Qui ignore l’existence de Guantanamo ? Et qui n’a pas eu connaissance de la promesse du président Obama de fermer cette prison américaine basée à Cuba ?

Pourtant, personne ne connait réellement les dessous du « concept Guantanamo » puisque, jusqu’ici, la voix des gardiens ne s’était pas fait entendre…

Grâce aux révélations troublantes de son personnel pénitentiaire, ce livre nous dévoile enfin le vrai Guantanamo. Ces fonctionnaires se sont battus contre les équipes Bush pour mettre fin à la torture, mais leur combat n’a pas été entendu… L’actuel président ne les écoutera pas plus que son prédécesseur. Obama lui-même fut prévenu, dès le début, de l’impossibilité de fermer le lieu.

Ces témoignages révèlent également ses erreurs d’appréciation et celles de ses conseillers, erreurs qui pourraient avoir des conséquences dramatiques.

Ce récit dérangeant reprend toute « la chronique d’une mort annoncée » et les dangers liés à la libération de talibans dangereux.

Vous allez comprendre pourquoi Guantanamo n’a pas fermé ses portes malgré l’engagement solennel d’un président américain, et pourquoi il ne les fermera pas…

LES AUTEURS

Anne-Marie Lizin est l’ancienne présidente du sénat et ancienne membre du gouvernement belge, de 1988 à 1992. Elle a été chargée par le président de l’OSCE d’enquêter sur le centre de détention américain de Guantanamo. Elle a été enseignante à Sciences Po (Paris), où elle donnait le cours de fonctionnement des organisations internationales.

David Wright est américain, fonctionnaire au Detainee Office à Washinghton D.C. Ce département gère les prisons à l’extérieur des États-Unis dont fait partie la prison de Guantanamo. Ce nom est un pseudonyme.

ISBN :  978-2-87557-062-8

Format  : 14 x 21,5

Nb. de pages : 176

Pas de commentaire

HISTOIRE ALTERNATIVE/ 1940. ET SI LA FRANCE AVAIT CONTINUE LA GUERRE…

et-si-la-france-avait-continue-la-guerre-uchronie-1940 Jacques Sapir, Frank Stora,  Loïc Mahé

Ed. TALLANDIER

« Un récit maîtrisé et plein de suspense, un exercice intellectuel stimulant ponctué de traits d’humour » (L’Express)

« Une ”uchronie” aussi sérieuse qu’excitante » (Libération)

PRESENTATION

Et si la France avait continué la guerre en juin 1940 ?

Voici le récit d’une histoire qui n’a pas été, mais qui aurait pu être.

Et si le gouvernement français avait continué la lutte contre l’Allemagne hitlérienne depuis l’Afrique du Nord ?

Telles sont les questions posées par cet essai où l’histoire rencontre la fiction à travers une oeuvre romanesque haletante et poignante.

Ainsi prend forme une façon entièrement novatrice de relire et d’étudier l’histoire de l’année 1940, dans tous ses aspects : politique, économique, diplomatique et stratégique. Une alternative aux journées tragiques de juin à décembre 1940 se dessine alors, le contraste entre le possible et le réel n’ayant qu’un seul but : montrer que la décision de demander un armistice n’était en rien inéluctable.

LES AUTEURS

Jacques Sapir est directeur d’étude à l’Ecole des hautes études en sciences sociales.

Frank Stora est journaliste et spécialiste des jeux de simulation.

Loic Mahé est ingénieur informaticien.

Genre : Essais historiques

ISBN : 9791021004283

Date de parution : 02-01-2014

Nombre de pages : 592 pages

Pas de commentaire

L’ARGENT DE L’INFLUENCE - LES FONDATIONS AMERICAINES ET LEURS RESEAUX EUROPEENS

largent-de-linfluence

Ludovic Tournès

Editions Autrement

PRESENTATION

Du début du XXe siècle à la chute du mur de Berlin, les grandes fondations philanthropiques américaines (Carnegie, Rockefeller, Ford, puis Soros) n’ont pas cessé d’être présentes en Europe et d’y tisser de multiples réseaux dans les milieux intellectuels, scientifiques et politiques.

Fondées par de grands industriels symboles du capitalisme américain, ces fondations sont à la fois porteuses d’un projet de société libérale et partisanes d’une régulation des excès du capitalisme. Du fait de ces objectifs contradictoires, la nature de leurs actions en Europe dépend du contexte géopolitique : avant 1914 et pendant l’entre-deux-guerres, elles jouent le rôle de ciment entre les milieux pacifistes européens et américains ; avec la guerre froide, elles embrassent la bannière de la lutte contre le communisme.

Présentes là où l’Etat américain ne l’est pas encore, ne l’est plus ou ne veut pas l’être officiellement, elles occupent une place à part dans la diplomatie américaine, dont elles ne contredisent jamais formellement les orientations, mais par rapport à laquelle elles s’accordent un degré d’indépendance plus ou moins important selon le contexte international. Rassemblant les meilleurs spécialistes, l’ouvrage met en scène la diversité des actions des fondations américaines en Europe tout au long du XXe siècle.

Alors que leur fonctionnement et leurs objectifs restent souvent objet de fantasmes, on les verra opérer sur le terrain et constituer des réseaux denses et durables.

TABLE DES MATIERES

La Dotation Carnegie pour la paix internationale et l’invention de la diplomatie philanthropique (1880-1914)

De l’action humanitaire à la recherche scientifique : Belgique, 1914-1930

Rockefeller, Gillet, Lépine and Co : une joint-venture transatlantique à Lyon (1918-1940)

”Rockefeller’s Baby” : la London School of Economics et la recherche économique dans l’Angleterre de l’entre-deux-guerres

La Seconde Guerre mondiale et l’exil des scientifiques aux Etats-Unis

”Allemagne, année zéro” ? Dénazifier et démocratiser (1945-1955)

Reconstruire l’Europe intellectuelle : les sciences sociales en Italie (1945-1970)

”Un réseau d’amitiés agissantes” : les deux vies de la Fondation pour une entraide intellectuelle européenne (1957-1991)

L’AUTEUR

Dirigé par Ludovic Tournès, professeur d’histoire des relations internationales à l’université Paris-Ouest Nanterre La Défense et chercheur à l’Institut des sciences sociales du politique (CNRS). Avec les contributions de Frédéric Attal, Kenneth Bertrams, Diane Dosso, Nicolas Guilhot, Helke Rausch, Pierre-Yves Saunier, Marie Scot.

Paru le : 6 octobre 2010

Format : Broché

Nb. de pages : 203 p.

Dimensions : 14,9cm x 23,1cm x 1,4cm

ISBN : 978-2-7467-1441-0

EAN : 9782746714410

Pas de commentaire

LA THEORIE DU GRAND COMPLOT MONDIAL - MYTHE, REALITE, FANTASME, PARANOÏA

Jean-Luc Caradeau
Ed. Trajectoire (Piktos)

la-theorie-du-grand-complot-mondialEnfin une étude objective et documentée sur la théorie du grand complot !

PRESENTATION

Les complots de toutes sortes ont émaillé l’histoire de l’Humanité, avec les zones d’ombre qui les caractérisent. Mais à l’heure de la mondialisation où l’information circule à la vitesse de la lumière, le mythe du Grand Complot est plus que jamais d’actualité. Repose-t-il sur des bases réelles, des données validées, des faits irréfutables ou n’est-ce qu’un fantasme ? Oui et non. Ce remarquable essai présente l’intérêt, contrairement à tout ce qui a été écrit sur le sujet, de ne jamais tomber dans l’exagération ni le déni. Un ouvrage passionnant et très documenté, qui s’en tient aux faits, se gardant bien de nourrir les délires conspirationnistes les plus farfelus ou paranoïaques.

TABLE DES MATIERES

Partie I - Histoire de la genèse de la thèse complotiste
– Les complots mythiques
– Les complots tombés en désuétude ou oubliés
– Les bases philosophiques et historiques du grand complot mondial

Partie II - Les horreurs du NOM ou le projet luciférien
– L’optimisation de la population
– Fichage de la population mondiale et contrôle de l’opinion publique
– Diviser pour régner
– La destruction de toute autorité pouvant s’interposer entre le futur gouvernement mondial et l’individu
– Nouvelle économie, nouvelle politique
– Une religion mondiale
– La guerre économique
– La dissimulation des technologies des énergies libres et de bien d’autres au nom de la loi du profit

Partie III - La mafia du complot mondial
– L’organigramme du grand complot mondial
– Les organismes décisionnaires

Partie IV - Mythe ou réalité – réalités et mythes
– Un fantasme rassurant et satisfaisant
– Cohérences et incohérences de la théorie
– Les conspirationistes n’ont pas toujours tort

EXTRAIT

Introduction

Le complot ou les complots sont une réalité historique. Cependant avant d’entrer dans le vif du sujet, il nous faut nous pencher sur ce qui, dans la nature individuelle et collective de l’homme, rend  possible soit le complot, soit la croyance en l’existence d’un complot.

La délicate situation de M. Toulemonde

Le monde, ou plutôt la population mondiale est divisée en deux : les gens BIEN INFORMÉS – ceux qui ont percé le secret des dieux – et les NAÏFS (souvent baptisés les imbéciles heureux par ceux qui se croient bien informés) qui, ignorant tout, croient que les choses se passent normalement.

Par exemple si M. Toulemonde déclare que : « La Palestine tient son nom d’un empereur romain païen Hadrien qui, en 135, a rebaptisé la province de Judée « Syria Palestina », ce qui signifie Syrie des Philistins, et que, donc, sur le plan sémantique, on devrait appeler les Palestiniens Philistins. » Il est certainement bien informé, il connaît bien l’histoire de Rome, mais c’est forcément un AGENT DU SIONISME ET DU NOUVEL ORDRE MONDIAL. En revanche, s’il ne le sait pas, il est sinon mal informé du moins nul en histoire romaine et en histoire antique du Moyen-Orient.

Parmi les « bien informés », on doit distinguer les gens sérieux et les « allumés ». La distinction n’est pas évidente, car aussi sérieux soit-on, on est toujours l’allumé de quelqu’un, à moins qu’on ne soit, consciemment ou non, l’agent de propagande d’une quelconque cause, voire un agent de l’étranger ou, pourquoi pas, celui de quelque envahisseur extraterrestre.

Par exemple, si M. Toulemonde déclare que « les extraterrestres ont probablement visité la terre durant l’Antiquité, les textes sacrés incitent à le penser », il devient immédiatement un ALLUMÉ pour tous les VRAIS CROYANTS (à quelque secte monothéiste ou rationaliste athée qu’ils appartiennent) et un quelqu’un de SÉRIEUX pour beaucoup de mécréants et de marginaux – qui ne savent même pas qu’ils le sont. De toute façon, en tenant de tels propos, M. Toulemonde devient –  d’après la plupart des religieux  – UN AGENT CONSCIENT OU NON DU RATIONALISME ATHÉE.

Les deux clans irréductibles «  bien informés  » et «  naïfs  » comprennent deux sortes d’acteurs : les manipulateurs et les manipulés, en sachant, bien entendu, qu’un manipulé, convaincu des inanités qu’un (ou des) manipulateur(s) lui ont implantées dans la tête, devient un agent inconscient du manipulateur.

Si M. Toulemonde clame « une constitution démocratique permet aux peuples de décider de leur destin », c’est certainement un NAÏF, parce qu’une constitution, fût-elle démocratique, n’est en soi qu’un bout de papier. Ce qui permet aux peuples de décider de leur destin, c’est le fait qu’on l’applique, ce qui n’est pas toujours le cas !

Par contre, s’il affirme «  les peuples ont les régimes qu’ils méritent  » ou «  il faut qu’un pays soit dirigé par des élites  » ou encore « la démocratie n’est qu’une apparence qui permet aux puissants d’opprimer les peuples avec leur consentement », c’est certainement un MANIPULATEUR, à moins que ce ne soit simplement un cynique BIEN INFORMÉ ou un salarié d’une agence de notation.

S’il fait campagne pour un homme politique qui tient ce genre de discours, il est, du point de vue de la plupart de ceux qu’il considère comme des NAÏFS MANIPULÉS, un NAÏF MANIPULÉ.

En un mot, en ce monde et depuis fort longtemps, il est bien difficile de savoir qui manipule qui et par quel moyen… À la manipulation s’ajoute un phénomène des plus étranges : l’opinion.

AUTEUR

Jean-Luc Caradeau est l’un des auteurs les plus renommés dans le domaine de l’ésotérisme et des sciences occultes. Auteur d’une trentaine d’ouvrages, il aborde presque tous les sujets en rapport avec le monde occulte et la vie spirituelle, de la radiesthésie aux anges en passant par le magnétisme, la magie, les moyens occultes de maintenir ou rétablir la santé, l’histoire, celle des sociétés initiatiques, de la Franc-Maçonnerie ou de l’ordre du Temple, car la pensée des hommes d’aujourd’hui prend sa source dans celle de ceux qui l’ont précédé. Il est également féru de symbolisme, dont la compréhension est essentielle pour ceux qui suivent les enseignements d’une société initiatique tout comme pour ceux qui désirent pratiquer la magie, l’alchimie ou les arts divinatoires.

Il a co-écrit également de nombreux autres ouvrages en collaboration avec Marie Delclos, spécialiste de l’astrologie, du tarot et de la voyance, mais aussi de tout ce qui constitue la Tradition initiatique depuis l’Egypte jusqu’aux templiers, en passant par l’ésotérisme chrétien.

Le site de Jean-Luc Caradeau : http://caradeau.chez-alice.fr

Parution : 17 octobre 2012
Nb. de pages : 224 p.
ISBN : 978-2841975846
Prix : 22 €

, , , ,

Pas de commentaire

L’ETAT-PROVIDENCE EN EUROPE. PERFORMANCE ET DUMPING SOCIAL

Mathieu LEFEBVRE et Pierre PESTIEAU
Editions Rue d’Ulm

letat-providence-en-europe1RESUME

Depuis des années, il est partout question de la crise de l’État-providence, des raisons de cette crise et des remèdes à y apporter. Malheureusement, dans ces discussions, on ne s’appuie que rarement sur de bonnes mesures de performance. Cet opuscule vise à présenter une évaluation de la performance des États-providence européens qui puisse éclairer le débat. Celui-ci permet de comparer la performance des pays de l’Europe des vingt-sept ; elle donne aussi la possibilité de tester l’hypothèse d’un éventuel dumping social ; enfin elle peut être utilisée pour mieux appréhender les raisons d’éventuels dysfonctionnements de l’État-providence en insistant sur ses objectifs premiers : la lutte contre la pauvreté et les inégalités, et la protection contre les risques majeurs de la vie.

PRESENTATION

Depuis trois décennies au moins, on parle et on écrit beaucoup à propos de la crise de l’État-providence. Certains s’en réjouissent, ceux-là même pour qui le meilleur État-providence devrait être réduit à sa portion congrue ; d’autres la déplorent, craignant la disparition de ce qui, pour eux, a fait la prospérité et la stabilité de nos sociétés. On assiste ainsi dans tous les pays européens à un vif débat sur la crise de l’État-providence, ses causes et les éventuels remèdes qu’elle appelle.

Malheureusement, ce débat se déroule le plus souvent sans s’appuyer sur de bonnes mesures de performance. L’objet de cet opuscule est précisément de présenter une évaluation de la performance des États-providence européens fondée sur la construction d’indicateurs synthétiques. Ces indicateurs mesurent le degré avec lequel chaque État-providence réalise cinq objectifs fondamentaux : la réduction des inégalités, la lutte contre la pauvreté, la réduction du chômage, la qualité de la santé et de l’éducation.

Plusieurs raisons ont présidé au développement de tels indicateurs.

D’abord, ils permettent de comparer la qualité des États-providence de façon objective. Que de fois n’entend-on pas dans tel ou tel pays de la vieille Europe justifier l’existence de structures paralysantes ou de droits acquis au nom d’une protection sociale plus performante qu’ailleurs.

Autre raison : permettre de tester la réalité du dumping social que d’aucuns brandissent le plus souvent pour pousser les gouvernements à réduire la voilure de leur protection sociale.

Enfin, ces indicateurs permettent de comparer la qualité de l’inclusion sociale dans les douze pays qui se sont ajoutés à l’Europe des quinze il y a quelques années et qui pour la plupart venaient du bloc soviétique.

Il ressort de notre analyse que les pays de la vieille Europe, et tout particulièrement l’Allemagne et la France, ont des États-providence qui sont performants, moins cependant que les pays nordiques.

TABLE DES MATIERES

1. Les données.
2. Dépenses sociales : concept, structure et évolution.
3. Les bons et les mauvais élèves de la classe UE15.
4. Dumping social ?
5. L’élargissement.
6. Faire mieux avec moins.
7. Le bien-être des personnes âgées dans l’Union européenne.

EXTRAIT

Introduction

Voici quelques brèves de comptoir que l’on pourrait entendre à Paris ou à Berlin dans un bistro populaire comme à la buvette du Parlement. Le style changerait mais pas le contenu : « Nous avons la meilleure protection sociale du monde. » « L’extension de quinze à vingt-sept pays de l’Union européenne a enlaidi notre paysage social. » « Avec l’ouverture des frontières, nos États-providence se doivent d’être moins généreux pour ne pas attirer toute la misère du monde. » « Une chasse au gaspi déterminée permettrait d’obtenir la même protection sociale avec la moitié des dépenses sociales. » Ces propos peuvent connaître de nombreuses variantes. Leurs correspondent d’ailleurs des affirmations qui en prennent le contre-pied : « Nous avons la pire protection sociale… » Il est clair que sur le sujet on entend tout et son contraire, ce qui témoigne d’absence d’étalon permettant de mesurer la qualité et la performance de la protection sociale.

L’ambition de cet opuscule est précisément de fournir une mesure de la performance des États-providence. Pour des questions de données, mais aussi parce que c’est là que nous vivons et que le débat est le plus vif, nous nous limiterons à l’Europe. Cette mesure devrait nous permettre de comparer les performances de différents pays et d’en étudier l’évolution dans le temps. Ces indicateurs de performance apportent une réponse à la question d’un éventuel dumping social et à celle de l’impact de l’extension de l’Union européenne à vingt-sept membres et bientôt davantage.

Mais d’abord qu’entendons-nous par État-providence ? (…)

Emission sur France-Culture du mercredi 12 décembre 2012

AUTEUR(S)

Mathieu Lefebvre est docteur en économie et chercheur à l’université de Liège. Il a effectué ses recherches postdoctorales à l’université de Lyon II, où il est membre du Groupe d’analyse et de théorie économique (GATE). Ses thèmes de recherches sont l’économie du travail, l’économie publique et l’économie du vieillissement.

Docteur en économie (Yale University), Pierre Pestieau a enseigné à Cornell University et à l’université de Liège, dont il est professeur émérite. Il est aussi membre du CORE (Centre for Operations Research and Econometrics de l’Université catholique de Louvain) et membre associé de l’École d’économie de Paris. Ses principaux sujets d’intérêt sont l’économie publique, l’économie de la population et la sécurité sociale. Il a notamment publié The Welfare State in the European Union (Oxford University Press, 2005).

Parution : 24 novembre 2012
Nb. de pages : 80 p.
ISBN : 978-2-7288-0484-9
Prix : 7,5 €

, , ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.