Archives de la catégorie Sport

LES JEUX OLYMPIQUES ET LEURS TERRITOIRES

Jean-Marc HOLZ
Presses Universitaires de Perpignan

les-jo-et-leurs-territoiresLivre actuel s’il en fallait un ! Pour aller plus loin que le sport et le spectacle.

RESUME

La conquête de la planète par les jeux Olympiques et ses enjeux sont examinés par neuf géographes qui en détaillent les impacts géopolitiques et territoriaux grâce à des études de cas, des témoignages et des enquêtes de terrain.

PRESENTATION

Les Jeux olympiques ont conquis la planète : comment s’est opérée cette universalisation du sport? quels en sont les enjeux territoriaux ? Universitaire, expert ou journaliste, une dizaine d’observateurs portent le regard du géographe sur les impacts géopolitiques et territoriaux du phénomène olympique, de l’échelle mondiale au local. A l’heure des Jeux de Londres (2012) et de l’échec d’Annecy 2018, ils proposent un ouvrage très documenté et vivant, reposant sur des études de cas précis issues de recherches originales, des témoignages et des enquêtes de terrain.

TABLE DES MATIERES

LA PLANETE OLYMPIQUE
« ALL games, all nations » La mondialisation des Jeux olympiques d’été.
L’Inde, nain olympique ?

VILLES ET VILLAGES OLYMPIQUES
Athènes 2004 : Jeux olympiques et projet urbain.
Les villes alpines organisatrices des Jeux olympiques d’hiver.
La vila olimpica de Barcelone, nouvelle « Icara » ou gentrification d’un espace ?

2012, 2014, 2018, ESPOIRS ET DECEPTION
2012, Les JO du Nord-Pas-de-Calais
L’opération « le plus grand terrain de Jeux », stratégie d’une offre sportive territoriale.
La roulette russe.
JO, la France n’a plus la flamme.

EXTRAIT

“ALL GAMES, ALL NATIONS”
LA MONDIALISATION DES JEUX OLYMPIQUES D’ETE
NICOLAS CHAMEROIS

Les Jeux olympiques (J.O.) d’été sont un événement planétaire. De 1896, date des premiers Jeux modernes célébrés à Athènes où 14 pays étaient présents, à 2008 lors de la dernière édition à Pékin (Beijing) où défilaient 204 délégations, ils ont conquis la planète, exauçant le vœu de Pierre de Coubertin qui, lors de sa conférence à la Sorbonne le 25 novembre 1892, déclarait, à l’occasion du 5e anniversaire de la société française des sports athlétiques : «il faut internationaliser le sport, il faut organiser de nouveaux Jeux olympiques». Avant même de naître, les Jeux avaient pour vocation d’être mondiaux.
Cet article, qui reprend les grandes lignes d’une thèse de géographie, retrace les étapes, modalités et limites de cette «mondialisation» des Jeux d’été, au-delà de l’image d’universalité qui les caractérise, ainsi que le mouvement qu’ils ont su générer. Précisons auparavant le sens donné ici au terme «mondialisation» ; il y a un demi-siècle, en 1952, Kroeber et Kinckhohn repéraient quelque 150 définitions du concept de «culture» ; celui de «mondialisation» a suscité lui aussi un florilège de définitions que l’on peut classer en deux grandes familles : celles retenues par les dictionnaires - «donner à quelque chose un caractère mondial, une extension qui intéresse le monde entier» (Grand Larousse) ou «le fait de devenir mondial, de se répandre dans le monde» (Robert) - se bornent à une acception strictement géographique en insistant sur la diffusion spatiale du phénomène ; d’autres définitions, que nous ne retiendrons pas ici, ont un contenu exclusivement économique, qu’elles soient officielles (FMI, BIT) ou proposées par divers spécialistes.
Etudier la « mondialisation » des J.O. revient à s’interroger sur les multiples acteurs qui animent ce système olympique complexe, placé à l’intersection du monde sportif et d’enjeux géopolitiques et économiques. Participer au «festin olympique» dépasse la seule dimension sportive. Nous souhaitons montrer comment ce processus de mondialisation, loin d’être spontané, doit être compris comme une construction méthodique mais fragile, à laquelle collabore chaque acteur avec sa stratégie propre, sous l’égide du CIO (Comité International Olympique) qui, orchestrant cette magnifique symphonie, met en œuvre la règle fondamentale des Olympiades modernes que Pierre de Coubertin faisait tenir en ces deux mots : « all games, all nations ».
Nous étudierons successivement la composition et le rôle du CIO notamment dans l’organisation des Jeux, l’élaboration du programme olympique comme vecteur de la mondialisation, l’élargissement de l’assise territoriale du mouvement olympique par la reconnaissance des CNO (Comités Nationaux Olympiques), enfin la polarisation géographique des succès olympiques qui confère à cette mondialisation ses limites et son caractère contrasté.

L’AUTEUR

Jean-Marc Holz
, agrégé de géographie, docteur en sciences économiques et docteur d’tat en géographie, est professeur émérite à l’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD). Il a reçu plusieurs prix scientifiques pour ses travaux sur l’économie régionale et l’aménagement du territoire, et a publié en 2007, avec David Giband, professeur à l’UPVD, un ouvrage dans la même collection sur « les territoires du sport entre politiques et pratiques ».

Parution : 12 janvier 2012
Nb. de pages : 247 p.
ISBN : 978-2354121433
Prix : 20 €

, , ,

Pas de commentaire

SKI DE RANDONNEE - ISERE

Emmanuel Cabau , Hervé Galley
Olizane (editions)

La variété des massifs fait la richesse du ski en Isère. Sommets calcaires ou cristallins, forêts et clairières de moyenne montagne, pics et glaciers de haute altitude forment un terrain de jeu enneigé de novembre à juin, aux portes de Grenoble. Ce livre décrit 500 itinéraires de randonnée à ski en Isère, classiques ou inédits, de toutes difficultés.

ski-de-randonnee-isere

Pour mieux s’orienter au sein d’une telle diversité, 140 itinéraires sélectionnés en fonction de leur beauté, de leur situation et de leur enneigement, et tous parcourus par les auteurs, sont présentés en détail.

360 autres itinéraires sont décrits plus brièvement. Cet ouvrage - il s’agit de la quatrième édition remaniée - constitue donc un inventaire complet (hors ski extrême) des possibilités de ski de randonnée en Isère, de la course facile et courte jusqu’au ski de pente raide.

Emmanuel Cabau et Hervé Galley, ingénieurs grenoblois épris des grands espaces, de l’Atlas marocain aux Alpes et au Pamir, ont publié chez le même éditeur de nombreux ouvrages consacrés au ski de randonnée, au trekking et à l’escalade.
Détails sur le produit

Format : Broché
Nb. de pages : 335 p.
Dimensions : 15cm x 21cm x 1,7cm
ISBN-10: 2880863902
ISBN-13: 978-2880863906

Enhanced by Zemanta

, , , ,

Pas de commentaire

LA VOIE DES ARTS MARTIAUX. LE TOUR DU MONDE DES SPORTS DE COMBAT

la-voie-des-arts-martiaux

Chris Crudelli, Nicolas Blot (Traducteur) , Chantal Mitjaville (Traducteur)

Editions GEO / Prisma éditions

Des arts de combat ancestraux de la Chine ou du japon aux techniques modernes d’autodéfense pratiquées à travers le monde, l’esprit des arts martiaux constitue un lien entre les hommes au-delà de leurs différences culturelles. GEO a emprunté la Voie des arts martiaux, de continent en continent, pour dresser un panorama complet des techniques martiales d’hier et d’aujourd’hui, allant à la rencontre de ceux et celles qui les pratiquent.

Lire la suite »

Pas de commentaire

FOOTAFRIC. COUPE DU MONDE, CAPITALISME ET NEOCOLONIALISME

footafric

DAVID Ronan, LEBRUN Fabien, VASSORT Patrick

L’ECHAPPEE

La Coupe du monde de football 2010 se déroule dans le pays de Nelson Mandela et de l’Apartheid. Le mythe de la réconciliation et de la naissance de la nation «arc-en-ciel» a fait long feu et aujourd’hui l’Afrique du Sud plonge dans la violence, la ségrégation sociale, la prostitution et le sida.

Lire la suite »

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.