Archives de la catégorie actu Expositions et Evénements

LE SALON DU LIVRE A L’HEURE JAPONAISE, UN AN APRES FUKUSHIMA


Teaser du Salon du livre 2012, Paris par salondulivreparis

Un an après Fukushima, le 32eme Salon du livre, du vendredi 16 mars au lundi 19 mars à Paris, met à l’honneur les lettres japonaises avec vingt auteurs présents, du Nobel de littérature Kenzaburô Oe aux plus populaires des mangakas mais sans Murakami, auteur du déjà culte « 1Q84 ».
Sorti le 1er mars chez Belfond, le Livre 3 de ce roman d’anticipation de Haruki Murakami a été tiré à 85.000 exemplaires qui s’arrachent comme des petits pains… de riz. (…)
Ce sera la deuxième fois, après 1997, que ce pays sera au coeur de cette manifestation qui a accueilli l’an dernier 186.000 visiteurs et en espère 200.000 cette fois, dont 30.000 jeunes. (…)
En tout, ce sont 2.000 auteurs et 1.200 éditeurs de quarante pays qui se retrouvent Porte de Versailles pour ce rendez-vous populaire et professionnel.
Un pavillon de 500 m2 est consacré aux lettres nippones, avec un espace dédié au manga, dont les Français sont les plus grands lecteurs après les Japonais.
Le japonais est la deuxième langue la plus traduite en France, loin derrière l’anglais bien sûr. Neuf traductions sur dix concernent le manga…
Les écrivains japonais vont ainsi témoigner de la richesse des lettres nippones mais aussi de leur état d’esprit un an après le drame. Plusieurs rencontres sont prévues sur le thème de la politique et du manga ou sur la littérature après Fukushima.
Amazon
Une librairie nippone et plusieurs conférences seront accueillis au Pavillon japonais. Une exposition est également consacrée au manga « Naruto » qui fête ses dix ans.
Kenzaburô Oe, auteur des célèbres « Notes de Hiroshima », participera à des débats autour de Fukushima.
Autre invitée du Salon : la ville de Moscou. Une vingtaine d’écrivains témoigneront de la vitalité de la capitale et de la littérature russes.
Pour la première fois, un stand du géant américain Amazon côtoie ceux des éditeurs qui proposent chacun leur meilleur choix d’ouvrages et des rencontres avec les auteurs.
Amazon y présentera sa liseuse Kindle. D’autres liseuses concurrentes seront là. Une large place sera d’ailleurs faite au numérique : espace dédié, rencontres et débats.
S’il est encore embryonnaire, le marché du numérique se développe peu à peu en France. Selon l’institut GfK, 18% des Français (13% en 2010) ont téléchargé 1,1 million de livres numériques en 2011, de façon payante, pour un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros.
Côté dédicaces, Russell Banks et Douglas Kennedy, Kenzaburô Oe, Amélie Nothomb, née à Kobé, Alexis Jenni, Emmanuel Carrère, Delphine de Vigan, Katherine Pancol, Tatiana de Rosnay, Stéphane Hessel ou Nicolas Canteloup et d’innombrables vedettes de la BD devraient ravir leurs admirateurs. (…)
Autres thèmes à l’honneur, le livre dans la cité et les adaptations au cinéma.

(Avec l’AFP, du 15/03/2012)

LE SALON DU LIVRE DE PARIS

Vendredi 16 et Samedi 17 mars : 10h - 21h
Dimanche 18 mars : 10h - 20h
Lundi 19 mars :
Matinée réservée aux professionnels du livre : 9h - 13h
Ouverture au public : 13h - 19h

Entrée : 9,50 €

Le site web, c’est ICI !

Pas de commentaire

HARRY POTTER ET LES RELIQUES DE LA MORT. 2E PARTIE”: UNE FIN EN APOTHEOSE

De l’action à revendre, des effets spéciaux époustoufflants - le tout pour la première fois en relief -, et un baiser enflammé: “Harry Potter et les reliques de la mort. 2e partie”, huitième et dernier film de la saga, clôt en apothéose l’épopée.

potter-juillet-2011-3-cft02dcft03tem02bem02ailcmc06eLe Seigneur des Ténèbres, Lord Voldemort, s’est emparé de la baguette de sureau, une des reliques de la mort qui lui confère le pouvoir absolu: rien ne peut plus l’arrêter, croit-il.
Mais Harry Potter a trouvé son secret: les horcruxes, objets dans lesquels le Maître du Mal conserve des parties de son âme. Le jeune sorcier les détruit un par un, avant de réaliser que le dernier horcruxe, c’est lui. S’il veut tuer Voldemort, Harry doit mourir.

Débarassé des lenteurs de la première grosse moitié du livre, qui a fait l’objet de “Harry Potter et les reliques de la mort. 1ère partie”, la deuxième partie est tendue comme un arc. Les nombreuses scènes d’action, en particulier le mémorable braquage de la banque de Gringotts ou le combat dans la “Salle sur demande” incendiée, atteignent un niveau d’effets visuels encore jamais égalé pour la série.

Les décors très réalistes sont également à la hauteur du récit de l’écrivain britannique J. K. Rowling, créateur des aventures, en particulier lors du combat épique dans l’école de sorcellerie de Poudlard. Le relief en revanche ne fait que rarement forte impression.
“Ca valait le coup d’attendre”, juge le quotidien britannique The Independent.

“Les effets visuels sont tellement adroits et artistiques que la magie en semble commune”, se félicite le magazine américain Variety.

“Cela finit bien”, renchérit le Hollywood Reporter. “Après huit films en dix ans et des recettes mondiales de plus de 6,3 milliards de dollars (4,4 milliards d’euros), la saga la plus rentable de l’histoire du cinéma se conclut de manière très satisfaisante… C’est un finale qui va tenir en haleine tous les fans”, ajoute le magazine américain spécialisé.

Les Pottermaniaques sont de plus gratifiés du baiser, aussi attendu qu’enflammé, qu’échangent enfin Hermione (Emma Watson) et Ron (Rupert Grint), preuve que le trio de sorciers qui forme la clef de la voûte de la saga est devenu adulte, dix ans après le premier film (”Harry Potter à l’école des sorciers”).
Harry Potter (Daniel Radcliffe) a lui aussi grandi. A 21 ans, sa nouvelle maturité donne au film une profondeur que n’avaient pas ses précédents, parfois qualifiés de “films pour enfants”.”Harry est devenu un homme et il est absolument déterminé dans la tâche qui lui incombe : il doit tuer Voldemort”, souligne David Yates. “Il sait que lui seul peut accomplir cette mission et il est résolu à aller jusqu’au bout”, explique le metteur en scène des quatre derniers films de la saga.

Les réservations de billets très dynamiques font croire à beaucoup que le dernier opus battra le record d’entrées détenu par le premier film, avec près d’un milliard de dollars (700 millions d’euros) de recettes dans le monde.
Mais le succès commercial ne changera rien au fait que la saga est bel et bien finie, assure M. Yates. “Je suis certain que si (J. K. Rowling) écrit d’autres livres, le monde sera heureux de les lire. Mais je pense qu’il y a un lieu et un moment pour toute chose”, a-t-il lâché.
“Harry Potter et les reliques de la mort. 2e partie” sort le 13 juillet en France, Suisse et Belgique et le 15 au Canada.

(avec AFP, Belga)

, , , , , ,

Pas de commentaire

LITTERATURE & CINEMA : LONDRES DEROULE LE TAPIS ROUGE POUR LE TOUT DERNIER HARRY POTTER

(07/07/2011 / avec Belga)

potter-1-afficheBravant une météo anglaise, des milliers de fans ont clôturé dans le faste et l’émotion la saga Harry Potter, lors de l’avant-première mondiale jeudi à Londres du dernier film de la série, après près de 15 ans d’aventures et un des plus gros succès de l’édition et du cinéma.

“C’est difficile de vraiment croire” que c’est la fin, a confié Rupert Grint (Ron Weasley à l’écran) en foulant le tapis rouge déroulé sur Trafalgar Square, place monumentale du coeur de Londres envahie par 8.000 fans. “Ca va me manquer. C’a été fabuleux”, a ajouté l’acteur rouquin de 22 ans, tentant de couvrir les cris lancés par les jeunes groupies.

Pour rendre un dernier hommage à leurs aventures préférées, certains fans purs et durs sont là depuis plusieurs jours, au milieu des paquets éventrés de chips ou de bonbons. “C’est le plus beau jour de ma vie”, a confié Lou Ravelli, une Française de 13 ans, baguette “magique” en main. Sa petite famille a pris l’avion à Rodez, dans le sud de la France, et a dormi dans la nuit de mercredi à jeudi à même le pavé de Trafalgar Square.
Aujourd’hui, c’est l’occasion d’”une grande réunion, ça va peut-être être un peu émouvant”, a reconnu Rupert Grint, tandis que défilaient sur grand écran des images choisies de “Harry Potter et les reliques de la mort. 2e partie”, huitième et dernier film basé sur les aventures inventées par l’écrivain britannique J. K. Rowling.

Le deuil sera en effet difficile à faire pour les centaines de millions de passionnés qui voient s’achever une aventure entamée en 1997 avec la sortie du premier livre (”Harry Potter à l’école des sorciers”).
Plus de 400 millions de livres ont été vendus, et les sept adaptations cinématographiques sorties depuis 2001 représentent la saga qui a engrangé le plus de recettes au box-office mondial: 6,4 milliards de dollars (4,4 milliards d’euros).

potter-3Le dernier opus, qui sort le 13 juillet dans plusieurs pays dont la France, se veut le couronnement de cette épopée. Il dépeint “l’affrontement final” entre le Bien (Harry) et le Mal, incarné par Voldemort. Première version en relief, le film a reçu de premières critiques très enthousiastes, certains Pottermaniaques pariant que le record de recettes encore détenu par le premier film de la série (avec près d’un milliard de dollars) sera battu.

“J’ai eu vraiment beaucoup, beaucoup de chance à l’âge de 11 ans”, a lancé Daniel Radcliffe (Harry Potter), se souvenant n’avoir été qu’un enfant quand il a commencé à jouer le rôle du jeune sorcier, il y a dix ans. “Merci de m’avoir donné le rôle”, a-t-il ajouté sous les vivats de la foule. Aujourd’hui âgé de 21 ans, l’ado est devenu un jeune adulte, en costume trois pièces et cravate tenue par une épingle en argent.
Le jeune acteur n’est à Londres que pour quelques heures, entre deux représentations de la comédie musicale dans laquelle il incarne à New York un jeune entrepreneur aux dents longues.

Emma Watson (Hermione Granger), elle aussi, a bien changé: en fashionista accomplie, elle apparaît sous les hurlements des fans en robe de tulle ivoire du plus bel effet. “J’ai eu les dix ans les plus remarquables de ma vie”, lâche-t-elle, la voie nouée.
Elle aussi a refait sa vie. Devenue mannequin sans renoncer complètement à sa carrière d’actrice, Emma vient d’être choisie, à 21 ans, comme nouvelle égérie de Lancôme.
Mais elle reconnaît: “Hermione, c’est comme ma soeur. Elle va me manquer”, laisse-t-elle tomber.

J. K. Rowling ne sera pas moins émotive, clôturant la cérémonie en larmes. “Peut-être que je vais en écrire un autre”, lâche l’écrivain, épongeant ses yeux du revers de la main. Avant de rectifier: “C’est une blague”.

potter-2EN DIRECT
L’AVANT-PREMIERE MONDIALE DU DERNIER HARRY POTTER AU CINEMA

Harry Potter, c’est fini! C’est au coeur de Londres, sur Trafalgar et Leicester square, que la superproduction de Harry Potter a donné rendez-vous à ses fans pour un adieu à la saga des sorciers de Poudlard. “Tout a une fin!”, ont confié les acteurs pendant leur passage très applaudi sur le tapis rouge. L’émotion était forte et partagée par les fans et les acteurs. Rendez-vous dans les salles le 13 juillet pour la sortie officielle du dernier épisode de la franchise.

20H43 - “Je vous aime tellement!” - JK Rowling termine le bal des remerciements, tâchant de maîtriser son émotion, bien visible. “Vous ne savez pas à quel point je vous aime”, lance-t-elle au casting des acteurs. Puis, s’adressant à la foule: “il n’y a pas d’histoire sans audience. Alors merci d’avoir lu passionnément tous ces livres au fil des ans. Merci à vous. (…) Et maintenant, allons voir le film, merci à vous, énormément”.
20H39 - Vive les roux! - Rupert Grint est très ému au micro à son tour. Il remercie la production “pour tout ce que vous avez fait pour les roux!”, en référence à la couleur de ses cheveux.
Larmes
20H35 - Les larmes d’Hermione - La voix chevrotante et remplie d’émotion, Emma Watson prend le micro. Dans son flot de remerciements, elle s’étrangle avec quelques sanglots. “Merci de m’avoir fait autant aimer” Harry Potter. “Vous êtes un public merveilleux”
20H24 - Discours - Alors que l’impatience est palpable dans la foule, une série de responsables de la superproduction Harry Potter prend la parole, réunis sur une estrade proche du tapis rouge. Derrière eux sont regroupés les principaux acteurs de la franchise ainsi que JK Rowling. “Cela a été une histoire merveilleuse, et ce soir, l’histoire s’arrête”, dit l’un d’entre eux
20H14 - Des cris, des autographes - Alors que la projection du film est imminente, JK Rowling, Emma Watson et Daniel Radcliffe signent des autographes par dizaines, sous les cris et les hurlement des fans. Les acteurs sont néanmoins incités par leur entourage à gagner la salle de projection, tandis que la musique de Harry Potter retentit de toutes parts.
20H00 - La belle nonchalante - Une jeune femme blonde aux mensurations de mannequin joue les prolongations lors du passage devant les photographes du tapis rouge. Chevelure en cascade, vêtue d’une robe à décolleté très plongeant, courte devant et finie par une traîne virevoltante derrière, elle est très appréciée des objectifs, qui la mitraillent.
19H54 - Retardataires - Quelques autres invités de l’avant-première foulent encore le tapis rouge, tandis que le thème musical de Harry Potter retentit dans les hauts-parleurs à pleine puissance sur Leicester square. On voit notamment passer le réalisateur britannique et ex de Madonna, Guy Ritchie, ou encore l’acteur Timothy Spall, alias le hideux Peter Pettigrow.
19H45 - Drôle de robe ! - J.K. Rowling, le cerveau génial derrière Harry Potter, est sur le tapis rouge. Cheveux relevés en chignon classique, on ne voit que sa robe. Vert pré, agrémentée de grandes roses couleur rose macaron. Certaines sont en relief.
19H39 - Foule envoûtée - Daniel Radcliffe, en costume gris souris, cravate anthracite et chemise blanche, sourit à 360 degrés. Le héros, source d’une adulation immense chez les jeunes adolescentes du monde entier, garde un calme olympien face à la déferlante d’émois chez les jeunes filles de la foule. Radcliffe, 22 ans à la fin du mois, a récemment confié dans une interview au mensuel GQ de juillet, avoir été alcoolique et ne plus avoir touché à l’alcool depuis le mois d’août 2010.
19H35 - HARRY POTTER EST LA !potter-5
19H30 - Mais où est Harry Potter ? - La foule s’emballe et hurle à intervalles réguliers. les coeurs palpitent. Mais où est Daniel Radcliffe, alias Harry Potter? L’impatience est à son comble
19H25 - Severus Rogue, en blond - Alan Rickman, le mystérieux et redoutable maître des potions Severus Rogue, signe des autographes à tour de bras. Bien loin de sa coupe au carré et raie au milieu noire de jais, il est étonnamment blond.
19H19 - “On savait que ça allait finir” - Clémence Poésy confie à l’AFP: “Non, je ne suis pas orpheline de Harry Potter. On savait que ça allait finir quand on a commencé”.
19H15 - Rose géante sur la tête. Helena Bonham Carter, qui incarne la méchante Bellatrix, pose sur le tapis rouge, très calme au milieu des emballements incontrôlables de la foule. L’épouse du cinéaste Tim Burton, habituée des tenues extravagantes et gothiques à la ville, arbore un bibi énorme en forme de rose géante, et une robe de soie noire plutôt sobre.
19H05 - Voldemort et Dolores Ombrage - Ralph Fiennes, alias Voldemort, l’ennemi juré d’Harry Potter, est sur le tapis rouge, vêtu d’un costume sombre. Toute de noire vêtue, dans une robe fourreau décolletée, c’est au tour de Dolores Ombrage, la terrifiante sorcière qui a chassé Dumbledore de la direction de Poudlard.
Hermione en danseuse étoile
18H50 - La douce Hermione - Cris, clameurs, stupeur, hystérie! Emma Watson alias Hermione, star de la saga, apparaît à son tour. La jeune femme, qui s’est coupé les cheveux à la garçonne après la fin du tournage d’Harry Potter, est depuis l’égérie de la marque britannique de prêt-à-porter Burberry. Habituée des talons aiguilles et des tenus couture, elle porte une robe blanche qui évoque la tenue d’une danseuse étoile.
18H49 - Organisés - Dans la foule des fans, de plus en plus dense autour du coeur de Leicester square, on aperçoit une technique répliquée par tous: un cahier, un livre dans une main, le portable dans l’autre, pour pouvoir immortaliser l’autographe.
18H45 - Hagriiiiiiiid ! - L’acteur britannique Robbie Coltrane, qui incarne le demi-géant Hagrid, de toutes les aventures dans la forêt qui entoure l’école des sorciers, est chaleureusement applaudi par la foule.
18H40 - Cocorico - L’actrice française Clémence Poésy, la jolie Fleur Delacour de la saga, foule le tapis rouge. Comme toujours très élégante, elle porte une robe crème.
18H35 - Nains haute-couture - Plusieurs acteurs nains, très élégants en costumes et robes de soirée aux couleurs bonbon, sont acclamés à leur passage. Des cris sans commune mesure avec ceux lancés à la rousse Ginny, petite-amie de Harry Potter, délicieuse dans une robe rose pâle et de très longs pendants d’oreille.
18H25 - Une Luna lunaire - Evanna Lynch, alias Luna la jolie sorcière blond platine, est accueillie par les cris d’admiration de ses fans. Souriante, elle marche d’un pas assuré dans une robe courte de couleur ivoire.
18H20 - Robe rouge sang - Julie Walters Molly, la bonne mère de famille des Weasley, signe des autographes. Elle est suivie de Jason Isaacs, alias Lucius Malefoy, le glaçant père de Drago qui fait rire les fans. La ravissante Helen McCrory, qui joue la mère de Drago, est aussi sur le tapis rouge et est au centre de tous les regards, grâce à une magnifique robe fourreau rouge sang.
18H12 - Tapis rouge - Des arrivées se succèdent. Michael Gambon, alias le maître sorcier Dumbledore, fait son entrée en tenue de ville et prend la pose pour les photographes. Le personnage de Drago fait son apparition, avec sa petite-amie à son bras. Des jeunes gens et jeunes femmes, des apprentis sorciers de la saga, foulent le tapis rouge et s’arrêtent très volontiers signer des autographes en série aux fans qui ont la chance d’être sur les bords de l’allée rouge.
18H02 - J’étais “un enfant comme les autres” - Le sorcier Ron Weasley est au micro de la télévision nationale BBC. Il confie des émotions partagées par des milliers de fans: “C’est vraiment dur d’y croire. C’est irréel. C’est tellement bouleversant. Ces derniers mois, j’étais un peu dans le déni, je pense, d’accepter que c’était vraiment fini. Quand je vois des pancartes qui disent +Tout a une fin+, ça s’imprime dans mon esprit. Ca va vraiment me manquer. J’étais un énorme fan des livres, et juste un enfant comme les autres. Et tout d’un coup, j’ai basculé dans ce monde incroyable qui m’a coupé le souffle”.
17H57 - Je suis dévastée! - C’est sa première avant-première. Tiffany Milow, 22 ans, est une Américaine de Dallas qui fait ses études à Londres: “C’est la première fois que j’assiste en vrai à une avant-première. J’ai vu toutes les autres mais par des retransmissions aux Etats-Unis”. Tiffany dévore les tomes d’Harry Potter depuis l’école primaire. “On s’échangeait les livres à l’école. Puis je me suis mise aux films. J’ai le coeur brisé que ce soit le dernier épisode. Je suis dévastée!”
17H50 - En Gryffondor depuis deux jours - Kay Miller, 42 ans, a pris place depuis tôt mercredi matin. Venu en car depuis Stirling en Ecosse, elle porte une écharpe aux couleurs de Gryffondor, l’un des quatre fondateurs de Poudlard, l’école des sorciers, et aussi un grand chapeau de magicien. “Il y a une ambiance géniale ici. C’est très animé malgré la pluie”. Elle espère “être totalement satisfaite du film. J’espère que la saga aura une bonne fin et qu’elle ne va pas nous laisser sur notre faim!”
17H44 - 8.000 ! - Selon les organisateurs, ils sont 8.000 fans à avoir fait le déplacement pour l’avant-première.
17H40 - Weasley dans la place - Rupert Grint, alias Ron Weasley, fait son apparition dans un élégant complet noir, cravate et chemise blanche. Il est accueilli par une foule débordante de sourires et de cris d’émotion.
“Je suis dévastée”
17H23 - Chemin de feu - Des torches brûlent tout le long du tapis rouge qui mène à l’écran géant, sur Leicester square.
17H34 - Le soleil obéit aux sorciers - Interrompant une météo londonienne pluvieuse, le soleil a fait son apparition. Tiendra-t-il jusqu’au passage du casting sur le tapis rouge?
17H26 - Autographe? - Plusieurs fans attendent impatiemment le passage des sorciers stars sur le tapis rouge, dans l’espoir de faire signer leur exemplaire de l’ultime épisode d’Harry Potter. Succès commercial phénoménal, la saga des magiciens est un phénomène de société au cinéma mais aussi dans l’édition, avec plus de 400 millions de livres vendus dans le monde à ce jour, déclinés en 69 langues, pas moins.
17H21 - Marché aux sorciers - En route pour Leicester square, où doit avoir lieu la projection, une allée a été reconstituée dans le style du “Chemin de Traverse”, la rue commerçante où les sorciers de la saga viennent faire leurs emplettes pour concocter potions et sortilèges. On y voit des chaudrons et aussi des citrouilles
potter-417H15 - “J’en pince pour Potter” - Un petit groupe de fans campe depuis hier, malgré la pluie. “On est trempés, mais on s’est faits plein d’amis”, dit l’un d’entre eux. Alors que les fans ont chacun leur favoris parmi les sorciers, le petit groupe brandit une pancarte “I’m potty for Potter” (”J’en pince pour Potter), pour annoncer la couleur. “Elle est un peu détrempée, mais elle devrait tenir le coup!”
17H05 - Le coeur à toute vitesse - Dans la foule, un trio d’adolescents livre ses confidences, en attendant le passage des stars du film sur le tapis rouge. Roxi, une rousse enveloppée dans une cape noire, veut crier à l’actrice Helen Bonham Carter: “tu es la mère que j’ai perdu”. Sa soeur Vicky, qui a arbore le dessin d’une foudre rouge sur son front, n’aura d’yeux que pour Daniel Ratcliffe, alias Harry Potter. Son “coeur va battre à toute vitesse” à son passage. Les deux soeurs, avec le petit-ami de Roxy, patientent depuis 5h30 ce matin.
EN DIRECT - Des milliers de fans d’Harry Potter se sont massés au coeur de Londres, sur Leicester square, pour ne rien rater de l’avant-première mondiale du 8e et dernier épisode au cinéma des aventures du plus célèbre des sorciers, un opus qui met fin à une saga de 15 ans déjà.

Enhanced by Zemanta

, , , , , , , ,

Pas de commentaire

LE LOUVRE S’OFFRE “LES TROIS GRACES” DE LUCAS CRANACH GRACE A DES DONS

louvre-cranach

Pari gagné pour le Louvre: le tableau de Lucas Cranach “Les Trois Grâces” entrera au musée grâce aux donateurs qui ont fourni le million d’euros nécessaire à l’acquisition de ce chef-d’oeuvre de la Renaissance.

Lire la suite »

Pas de commentaire

EUROMEDIA « FRANCE-CULTURE » : EXPO « OURAL. TERRE DE FERVEUR »

Les collections du Musée des Beaux-Arts de PERM (Russie)

Année France-Russie

Jusqu’au 2 janvier 2011

FONDATION FOURVIERE

LYON

france-culture-oural-em-02b

Pas de commentaire

EuroMedia « France-Culture » : « MEDITERRANEE, UN MONDE FRAGILE »

17e  RENCONTRES D’AVERROES

Jusqu’au 12 décembre 2010

www.rencontresaverroes.net

em-france-culture-17e-averroes-em02b

Pas de commentaire

EuroMedia « France-Culture » : « VENEZ DECOUVRIR LA ROME ANTIQUE »

FORUM ROMAIN

BAVAY

em-france-culture-012-em02b

Pas de commentaire

EuroMedia « France-Culture » : MUSEE DE LILLE « L’AUBE D’UN GRAND MUSEE »

Le MUSEE DE LILLE est réouvert !

LILLE

em-france-culture-010-em02b

Pas de commentaire

VILLA SOVIETICA . OBJETS SOVIETIQUES : IMPORT-EXPORT

villa-sovietica

Alexandra Schüssler, Willem Mes (Photographe) , Johnathan Watts (Photographe) , Collectif

 

Le livre de l’Exposition à Genève, au Musée d’ethnographie

dirigé par Alexandra Schüssler

photographies Willem Mes et Johnathan Watts

 

A partir de la collection d’objets quotidiens de la culture matérielle soviétique du Musée d’ethnographie de Genève, des artistes, designers, photographes, théoriciens et scientifiques de différents horizons culturels ont imaginé une scénographie désacralisant les pièces montrées. Des photographies et des essais proposent différents points de vue sur la complémentarité entre anthropologie et art.

Lire la suite »

Pas de commentaire

EXPO. « SAINTE RUSSIE : L’ART RUSSE DES ORIGINES A PIERRE LE GRAND » : L’EPOPEE RUSSE !

sainte-russie

Le Louvre présente des pièces rares retraçant l’histoire de l’ancienne Russie et de son iconographie. Lire la suite »

Pas de commentaire

AU CENTRE WALLONIE-BRUXELLES A PARIS : « LES MONOLOGUES VOILES »

mehdi_badrou_monologues

Une version orientale des « Monologues du vagin », qui laisse bouches bées. Lire la suite »

Pas de commentaire

MUSEE DU QUAI BRANLY : LA FABRIQUE DES IMAGES / EXPOSITION D’ANTHROPOLOGIE

Imprimer

16 février 2010 - 17 juillet 2011       Lire la suite »

Pas de commentaire

EXPO « NO PASARAN! IMAGES DES BRIGADES INTERNATIONALES DANS LA GUERRE D’ESPAGNE »

 brigades

« La mémoire retrouvée des Brigades internationales » (Le Temps, Genève) Lire la suite »

Pas de commentaire

EXPOSITION „GLOBAL DESIGN“ AU MUSEUM FÜR GESTALTUNG DE ZURICH

global-design

Le Museum für Gestaltung de Zurich explore le phénomène de la globalisation du design depuis 1970 jusqu’à 2010 :

Global design, Museum für Gestaltung, Zurich, jusqu’au 30 mai 2010.

Infos. www.museum-gestaltung.ch Lire la suite »

Pas de commentaire

FROM STAGE TO PAINTING : THE MAGIC OF THEATRE IN 19TH-CENTURY PAINTING FROM DAVID TO DELACROIX AND FUSELI TO DEGAS

mart

MartRovereto, From 6 February to 23 May 2010 Lire la suite »

Pas de commentaire

SAISON DE LA TURQUIE EN FRANCE 2009-2010

logo-saison-turquie-2-per-em

Lire la suite »

Pas de commentaire

100 ANS KUNSTHAUS ZÜRICH

kunsthaus-1910-pr-art-1

Lire la suite »

Pas de commentaire

LE KUNSTHAUS ZÜRICH PRESENTE LES ACTIVITES DE L’ANNEE DE SON CENTENAIRE.

 100-jahre_plakat_kunsthaus-pr-art-2

Communiqué de presse / Zurich, 14 janvier 2010

Lire la suite »

Pas de commentaire

2010, L’ANNEE FRANCE-RUSSIE (1) : OBJECTIFS ET AMBITIONS

 annee-russe-2010-1-pour-em

Lire la suite »

Pas de commentaire

2010, L’ANNEE FRANCE-RUSSIE (2) : UN VASTE PROGRAMME

annee-russe-2010-2-pour-em

Demandez le programme de l’année France-Russie!

Lire la suite »

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.