Archive pour septembre 2020

UN HOMME-ART

un-homme-artde Jacques Lennep

Editeur Yellow Now

Jacques Lennep se signale, dès le début des années 70, comme artiste pluridisciplinaire, pratiquant notamment la vidéo dont il est un pionnier.

À l’avant-garde, il ne délaisse pas pour autant la peinture qu’il revalorise à l’aune de ses conceptions.

En 1972, il fonde le CAP (Cercle d’art prospectif), groupe engagé auquel s’associent des artistes de nombreux pays. Il y formule, dans le contexte structuraliste, les principes d’une esthétique relationnelle globale. Celle-ci vise la morphologie de l’œuvre,ses possibilités narratives et sociologiques. Il s’agit de dynamiser le rôle du « regardeur » (préconisé par Duchamp) : il doit devenir acteur du processus artistique.

Des critiques réputés,tel Szeemann, ont soutenu son parcours. Dominique Païni le considère comme l’inventeur du storytelling. Ses recherches procurèrent à Restany autant de plaisir que celles de Broodthaers. Comme ce dernier, Lennep ne considère-t-il pas l’art comme un phénomène de la pensée, à l’instar de Magritte leur compatriote ? Et toujours avec de l’humour.

Cette biographie illustrée constitue, année par année, un apport à la connaissance de l’art contemporain dans lequel s’investirent la galerie puis les éditions Yellow Now.

Lire la suite »

Pas de commentaire

ITINERAIRE D’UN ENFANT JUIF D’ALGERIE

itineraire-dun-enfant-juif-dalgeriede René-Samuel Sirat

chez Albin Michel

René-Samuel Sirat, né à Bône, en Algérie, en 1930, a été Grand-Rabbin de France de 1981 à 1988. Figure majeure du judaïsme français, il également été un acteur historique des études juives contemporaines ainsi que du dialogue interreligieux. Militant infatigable d’un judaïsme cultivé, apaisé et engagé dans la coexistence au sein de la Cité, il revient dans ce livre sur son itinéraire qui résonne si profondément avec une certaine histoire de la France contemporaine.

D’une enfance algérienne marquée par la culture judéo-arabe traditionnelle à la reconstruction de la communauté juive française après la Shoah, du travail universitaire et communautaire à la fraternité judéo-chrétienne (notamment à travers l’affaire du « carmel d’Auschwitz » où il fut l’interlocuteur de Mgr Decourtray et Jean-Paul II) et judéo-musulmane, c’est finalement toute la genèse de notre présent qu’il éclaire en témoin privilégié du siècle.

Lire la suite »

Pas de commentaire

QUELQU’UN DE BIEN

quelquun-de-biende Françoise BOURDIN

chez Belfond

Faire face à l’adversité et se prouver qu’on est quelqu’un de bien.

Généraliste dans le Luberon, Caroline Serval exerce son métier avec passion et dévouement, aux côtés de sa sœur Diane, secrétaire médicale. Devant la pénurie de médecins qui sévit dans la région, elle doit accepter de plus en plus de patients, au détriment de sa vie privée. Sa seule perspective est de recruter un confrère pour agrandir le cabinet. Cependant, quiacceptera de s’établir dans ce village de Provence, certes magnifique mais loin de tout ?

Caroline et Diane fréquentent régulièrement les frères Lacombe. Paul et Louis vivent tous deux dans la propriété viticole de leur père désormais installé en maison de retraite. Paul, attaché à la terre et à la vigne, produit un vin nature, tandis que Louis, informaticien, vient de quitter Paris pour retrouver ses racines.

Les uns et les autres assument leurs choix personnels, et pourtant l’adversité guette. Entre les vocations chevillées au corps, les élans du cœur et les lourds non-dits familiaux, ces quatre-là vont devoir reconsidérer leur existence pour avancer. L’occasion donnée à chacun de se demander qui il est réellement, et d’essayer de se prouver qu’il est quelqu’un de bien.

Lire la suite »

Pas de commentaire

ECONOMIE DE L’ASIE DU SUD-EST – AU CARREFOUR DE LA MONDIALISATION

economie-de-lasie-du-sud-est-au-carrefour-de-la-mondialisationde Jean-Raphaël Chaponnière, Marc Lautier

chez Bréal

Malgré un mauvais démarrage lors des indépendances, l’Asie du Sud-Est a déjoué les pronostics et rejoint dans les années 1980 le “vol d’oies sauvages” de la croissance asiatique. Peuplés de 600 millions d’habitants, les onze pays qui composent cette région charnière entre l’Inde et la Chine sont en effet engagés sur une trajectoire de croissance forte et bien plus rapide que celle des autres régions du monde, à l’exception de la Chine.

Cette progression est d’autant plus étonnante que, dans les années 1950, ces pays avaient un niveau de revenu proche de celui de l’Afrique subsaharienne, des institutions souvent défaillantes et des spécialisations primaires fragiles. En outre, la région était déchirée par de nombreux conflits. Ni la géographie, ni l’ouverture de ces économies aux investissements et aux échanges ne suffisent à rendre compte de la dynamique de la région où, hormis Singapour, la qualité de la gouvernante a été médiocre.

Aucun miracle n’explique l’essor de l’Asie du Sud-Est qui a tiré parti de sa position de carrefour de la mondialisation parce qu’elle avait engagé les transformations structurelles indispensables au développement. Dans leur diversité, ces expériences offrent des enseignements aux pays d’Afrique, d’Amérique latine ou du Moyen-Orient qui, à partir de conditions initiales similaires, n’ont pas réussi à diversifier leurs économies.

Lire la suite »

Pas de commentaire

ANTOINE , L’AUTRE ENFANT TERRIBLE DE SAINTE THERESE

antoine-lautre-enfant-terrible-de-sainte-theresede Jean-Jacques Riou

chez Saint Leger

6 octobre 1981. Ce jour-là, Antoine qui a échappé 15 ans plus tôt à la guillotine, entame sa 10 503e soirée d’incarcération. Ce soir-là, Jean-Jacques, militaire à Toulon, se promène tranquillement dans les vieilles ruelles de la ville, quand soudain … Antoine et Jean-Jacques, ces deux hommes auraient du ne jamais se rencontrer, mais c’était sans compter sur la Miséricorde de Dieu et sur sa fidèle servante : Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus. Antoine, Henri Pranzini, Jacques Fesch : trois hommes, dans la même barque, ballotés dans la tempête, qui n’ont pas hésité à réveiller Jésus en criant : Maître, Maître, nous sommes perdus ! (Luc 8, 24). Trois hommes, condamnés à mort, devenus enfants de Sainte Thérèse, par la grâce qu’elle leur a obtenus : celle de l’humilité, celle de devenir comme des enfants : Amen, je vous le dis, si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux (Mathieu 18, 3).

Lire la suite »

Pas de commentaire

AUGUSTE MARCEAU : LE MISSIONNAIRE DES MISSIONNAIRES ; 1805-1851

auguste-marceau-le-missionnaire-des-missionnairesde Agnès Brot

chez  Saint Leger

Né à Châteaudun en 1806, Francois-Auguste Marceau choisit la Marine à l’issue de ses études à Polytechnique. Brillant officier, il fut l’un des premiers spécialistes et défenseurs de la marine à vapeur. Connu pour son anticléricalisme virulent, sa vie de débauche et son caractère cassant, il connut une conversion à l’âge de 36 ans. Il décida alors de quitter la marine royale pour mettre son métier de marin au service de sa foi. Il participa à la création de la Société Française d’Océanie destinée au transport des missionnaires dans le Pacifique. Comme commandant du trois-mâts L’Arche d’Alliance, il sillonna l’Océanie pendant 44 mois au service des mission-naires qui trouvèrent en lui une aide précieuse et un exemple de vie chrétienne. Marceau rêvait de fonder une marine missionnaire liée aux Maristes mais sa mort prématurée en 1851 à Tours l’en empêcha.


Lire la suite »

Pas de commentaire

GANG OF BRUSSELS

gang-of-brusselsde  Louis Dabir ,  Barthélémy Gaillard

chez Le Cherche-Midi


L’histoire d’une bande de hooligans belges, du foot au banditisme et des tribunes aux tribunaux.

Depuis les années 1980, leur quotidien se construit entre les bars, les stades et la prison.

Les BCS (Brussels Casual Service), hooligans du prestigieux club de football belge d’Anderlecht, ont longtemps compté parmi les groupes les plus actifs d’Europe de l’Ouest. Ils ont forgé leur légende au gré des affrontements dans les stades, mais aussi au fil d’une carrière dans l’illégalité, entre petite délinquance et banditisme.

Avec cette enquête digne d’un roman noir et les témoignages exclusifs des principaux membres du groupe, les auteurs brossent le portrait d’une bande que la passion commune pour le foot et la bagarre a menée vers de plus sombres horizons. D’arnaques lucratives en trafics rocambolesques, leurs vies passées entre tribunes et tribunaux dessinent les contours d’une contre-société cimentée par la violence, le rejet de l’ordre établi et l’appât du gain.

Lire la suite »

Pas de commentaire

NOTRE CORPS, NOUS-MEMES

notre-corps-nous-memesÉcrit par des femmes, pour les femmes

de Hélène de Gunzbourg, Nana Kinski , Yéléna Perret , Mathilde Blézat , Naïké Desquesnes , Mounia El Kotni , Nina Faure, Nathy Fofana

chez Hors D’atteinte

Contrairement à ce qui nous est demandé, notre corps ne peut pas être constamment en forme, beau, maigre, épilé, désirant, sans carence ni hématome. Il a des coups de pompe, des baisses et des montées d’hormones, des addictions. Il est parfois blessé. Notre corps doit pouvoir reprendre son souffle. Il nous appartient, il est notre meilleur instrument : nous le voulons en bonne santé, capable de se défendre, et libre.

Ce livre s’adresse à toutes les femmes, et parle de ce qu’elles ont toutes en commun : le corps. Puberté, sexualité, contraception, avortement, accouchement, vieillesse, mais aussi riposte et émancipation… À travers de multiples récits d’expérience, des témoignages récoltés lors de groupes de parole et d’entretiens, mais aussi des données médicales et scientifiques, ce manuel féministe propose des outils permettant aux femmes de mieux se connaître et de se sentir plus sûres et plus fortes, ensemble.

Paru pour la première fois aux États-Unis en 1973, rédigé par un collectif de femmes, Notre corps, nous-mêmes a été adapté dans 35 langues, dont le français en 1977. Ce livre en est une version entièrement réactualisée.

Lire la suite »

Pas de commentaire

CHASSE A L’HOMME

chasse-a-le28099hommede Jeanne Calri, Patrice Romain, Sandrine Chopin

chez Max Milo

« Leçon n°6 : s’assurer que Monsieur est bien célibataire et que sa photo ne date pas du siècle dernier » Elsa 42 ans.

« Même mon ex-mari me semble plus équilibré que tous ces hurluberlus ! » Jeanne, 44 ans.

« Quel que soit votre pourcentage de réussite, plus vous coucherez et plus vous augmenterez vos chances d’être électrocutées ! » Sophie, 29 ans

De propos épicés en défis étonnants, d’allusions coquines en paris stupides, sept copines décident un soir de créer un groupe Whatsapp pour partager leurs aventures sur les sites de rencontres. Pendant quatre ans, Laëtitia la raisonnable, Virginie la délurée, Emmanuelle l’intègre, Audrey la réservée, Sophie l’audacieuse, Jeanne l’altruiste et Elsa la pragmatique, se réunissent et échangent sur leurs espoirs, leurs succès et leurs désillusions. Avec humour et bienveillance, elles nous livrent leurs anecdotes véridiques, drôles, cocasses ou surréalistes,… Si parfois elles rient jaune, s’amuser de leurs histoires rocambolesques leur permet de dédramatiser leurs échecs et de poursuivre leur recherche du grand amour.

Lire la suite »

Pas de commentaire

VIVRE AVEC LE TROUBLE

vivre-avec-le-troublede Donna Jeanne Haraway (Auteur)

chez  Les éditions des mondes à faire

Face aux désastres entraînés par l’anthropocène et le capitalocène, il y a urgence à penser et agir différemment. C’est ce qu’Haraway propose de faire dans Vivre avec le trouble, en racontant d’autres histoires, en renouvelant notre rapport au temps et aux autres espèces. Prenant ses distances avec toute forme de futurisme (du salut technologique aux discours apocalyptiques) elle explore ces temps troublants et troublés que nous vivons afin d’y déceler les possibles qu’ils recèlent. Épaissir le présent, favoriser l’épanouissement multispécifique, générer des alliances improbables et des « parentèles dépareillées » pour ne pas céder à l’effroi ou l’indifférence, voilà ce à quoi nous invite ce livre.

Biographie de l’auteur

Philosophe des sciences, Donna Haraway est professeure émérite au département d’Histoire de la conscience à l’Université de Californie à Santa Crue. Elle est l’autrice de Manifeste cyborg et autres essais : sciences, fictions, féminismes (Exil, 2007) ; Des singes, des cyborgs et des femmes : la réinvention de la nature (Actes Sud, 2009) ; Le manifeste des espèces compagnes : chiens, humains et autres partenaires (Flammarion, 2019).

Lire la suite »

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.