A’YARAHSKWA’ – J’AVANCE MON CHEMIN


41ls8sux6plJean Sioui

Editions Mémoire d’encrier

La poésie aide à résister. La vérité s’appelle tradition, humour, sagesse. Jean Sioui, aîné de la communauté wendat, met lumière et couleurs sur la réalité : « Mes pensées rencontrent celles de mes ancêtres. Je veux simplement que vous voyagiez avec moi. »

«Les hommes nous ont nommé indiens

pour tracer la carte de leur voyage

Les hommes nous ont donné des noms

dans le sarcasme de leur langue

Au fond de leurs yeux brillaient des fourrures d’or»

” Fabriqué un temps par la ville

je prend de l’age

Mes nuits s’allongent avant de mourir

Le matin je parle au Soleil

Assis sur une vieille souche

j’ouvre le feuillet de ma vie

L’éternité file à grands pas

Aujourd’hui

il me reste un peu de temps

pour fêter avec vous  ”

Mot de l’auteur

La blessure est grande. Les gens de mon peuple sont en train de se soigner. On a eu une longue période de survie, celle de nos parents, qui luttaient contre la faim et l’humiliation. Ils ont tout fait pour vivre simplement. Ils se sont tournés vers le tourisme et l’artisanat. Nos jeunes ont soif de se connaître. Ils n’acceptent plus çà. Ils nous forcent à l’authenticité, à l’art, à la poésie. Ce ne sont pas des plumes, des macarons ni des habits qui font un Indien, c’est une âme.


Né en 1948, Jean Sioui est poète et romancier. Il est Wendat du clan de l’Ours.  Il a publié chez Mémoire d’encrier Mon couteau croche (2015) et A’yarahskwa’ • J’avance mon chemin (2019).

Fiche technique

Poche: 68 pages

Editeur : Mémoire d’encrier (8 avril 2019)

Collection : Poésie

Langue : Français

ISBN-10: 2897126019

ISBN-13: 978-2897126018

Dimensions du produit: 10,8 x 0,7 x 17,8 cm


Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.