Archive pour mars 2012

MORTELLE TUTELLE

Rodolphe Fontaine
The Book Editions

mortelle-tutelleUne auto-édition qui mérite de s’y attarder. Humour, du souffle … surprenant !

RESUME

Délégué à la tutelle depuis quelques années, Romuald Ferrand hérite, un matin de février, du dossier de Margaux De La Source. La jeune femme vient d’être placée sous tutelle suite à une tentative de suicide, conséquence directe de la mort de ses parents dans des circonstances étranges. L’exercice de cette mesure de protection ne semble à première vue pas bien compliquée, mais Romuald va rapidement se mettre à douter. Sa nouvelle protégée est-elle réellement celle que les psychiatres décrivent ? Et ses parents, se sont-ils vraiment suicidés ? Et quel rôle joue cette soi-disant secte installée depuis peu sur la propriété familiale des De La Source ?
Romuald perd peu à peu ses repères, Margaux le perturbe un peu plus à chaque instant. D’autant plus qu’il ne peut s’empêcher en la regardant de penser à Flo, l’amour de sa vie… Romuald commence alors à prendre des risques, à outrepasser ses pouvoirs de tuteur. Il se met en danger. Mais le jeu en vaut-il la chandelle ?

L’AUTEUR EN PARLE

Ce roman n’est pas mon premier livre mais c’est le premier que je publie. J’ai souhaité y raconter une histoire qui me tenait à coeur tout en faisant découvrir au lecteur un monde fantasmé par le grand public, celui de la tutelle.

L’AUTEUR

« Je voulais devenir le commissaire de police des romans que je dévorais adolescent. Finalement, mes études de droit m’ont conduit vers le “social”, milieu dans lequel j’ai évolué pendant plus de 7 ans ! Mon rêve ? Passer mes journées à écrire ! »

Format : Livre de poche
Nb de pages : 345 p.
ISBN : 978-2-9535228-0-8
Prix : 14,50 €

, ,

Pas de commentaire

ETOILE NOMADE

Pascal Mora
L’Harmattan

etoile-nomadeFidèle à l’émerveillement du matin, la route nous décrit le monde en espace et en mouvement. Et chaque jour renouvelle l’expérience sacrée par laquelle se trame la parole poétique. Ainsi, le lecteur passant pourra parcourir, dans Étoile nomade, un chemin de vie. Voici une manière d’éprouver la noblesse du réel à travers le récit ouvert d’un voyage vital entre pays et paysages, villes et villages, beauté et sauvagerie, terre et ciel, partout et nulle part, limite et liberté.

RENCONTRE AVEC L’AUTEUR

Soirée Poésie à 19h, à l’Espace Harmattan, le 26 mars 2012.
Les amoureux des lettres auront certainement le plaisir d’y rencontrer l’auteur.

Parution : 14 octobre 2011
Nb de pages : 112 p.
ISBN : 978-2296561670
Prix : 11,50 €

, , ,

Pas de commentaire

L’APPEL DES ORIGINES - TOME 02

Joël Callède, Gael Sejourne et Jean Verney
Vents d’Ouest

lappel-des-origines-tome-02Construction qui tient la route et album fort bien dessiné, ce deuxième album révèle la complicité du tandem Callède et Séjourné qui fonctionne toujours aussi bien. Sans oublier les couleurs de Jean Verney qui donne du plaisir à la découverte.

PRESENTATION

Tout mettre en péril pour partir en quête de ses origines ?
La vie d’Anna a radicalement changé : exit la petite serveuse de Harlem, place à la belle comédienne sur le pont d’un paquebot à destination de l’Afrique ! L’amour infini qu’elle ressent pour Simon, son rôle de vedette de cinéma, les discussions passionnantes avec le professeur Bradley : Anna est emportée dans un tourbillon de sensations nouvelles et exaltantes. Elle se laisse surtout bercer par l’espoir immense de retrouver son père, tandis que les autres membres de l’expédition découvrent des images d’un autre genre de père : l’un des premiers hommes de l’humanité… Mais ce retour aux origines ne sera pas sans blessures.
Au croisement d’Out of Africa et des romans de Joseph Conrad, ce triptyque retrouve le souffle romantique de la grande aventure..

FEUILLETER

C’est ICI !

LA BANDE ANNONCE


L'Appel des origines : la bande annonce Par GLENATBD


LES AUTEURS

Dès l’âge de dix ans, Joël Callède écrit des histoires sous forme de BD ! Il se fait plaisir à en écrire et à en lire, ses choix se portant plus volontiers vers les comics. Il suit alors des cours d’histoire à l’université, passe sa licence puis se dirige vers l’IUFM pour embrasser la carrière d’instituteur. Son concours réussi, il entame une deuxième année composée de stages et entrevoit, avec angoisse, sa future vie d’enseignant. Du coup, il claque la porte de l’IUFM et décide de se consacrer à la bande dessinée ! Pendant son service militaire, il rencontre Sylvain Vallée qui lui montre ses travaux et lui fait découvrir le 9ème art sous un jour plus professionnel. Suivent alors quelques ‘boulots alimentaires’ au cours desquels il peaufine ses projets. Deux d’entre eux sont alors envoyés aux éditeurs. ‘Comptine d’Halloween’ est retenu puis retravaillé. Mis en contact avec le dessinateur Denys, les deux jeunes gens se découvrent de nombreux goûts communs, dont celui des récits terrifiants à la ‘Stephen King’. Ce qui passionne Joël Callède : le non-dit, les situations exceptionnelles qui révèlent les failles des personnages, le moment où ils basculent vers la noirceur, vers le chaos… Avec ‘Dans la nuit’, Denys et Callède reprennent à leur compte les émissions radio des noctambules. Qu’ils soient sans espoir, égarés ou en quête de lumière, la voix du Bon Samaritain est là pour les guider.

Son amour du dessin et de la bande dessinée conduit naturellement Gaël Séjourné vers un Bac A3 et la faculté d’Arts Plastiques de Rennes. Son diplôme en poche, il s’installe sur la côte vendéenne où il travaille comme illustrateur dans une maison d’édition Sablaise. Parallèlement à ses activités professionnelles, il se lance dans la bande dessinée. Grand amateur du magazine ‘Fluide Glacial’, il propose à différents éditeurs spécialisés, des projets où la caricature et l’humour tiennent une place de choix. Après plusieurs refus, et suite à sa rencontre avec Serge Perrotin, il change de style, oriente son dessin vers un plus grand réalisme et s’essaie au genre difficile du roman noir. Cette évolution est déterminante. Les éditions Soleil Productions, séduites par son travail, décident de publier ses planches. ‘Lance Crow Dog’ est sa première série.

Jean Verney est infographiste dans la même maison d’édition en sécurité routière que Gaël Séjourné aux Sables d’Olonne. En 1997 il réalise la couleur du tome 7 (Le Mage) de la série Taï-dor dessiné par Luc Foccroule.
Son collègue de travail et ami, le dessinateur Gaël, débute une série policière indianiste du scénariste Serge Perrotin : Lance Crow Dog. Les 2 premiers tomes paraissent en 1998 et 1999 chez « Le Téméraire ». Jean réalise la couleur du tome 1 « Coeur rouge - Cheveux jaunes ». C’est pour nos 3 vendéens leur tout premier album édité. A la disparition des éditions « Le Téméraire » c’est « Soleil » qui reprend la série et Jean sera à nouveau à la couleur du 5eme et dernier tome « Taïna » en 2003.
Il embraye sur la couleur de Terre incognita une histoire, toujours de Perrotin, en 3 tomes dessinés par un autre vendéen, Chami, dont ce sont les premiers albums. Le tome 1 sort chez « Nucléa » en 2003. A la disparition de cet éditeur les éditions « Théloma » reprennent la série, rééditent le tome 1 et sortent le tome 2 la même année en 2005. Le tome 3 sort en 2006. En 2005 « Théloma » éditera aussi une version collector en noir et blanc du tome 2 tiré à 500 exemplaires avec noté page 1 « Vernay à la couleur »… Ils voulaient sans doute écrire « dans la version couleur, Jean Verney », en attendant on peut donc considérer que c’est son seul album en couleur noir et blanc. C’est vraiment un collector du coup !
Jean fait à nouveau la couleur d’une histoire en 5 volumes de Joël Callède, illustrée par Gaël Séjourné : Tatanka un thriller édité par Delcourt dans la collection « Machination ». Les 5 tomes vont sortir à raison d’un par an de 2005 à 2009.
Il continue sa collaboration avec Séjourné et fait la couleur de « Paris, secteur soviétique » 2éme tome de la série Jour J  dont le concepteur est Blanchard, les scénaristes étant Pécau et Duval. « Jour j » est édité chez Delcourt dans la collection « Néopolis », le tome 1 (Buchet/Walter) sort en avril 2010, le tome 2 (Séjourné/Verney) en juin 2010. Vont suivre 2 ou 3 albums avec d’autres coloristes et dessinateurs.
Jean se remet aussitôt au travail sur un projet de Joël Callède dessiné par Gaël Séjourné, signé chez Vents d’ouest et prévu sortir en mars 2011 : « L’appel de » origines ». C’est une histoire en 3 tomes qui démarre fin des années 20 à Harlem avec une jeune fille métis qui décide d’aller sur les traces de son père blanc, disparu quelque part dans le berceau de l’humanité, au Kenya. « Pour cet album, j’ai pris le parti de faire évoluer mon style vers quelque chose de plus “jeté”, en laissant les planches au crayonné » nous a confié Gaël Séjourné.
Le tandem Verney/Séjourné s’affirme de plus en plus comme un tandem gagnant. Depuis ses débuts de coloriste Jean en est à son 13éme album d’édité, gageons que cela portera chance à « Paris, secteur soviétique » Jean Verney faisait partie de l’équipe fondatrice du festival « Abracadabulles » d’Olonne sur Mer en 2000.

Parution : 25 janvier 2012
Nb de pages : 56 p.
ISBN : 978-2749306490
Prix : 13,90 €

, , , ,

Pas de commentaire

ATLAS GEOSTRATEGIQUE DE LA MEDITERRANEE CONTEMPORAINE

Pierre Vallaud
L’Archipel

atlas-geostrategique-de-la-medUn ouvrage de géopolitique qui adosse les situations mouvantes d’aujourd’hui à l’Histoire. Essentiel pour comprendre ce qui est en jeu.

PRESENTATION

Longtemps « centre du monde », la Méditerranée qui avait perdu, au fil des siècles, l’importance considérable qui était la sienne, demeure aujourd’hui l’un des centres névralgiques de la planète. Lieu de passage essentiel pour le commerce international, voisine de zones pétrolières et gazières fondamentales, ligne de contact entre Nord et Sud, mais aussi entre Orient et Occident, elle concentre nombre des contradictions du monde.
Les « printemps arabes » qui se jouent sur ses rives, la crise en Europe, et singulièrement en Grèce, confèrent à cet espace géopolitique un rôle renouvelé. De sa capacité à embrasser un nouvel ordre politique et à organiser une coopération internationale harmonieuse dépend la stabilité d’une région au carrefour de l’Europe, de l’Afrique et de l’Asie.
Cet atlas présente et analyse les grandes dynamiques de la Méditerranée. Frontière ou passerelle naturelle ? « Choc des civilisations » ou « dialogue des cultures » ? Cohabitation harmonieuse entre populations riveraines ou flux migratoires menaçants ? Autant de questions abordées de manière thématiques ou à travers l’analyse des situations par pays et illustrées de documents et de nombreuses cartes originales.

SOMMAIRE

L’ESPACE MEDITERRANEEN
LES RESSOURCES EN QUESTION
L’HOMME ET LA MER
TECTONIQUE DES FORCES
PERSPECTIVES MEDITERRANEENNES

L’AUTEUR

Pierre Vallaud, historien, a enseigné les relations internationales au XXe siècle à l’université Saint-Joseph de Beyrouth et dirigé le Centre d’études stratégiques (Cerges). Auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire des conflits contemporains, il a publié un Atlas géopolitique du Proche et du Moyen-Orient (avec Xavier Baron, PUSJ/Perrin, 2009) et dirigé l’Atlas historique de la Méditerranée (PUSJ/Fayard, 2009).

Parution : 15 février 2012
Nb de pages : 160 p.
ISBN : 978-2809806182
Prix : 19,95 €

, , , , , ,

Pas de commentaire

7 LOGICIELS POUR CREER SON BLOG

Marc Fanelli
Oracom Editions

7-logicielsLa stratégie de ce livre s’appuie davantage sur les exercices et la mise en pratique que sur l’enseignement théorique de fonctionnalités. De proche en proche, avec des exemples concrets, vous apprenez à concevoir, maquetter, illustrer et développer intelligemment votre blog. Sa mise en page aérée et en quadri, l’indépendance de ses items et le CD fourni sont autant de points forts pour ce manuel édité par Oracom.

La collection STEP BY STEP vous propose une méthode d’apprentissage pas à pas, simple et efficace, pour vous permettre de progresser facilement dans votre maîtrise des logiciels. A travers sept solutions de blogging, nous allons vous guider dans cet ouvrage pour créer votre propre blog !
Parce qu’on apprend mieux par la pratique que par la théorie, cet ouvrage vous permet de démarrer tout de suite par de premiers exercices très accessibles, et de découvrir ensuite à chaque exercice des fonctions complémentaires. Ainsi, votre aisance évoluera naturellement, et les leçons des exercices précédents seront assimilées sans effort.
Si vous êtes débutant, vous découvrirez les premières notions. Si vous avez déjà un peu de pratique, vous découvrirez des astuces et de nouvelles méthodes et continuerez à progresser.
Retrouvez des exercices :
Visuels, avec une capture d’écran à chaque étape. Impossible de vous perdre !
Souples, chaque exercice est indépendant. Vous pouvez les faire au gré de vos envies !
Avec CD ! Les fichiers d’exercice sont sur le CD pour vous aider à les reproduire simplement !

Nous vivons une époque formidable, le Web est le seul véritable lieu démocratique au monde et, avec la création d’un blog, ce sont plus de un milliard d’hommes qui sont susceptibles de vous lire. Jamais dans l’histoire humaine ce ne fut possible… Il y a de quoi rêver. Voici une liste de sites à connaître pour dynamiser votre blog et le faire évoluer en même temps que le Web :
. Wibiya.com : ajoutez votre compte Facebook de la musique, des liens, vos photos sur Flickr, votre chaîne YouTube, un bouton de traduction.
. Blogcommentaires.com : des conseils et outils pour dynamiser les commentaires de votre blog.
. Ebizmba.com/articles/blogs : la liste des blogs les plus populaires de la planète.
. Blogs.com/ : l’actualité des blogs et un Top 10 par catégorie (Sports, Pop culture, etc.).
. Filmgeek.fr : un blog en français sur l’actualité du cinéma.
. Bloggingpro.com : l’actualité des plug-ins et outils externes à toutes les plateformes de blog.
. Theantisocialmedia.com : un blog personnel réussi, conçu avec WordPress et les thèmes Woo.
. iTunes Store : retrouvez, entre autres, les applications BlogPress, WordPress, Tumblr, Skyblog destinées à piloter votre blog depuis votre iPhone, iPad ou iPod.
. Bloggermint.com : tous les outils possibles pour blogger.
. Disqus.com : système de commentaires très bien conçu pour votre blog.
. Gravatar.com : créez votre avatar pour lier automatiquement votre photo à vos commentaires sur tous les blogs du Web.
. Polldaddy.com : créez gratuitement des sondages pour animer votre communauté de lecteurs.

SOMMAIRE

Introduction et généralités
Tumblr
Blogger
Canalblog
Kazeo
Skyblog
Overblog
Wordpress
Galerie
Index

Parution : 26 avril 2011
Nb de pages : 97 p.
ISBN : 978-2361450250
Prix : 19 €

, ,

Pas de commentaire

APRES LE LIVRE

François Bon
Seuil

apres-le-livreAvec Après le livre, l’auteur et éditeur François Bon fait œuvre d’une réflexion intelligente et posée sur l’avenir du livre tel qu’on le connait aujourd’hui.

PRESENTATION

Les mutations de l’écrit ont une portée considérable puisqu’elles affectent la façon même dont une société se régit. C’est ainsi que le passage de l’ « imprimé » au « dématérialisé » induit, sous nos yeux, de nouveaux rapports à l’espace, de nouvelles segmentations du temps. Tout annonce que le web sera demain notre livre (qu’il soit imprimé ou électronique), cette mutation en engageant d’autres, dont François Bon se fait ici l’analyste selon trois axes d’exploration : l’axe autobiographique (ou Comment F. B. s’est approprié cette technologie et comment elle a bouleversé son travail), l’axe technique (ou Quelles sont les virtualités de ces technologies), l’axe anthropologique (ou Qu’est-ce que ces nouvelles pratiques induisent dans la culture). Passionnant et neuf.

FRANÇOIS BON EN PARLE

« Nous vivons une des très rares mutations de l’écrit. Rares (la tablette, le rouleau, le codex, l’imprimerie), mais chaque fois irréversibles et globales.
Ce que change Internet, ce n’est pas le rapport au livre, c’est le rapport au monde. Le numérique affecte la façon dont on écrit aussi bien que celle dont on lit, nos bibliothèques comme la trace que nous laissons parmi les autres.
Il ne s’agit pas ici de prédire. Prendre le temps, au contraire, de considérer l’histoire récente de notre propre rapport à ces machines, comment nous nous en servons, ce qu’elles ouvrent de possibles. Prendre le temps de revenir à quelques oeuvres décisives, celles de Balzac ou de Rabelais en font partie, qui sont elles-mêmes l’empreinte d’une de ces transitions. Alors peut-être accepterons-nous de voir que s’offrent pour nos fables, nos récits, nos lettres, nos carnets privés, nos images aussi, d’autres vecteurs, une autre mémoire et de nouveaux modes de transmission.
Nous sommes déjà après le livre. »

EXTRAIT

Pourquoi un livre fait de pistes, de fragments, d’incises : de beaucoup d’incertitudes et très peu de technique ?
Rien à prouver, rien à démontrer, juste à comprendre. Depuis longtemps, on a appris que militer pour les promesses du futur mène plutôt à la catastrophe.
Le contexte n’est pas serein : une mutation est en cours, irréversible, et qui emporte avec elle ce à quoi nous devons le meilleur de ce que nous sommes. Des cartes sont violemment redistribuées - et c’est déjà perceptible. A quoi alors s’accrocher, sur quoi se fonder pour s’ouvrir, et sauver si on peut, sauver quoi, le sauver comment ?
La littérature fonde notre rapport direct à l’autre, construit notre regard sur le monde, par la possibilité même d’écart et de loisir dans la turbulence des choses, écart réflexif qui fonde le langage comme nôtre, et la possibilité même de se conduire dans le désordre du monde.
L’apprentissage, l’imaginaire, les chemins du savoir, la transmission des techniques, des rêves et des secrets, tout passait par le livre. Mais, depuis deux décennies (cela fait tout de même déjà une histoire), nous confions progressivement la totalité de nos usages, depuis les routines professionnelles jusqu’aux commodités les plus privées, à des appareils électroniques. Avec des risques lourds, quand ces appareils, leurs logiciels, et l’économie de ce qu’ils véhiculent, sont sous monopole de quelques groupes dont l’art et la civilisation sont moins la préoccupation que la bourse et la domination.
Alors évidemment, la situation est tendue : les métiers de l’édition et de la librairie ont été de toujours en évolution permanente, y compris dans le partage des rôles. Des acteurs neufs surgissent, on rend facilement Internet coupable de tous les maux envers lesquels on a beaucoup d’incertitude ou d’inquiétude, mais pas encore connaissance de tous les symptômes.
Surtout, plus question de rien prédire. On a connu des mutations politiques ou esthétiques tout aussi rapides et violentes - tout autant imprédictibles et arbitraires. Les mutations de l’écrit ont été plus sourdes et plus lentes, mais chaque fois totales, complexes, et irréversibles. Et la première d’entre elles a probablement été l’irruption même de l’écrit, qui n’a concerné au mieux qu’un tiers des langues recensées, mais les a emportées dans l’aventure dont nous participons encore aujourd’hui. (…)

Emission sur France-Info du mercredi 11 janvier 2012

SOMMAIRE

MUTATIONS RARES, MAIS TOTALES ET IRREVERSIBLES
ACCORDER SON TRAITEMENT DE TEXTE
LIRE EST DISCONTINU
COMMENT REMPLACER L’EPAISSEUR DU LIVRE ?
FAUT-IL UNE TABLE A NOS ORDINATEURS ?
PLUME D’OIE, PLUME DE FER
DE SE PEINDRE EN BLEU POUR MOURIR
MEMORISATION ET SPATIALISATION, SI VOUS AVEZ LA SOLUTION
DESCRIPTION DE MON ATARI 1040
VIEUX FILS DE CUIVRE

L’AUTEUR

francois-bon1Né en 1953, François Bon élabore depuis vingt-cinq ans une œuvre littéraire cohérente et forte. Son travail d’écrivain est marqué depuis son premier roman, Sortie d’usine, paru chez Minuit en 1982, par une proximité avec le quotidien, la matière, la machine, par une attention aux personnes sans gloire, depuis Le Crime de Buzon (Minuit, 1986) jusqu’à Daewoo (Fayard, 2004). Parallèlement, il élabore une réflexion sur la littérature et l’écriture, qui l’a conduit à l’expérience des ateliers d’écriture, et a abouti à Tous les mots sont adultes (Fayard, 2000), puis à L’Incendie du Hilton (Albin Michel, 2009). Une remarquable trilogie musicale a fait événement ensuite : Rolling Stones (Fayard, 2002), Bob Dylan (Albin Michel, 2007), Led Zeppelin (Albin Michel, 2008).
Mais depuis quelque temps, la vraie passion de François Bon, c’est le numérique. Son site en témoigne, la revue en ligne remue.net (qu’il a créée), son site d’auteur, www.tierslivre.net, et encore sa petite librairie en ligne… Il a aussi fondé la coopérative d’édition numérique www.publie.net

Parution : 22 septembre 2011
Nb de pages : 274 p.
ISBN : 978-2021055344
Prix : 18 €

, , , , ,

Pas de commentaire

HISTOIRE DE L’ANARCHIE

Max Nettlau
Editions LAVILLE

anarchie-ed-lavilleSynthèse de l’évolution des idées anarchistes dans le temps et de leurs différents visages à travers le monde. Elle évoque la naissance des plus anciennes manifestations de l’anarchie liée selon l’historien aux aspirations des peuples à la liberté, Proudhon, Bakounine, Fourier et Elisée Reclus, les libertaires anglo-saxons, l’anarchisme communiste en Italie ou les idées anarchistes en Australie.

« Etre gouverné, c’est être gardé à vue, inspecté, espionné, dirigé, légiféré, réglementé, parqué, endoctriné, prêché, contrôlé, estimé, oppressé, censuré, commandé, par des êtres qui n’ont ni le titre, ni la science, ni la vertu. »

PRESENTATION

Cette profession de foi, essai de définition de l’idéal anarchiste, par Proudhon, date du milieu du 19ème siècle, mais pourrait être reprise à leur compte par les mouvements libertaires d’aujourd’hui.

Cette brève Histoire de l’anarchie est l’œuvre d’un historien considéré comme le plus grand spécialiste du monde libertaire : Max Nettlau, qui a consacré sa vie à rassembler archives, témoignages et documents sur les divers mouvements anarchistes du monde entier et a été l’ami de bon nombre de militants.
Il résume ainsi dans ce livre l’évolution des idées anarchistes dans le temps et de leurs différents visages à travers le monde. En 18 chapitres, l’auteur évoque la naissance des plus anciennes manifestations de l’anarchie liée, pour lui, aux aspirations des peuples à la liberté : « Une histoire de l’idée anarchiste est inséparable de l’histoire de toutes les évolutions progressives et des aspirations à la liberté » est la phrase d’ouverture du livre.
On y rencontre aussi bien Proudhon que Bakounine, Fourier ou Elisée Reclus, les libertaires anglo-saxons que l’anarchisme communiste en Italie ou les idées anarchistes en Australie. Nettlau s’est arrêté en 1934. Il avait eu le projet d’écrire une monumentale et exhaustive histoire de l’anarchie et de tous ses avatars dans le monde, qui aurait comporté plusieurs tomes. Il n’en a eu ni le temps ni les moyens.
Ecrite par un historien, linguiste et chercheur, donc en scientifique, cette brève Histoire de l’anarchie étonne pourtant par un ton personnel et le récit à la première personne du singulier des événements évoqués rend le texte proche du lecteur. Nettlau partageait les idées libertaires, bien qu’il n’ait jamais été un homme d’action. Mais c’est en intellectuel le plus objectif possible qu’il relate les faits qu’il a passé sa vie à rassembler. Et ce mélange du je, du nous avec l’Histoire donne une grande modernité au style.

L’AUTEUR

Max Nettlau est né en 1865 près de Vienne, dans une famille prussienne assez fortunée, ce qui lui a permis de pouvoir toute sa vie travailler à ses recherches et d’écrire sans avoir à se préoccuper de gagner sa vie. Il a toujours vécu de façon modeste, consacrant l’essentiel de son temps à voyager pour recueillir témoignages et documents auprès de militants des mouvements anarchistes.
Il s’intéresse très tôt aux idées révolutionnaires russes et se passionne pour une grande figure libertaire, Bakounine, dont il écrira la biographie, ainsi que celles d’autres anarchistes, comme Malatesta ou Reclus. Très doué pour les langues, il fait des études de linguistique et d’histoire et obtient un doctorat en langues celtiques à 23 ans. Son don pour les langues lui sera d’une grande utilité pour traduire les textes se rapportant à ce qui devient le thème principal de son étude : la naissance et le développement des idées anarchistes dans le monde.
Il partage les idéaux libertaires mais n’est pas un homme d’action : « Toutes mes opinions se trouvent dans mes écrits », dit-il. Mais c’est en historien qu’il travaille et non en prosélyte, même s’il croit en l’avenir de l’anarchisme. Il a très vite été reconnu comme l’historien spécialiste du mouvement libertaire.
En 1895, Nettlau publie une Bibliographie de l’anarchie, qui recense jusqu’à la moindre revue existant sur le sujet. Il met en chantier la grande oeuvre de sa vie, une Grande histoire de l’anarchie. Le premier volume paraît en 1925 en allemand, sa langue maternelle. Trois volumes paraîtront, l’arrivée au pouvoir du nazisme empêchera la publication du quatrième et les trois autres resteront à l’état de projet, il y travaillera jusqu’à la fin de sa vie. Très affecté par l’échec de l’Espagne libertaire de 36, dont il se sentait très proche, il continue ses recherches à l’Institut d’Histoire Sociale d’Amsterdam en 38, mais ne peut rejoindre Vienne à cause de la guerre. Il réussit à rassembler ses archives et manuscrits à l’Institut, mais ils y sont saisis par les nazis. Il meurt d’un cancer en 1944.

Parution : 25 octobre 2011
Nb de pages : 316 p.
ISBN : 979-1090134027
Prix : 14 €

, , , , , , , , , , ,

Pas de commentaire

HISTOIRE SECRETE DE L’ALGERIE INDEPENDANTE. L’ETAT DRS

Mohamed Sifaoui
Nouveau monde Editions

histoire-secrete-de-lalgerie-independante-letat-drsPRESENTATION

En cette période de « révolutions » arabes et au moment du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie, ce pays continue d’être contrôlé par des services secrets omniprésents qui suscitent fantasmes et interrogations.
Cette enquête raconte pour la première fois l’histoire tumultueuse de la Sécurité militaire algérienne, (devenue en 1990 le Département du renseignement et de la sécurité – DRS), en mettant à nu certaines de ses pratiques : liens entretenus un temps par les services algériens avec des organisations terroristes (l’ETA) et avec des milieux du grand banditisme (le gang des Lyonnais), assassinats d’opposants (Khider, Krim, etc.), implication dans l’élimination du président Mohamed Boudiaf, tué le 29 juin 1992, dans la mort des moines de Tibhirine, etc.
Tout en rappelant les crimes des islamistes, l’auteur apporte, sans manichéisme, un regard nouveau sur la guerre civile ayant ensanglanté l’Algérie durant les années 1990.
Ce livre permet également de découvrir les dessous de la guerre que se livrent l’Algérie et le Maroc à propos du Sahara occidental, les détails sur l’assassinat, en 1987 à Paris, d’André Ali Mecili, un avocat franco-algérien. Il revient sur la personnalité et le rôle des différents patrons de ces services : de Abdelhafid Boussouf, leur fondateur, à Mohamed Mediène alias Toufik, qui les dirige depuis 1990.
Riche en révélations et témoignages inédits, cet ouvrage relate l’histoire des cinquante années d’une Algérie indépendante sous l’emprise d’une police politique aussi opaque qu’omniprésente, qualifiée par beaucoup d’Algériens de « premier parti politique du pays ». Résultat de plusieurs entretiens avec des responsables civils ou militaires, de rencontres avec d’anciens officiers des « services », cette enquête décrit le rôle joué par le renseignement militaire dans l’histoire du Mouvement national algérien, et sur son utilisation par les hauts gradés comme instrument de pouvoir d’un régime autocratique qui a beaucoup de mal à s’ouvrir à la démocratie.

SOMMAIRE

LE MALG : DES SERVICES SECRETS AVANT LA NAISSANCE D’UN ETAT (1956-1962)
LA SECURITE MILITAIRE, UNE POLICE POLITIQUE AU SERVICE DE BOUMEDIENE (1962-1978)
LA SM CHANGE DE MAINS (1979-1988)
LA PARENTHESE (DGDS/DGPS) ET « L’OUVERTURE DEMOCRATIQUE » (1987-1990)
LE DRS OU L’ETAT-DRS (1990-2011) ?

ISLAM-DEBAT-PUBLIC SENAT-SIFAOUIL’AUTEUR

Journaliste d’investigation, essayiste et réalisateur de documentaires, Mohamed Sifaoui n’est plus retourné en Algérie depuis 1999. Il a conçu plusieurs enquêtes sur les milieux islamistes et le phénomène terroriste, et travaille également depuis de longues années sur l’ensemble du monde arabe. Il est l’auteur de AQMI, le groupe terroriste qui menace la France (Encre d’Orient, 2010), de Eric Zemmour, une supercherie française (Armand Colin, 2010) et de Bouteflika ses parrains et ses larbins (Encre d’Orient, 2011).

Parution : 19 janvier 2012
Nb de pages : 375 p.
ISBN : 978-2847366426
Prix : 21 €

, ,

Pas de commentaire

ERHAL LA FRANCE FACE AUX REBELLES ARABES

René Naba
Golias

la-france-face-aux-rebelles-arabesBeaucoup d’encre a coulé depuis le déclenchement des « révoltes », « révolutions » arabes. A chacun sa rhétorique dans ce nouveau paysage événementiel. Ainsi, après avoir publié, en mai dernier « Les révolutions arabes et la malédiction de Camp David », René Naba, revient en octobre, avec une nouvelle approche des événements dans « Erhal, dégage, la France face aux rebelles arabes ».

PRESENTATION

Personne n’a rien vu venir. Personne. Absolument personne. Ce mot d’ordre, repris en chœur par tous les intellectuels médiatiques, dans toutes les déclinaisons des réseaux hertziens et numériques, a servi de justificatif à la cécité politique occidentale lors du « printemps arabe » de l’hiver 2011. Personne n’a rien vu venir, malgré quatorze tentatives d’attentat ourdis contre le président égyptien Hosni Moubarak en 32 ans de pouvoir, malgré les deux mille quatre vingt dix (2090) émeutes dénombrées à travers le Monde, en trois ans (2008-2011), dont plusieurs centaines en Egypte et en Tunisie, premières émeutes de la mondialisation, le terreau contestataire sur lequel germera la révolte des peuples arabes de l’hiver 2011. Comme tétanisée par sa nostalgie de grandeur, la France a consacré l’essentiel de son énergie intellectuelle, en cette période de mutation, non pas tant à une étude discursive de son nouvel environnement international, mais à un combat d’arrière garde contre ses anciens combattants. Personne n’a rien vu venir, parce que personne ne voulait voir. L’Occident ne perçoit pas son environnement. Il le conçoit. A l’aide de présupposés idéologiques, de prismes déformants, héritage de cinq siècles de domination absolue sur le reste de la planète, de son rôle prescripteur et de son monopole du récit médiatique.

rene-nabaL’AUTEUR

René Naba, journaliste écrivain, a été la première personne d’origine arabe à exercer, bien avant la diversité, des responsabilités journalistiques sur le Monde arabo-musulman au sein d’une grande entreprise de presse française de dimension mondiale. L’auteur a vécu, pendant plus de trente ans, sur les « points chauds » de l’actualité internationale, d’abord, en tant que correspondant tournant au bureau régional de l’Agence France Presse à Beyrouth (1969 à 1979), puis en tant que responsable du monde arabo-musulman au service diplomatique de l’Agence France Presse (1978-1990) où il a couvert notamment la guerre civile jordano-palestinienne, « le septembre noir jordanien », la guerre civile libanaise (1975-1990), la guerre irako iranienne (1979-1988), la guerre tchado-libyenne (1982-1987), le conflit américano-libyen (1986-1987), l’assassinat du président égyptien Anouar El-Sadate (1981) ainsi que l’affaire des otages occidentaux au Liban (1984-1988). Animateur du blog www.renenaba.com, René Naba est l’auteur notamment des ouvrages suivants :
–  « Du Bougnoule au Sauvageon : Voyage dans l’imaginaire français » (Harmattan 2002)
– « Hariri, de père en fils : Hommes d’affaires et premiers ministres » (Harmattan 2011)
– « Kadhafi : Portrait Total » (Golias 2011)
– « Les révolutions arabes & la malédiction de Camp David » (Bachari 2011).

Parution : 15 septembre 2011
Nb de pages : 150 p.
ISBN : 978-2354721381
Prix : 13 €

, ,

Pas de commentaire

EVASION A PERPETUITE

Luterbacher
Bernard Campiche Editeur

evasion_a_perpetuite_grandPRESENTATION

Le village aimait Emile Typhon comme le fruit défendu. Le seul à ne pas avoir été à l’envers des rêves, le seul qui avait osé défier le rail tout tracé d’avance et braver la résignation qui éduquait les gens à coups de “à quoi bon, il n’y a rien à faire”. Il avait rendu le village célèbre en devenant un mythe et même ceux qui ne juraient que par le droit chemin éprouvaient de la fierté en lisant les récits du roi de l’évasion dans le journal, en écoutant les nouvelles de la chasse à l’homme à la radio, en regardant au téléjournal la banque ou la bijouterie victime de son dernier braquage. Il était la vengeance du village et de l’insoutenable médiocrité du quotidien. Du plus humble au plus puissant, il suffisait de voir Emile Typhon pour l’aimer, il rendait les gens magnifiques et les persuadait que leur ordinaire était extraordinaire. Lorsque la “Bande de la cabane du Foyard” pensait une chose impossible, il y avait toujours eu Emile, le Fils du ciel, pour que tous croient que la vie s’invente à chaque pas.

EXTRAIT

Dans le village, il n’y avait qu’Émile pour inventer la vie. Il était là pour chacun, grand ou petit, à chaque fois que la désolation s’emparait d’une tête. Sa présence dissolvait l’ennui, anoblissait l’existence de celui qui se pensait moins que rien, persuadait de sa beauté celle qui se trouvait laide. Il suffisait de rencontrer Émile et un quelque chose d’indéfinissable enchantait la journée la plus morose. En quelques mots, il donnait à croire que chaque pas pouvait ressusciter un amour défunt, que chaque instant était porteur d’une liberté inattendue, et que chaque pensée était enfant de rêve. Émile sacralisait les anonymes, les forçats de la routine, celles et ceux qui se croyaient dévolus à la médiocrité, qui avaient abandonné l’espoir d’une autre vie. Le miracle d’Émile, c’est qu’il rendait les gens extraordinaires, il avait une grâce qui, le temps de sa présence, les transformait en la personne qu’ils auraient tant voulu devenir. Lorsque Émile avait une idée pour celui qui ne savait plus comment se sortir de la mouise, il ne la formulait pas, mais n’avait de cesse que l’idée devienne celle de l’autre.
La bande s’était constituée naturellement autour d’Émile dès la petite enfance. Il leur inventait une terre des merveilles, le pays où l’on s’ennuyait ailleurs, là où régnait /’Hêtre humain, l’arbre frère qui abritait la cabane du Foyard.
La bande du Foyard… Odile, Angèle, Louis, Arthur, Théodore, Philippe, Thomas, Paul, Lison, Joseph, Margaux et Émile. Pour être de la bande du Foyard, il fallait marauder aux grands un quelque chose qui devait servir à construire ou à décorer la cabane.
Odile qui avait été allaitée au sein de la vertu anabaptiste, et pour qui voler était un péché, a trouvé son salut dans la récolte des cheveux d’ange sur les sapins de Noël abandonnés. «Ça, c’est du réfléchi», avait dit Émile, «elle a volé sans voler !»
Angèle révélait sa tragédie par une offrande, une mèche de cheveux de son père que sa mère portait dans un pendentif. Angèle l’avait remplacée par l’une des siennes. Elle avait procédé à l’échange pendant que sa mère dormait, dérobant le pendentif de dessus de table de nuit en tremblant de peur. C’était pour Angèle la seule manière d’être portée sur le coeur de sa mère. Maintenant, lorsqu’elle était battue, Angèle voyait sa mèche qui se balançait sur la poitrine de sa mère et elle souriait aux coups. Elle obligeait sa mère à l’aimer malgré elle, et elle s’appropriait l’amour de son père qui avait pris la fuite. En offrant cette mèche de cheveux, Angèle offrait sa part la plus intime. Émile lui avait fait croire à sa beauté quand sa mère et son miroir ne cessaient de lui répéter qu’elle était laide.

luterbacher_2008_grandL’AUTEUR

Né en 1950, à Péry-Reuchenette, dans la partie francophone du canton de Berne (Suisse), Thierry Luterbacher est journaliste, réalisateur, auteur, metteur en scène de théâtre, artiste-peintre et père de trois enfants âgés de 15, 22 et 27 ans.
La route. Il la prend à 17 ans pour aller vivre et travailler dans les kibboutz, en Israël. Revenu en Suisse, il suit le cours préparatoire des Beaux-Arts, à Bâle. En 1972, il reprend la route au volant d’un Ford Transit aménagé et, « en bon hippie », parcourt le monde. Sa vie de bohème est racontée dans Le Sacre de l’inutile (Bernard Campiche Éditeur).
Le déclic créateur. Il se produit à la lecture du Grand Meaulnes, d’Alain-Fournier. Avec son premier roman, Un cerisier dans l’escalier, Thierry Luterbacher remporte le Prix Georges-Nicole en 2001.

Parution : 3 novembre 2011
Nb de pages : 200 p.
ISBN : 978-2882412997
Prix : 17 €

, ,

Pas de commentaire

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.