SPHERE DE SURVEILLANCE


Stéphane Leman-Langlois
Presses de l’Université de Montréal

sphere-de-surveillanceFaut-il redouter, ou réclamer la surveillance ? Menace-t-elle nos droits, ou réussit-elle à assurer notre sécurité quotidienne ? La réalité est bien plus complexe que l’approche première pourrait laisser le supposer. En effet, la surveillance reste une constante des sociétés occidentales au 21e siècle.

PRESENTATION

Dans un monde où les gestes anodins comme les détails les plus intimes laissent des traces dans les banques de données, sur Internet ou dans l’oeil des caméras, faut-il redouter ou réclamer plus de surveillance ? Les nouvelles technologies sont-elles les solutions aux problèmes de la modernité tardive, ou de nouvelles formes de contrôle des populations ?
La réalité est bien sûr plus complexe que ces oppositions binaires le laissent entendre. De l’univers commercial (marketing) à celui des policiers qui traquent les criminels de carrière, en passant par la surveillance des usagers des transports en commun et des internautes, voilà autant de « sphères » où surveillants et surveillés, dispositifs et processus interagissent pour produire une gamme pratiquement infinie d’agencements.

Avec les textes de : Didier Bigo, Benoît Dupont, Thibault Genessay, Fabien Jobard, Gabriel Larivière-Bélanger, Patrick Laurin, Stéphane Leman-Langlois, Dominique Linhardt, Pierre Margot, Antoine Mégie, Pierre Piazza, Anne-Marie Pratte, Olivier Ribaux

FEUILLETER L’OUVRAGE

C’est ICI !

L’AUTEUR

Stéphane Leman-Langlois est professeur de criminologie à l’Ecole de service social de l’Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en surveillance et construction sociale du risque. Entre autres publications, il a dirigé avec Jean-Paul Brodeur Terrorisme et antiterrorisme au Canada (PUM, 2009).

Parution : 18 octobre 2011
Nb de pages : 219 p.
Format : Broché
ISBN : 978-2760622661
27 Euros.

Enhanced by Zemanta

, , , ,

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.