GRENELLE DE L’ENVIRONNEMENT : L’HISTOIRE D’UN ECHEC


grenelle-de-lenvironnementlhistoire-dun-echec

Stephen Kerckhove

Editions Yves Michel


Une analyse et un bilan sur le Grenelle de l’environnement pour comprendre la politique et les objectifs écologiques de la France.



Véritable opération de blanchiment écologique pour les uns, révolution parée de toutes les vertus pour les autres, le Grenelle de l’environnement fut au centre de l’agenda politico-médiatique durant trois longues années.

Fin octobre 2007, l’Etat, les collectivités locales, les syndicats et certaines associations se réunissaient afin de sceller “les accords du Grenelle” : deux cent soixante-huit engagements marquant une véritable rupture… en matière de radicalité et de positionnement associatif. Les non-dits, reculs et engagements virtuels ont fini de justifier les craintes de celles et ceux qui avaient émis des doutes sur l’objectif caché de ce Grenelle.

A l’issue de la procédure législative, il est nécessaire de tirer les enseignements de cette grand-messe écologique.

Relance autoroutière, construction de réacteurs nucléaires, inscription de maïs transgéniques au catalogue des semences, homologation de certains insecticides tueurs d’abeilles, inauguration d’incinérateurs, report de la taxe carbone et de la taxe “poids lourds”, déclaration d’utilité publique octroyée à un projet d’aéroport situé sur une zone humide… voilà quelques-unes des décisions prises parallèlement au Grenelle.

A la lecture de ces résultats contre-natures, comment expliquer l’engouement dont a fait l’objet ce Grenelle ? Ne faut-il pas, a contrario, ouvrir les yeux sur un processus hors-sol construit avant tout pour saturer l’agenda médiatique et verdir une politique éco-prédatrice ?

Stephen KERCKHOVE vous propose des réponses à ces questions, un bilan ainsi qu’une analyse du Grenelle de l’environnement, qui ne pourront que vous éclairer sur ces trois années de négociation.

Nb de pages : 126 p.

Dimension : 22 x 12 cm

EAN13 : 9782913492875

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.