LA REVANCHE DES SPELLMAN


la-revanche-des-spellman

Lisa Lutz

Albin Michel


La détective privée Izza Spellman est de retour sur le terrain, mais aussi sur le divan pour une thérapie sous contrôle judiciaire. Entre séances de psy et enquête difficile, elle doit aussi faire face aux « comportements suspects » des membres de sa famille : son frère David, qui revient blessé de prétendues vacances en Italie ; sa jeune soeur Rae, qui ne cesse d’emprunter subrepticement sa voiture ; ses parents qui manigancent leur retraite. Pour corser le tout, Izzy est victime d’un maître chanteur, ce qui la pousse à soupçonner successivement tous ses proches.

« Lisa Lutz revient au meilleur de sa forme avec ce nouvel opus délicieusement explosif, à l’humour étincelant. » Kirkus Review

Le Livre : Humour et décalage entre les Marx Brothers et Bridget Jones.

Dialogues insolents, situations hilarantes, rythme endiablé font de cette Revanche des Spellman un excellent cru. On retrouve avec plaisir cette famille attachante qui évolue au fil du temps et prend ici une humanité inattendue.

En quelques mots : La plus parano et névrosée des détectives privées, Izza Spellman, est de retour : sur le terrain, mais aussi sur le divan pour une thérapie sous contrôle judiciaire. Entre séances de psy et enquête difficile, elle doit aussi faire face aux « comportements suspects » des membres de sa famille : son frère David, qui revient blessé de prétendues vacances en Italie ; sa jeune sœur Rae, qui se montre plus incontrôlable que jamais ; et ses parents, qui manigancent leur retraite. Pour corser le tout, Izzy est victime d’un maître chanteur, ce qui la pousse à soupçonner successivement chacun de ses proches…

Lisa Lutz, écrivain américaine d’une quarantaine d’années, native de la Californie, petite expérience dans une agence de détectives à San Francisco, scénariste à ses heures, et surtout, coupable en 2007 du 1er “Spellman”, (The Spellman Files), puis récidiviste ensuite avec “Les Spellman se déchaînent”, et aujourd’hui, “La revanche des Spellman”.

Après avoir travaillé dans une agence de détectives familiale à San Francisco, Lisa Lutz enchaîne les petits boulots pendant dix ans. Accueilli par l’édition mondiale comme un événement, son premier roman Spellman & Associés sera bientôt adapté à l’écran par Paramount.

REVUE DE PRESSE/

La Chronique de Miss Alfie :

« Prenez une famille versée dans les enquêtes privées. Ajoutez y un grain de folie et une forte tendance à la curiosité. Vous avez la base du troisième opus des aventures de la famille Spellman !

Je n’irai pas plus loin dans la présentation de ce roman très drôle car je pense qu’il n’y a as besoin d’en savoir plus pour apprécier cette histoire loufoque. Lisa Luz a déjà publié deux aventures mettant en scène Isabel Spellman, l’une des filles de la famille (Spellman & Associés et Les Spellman se déchaînent). Elle revient avec La revanche des Spellman, comédie déjantée et pleine de rebondissements que j’ai découvert avec beaucoup de plaisir.

Lorsque la lecture de ce roman m’a été proposé, j’ai hésité, craignant de me perdre dans les personnage puisque je n’ai pas eu l’occasion de lire les deux “dossiers” précédents. Cependant, et je le confirme, on m’a rapidement rassuré en me précisant que je ne devrai pas être trop perdue. Et en effet, je tiens à féliciter l’auteur qui, grâce à ces “Appendices” glissés à la fin du roman permet au lecteur qui découvrirai les personnages d’en savoir un peu plus sur leurs caractéristiques et leur passé sans se sentir largué.

Ceci précisé, je crois que le mieux est de vous laisser découvrir comme des grands (ou plutôt comme des grandes, car je suppute un lectorat majoritairement féminin) ce roman léger, aussi facile à lire que de visionner une bonne série comique, et de facto totalement adapté aux journées de congé et de farniente qui se profilent pour la plupart d’entre vous !

J’en profite pour remercier les éditions Albin Michel pour cette découverte fort sympathique ! »

REVUE DE PRESSE/

Bienvenue à Loufoque City :

« Et dans la famille foldingue, je vous présente la fille aînée, Isabelle dite “Izzy”, l’héroïne, la trentaine agitée, dotée de tous les atouts nécessaires à une bonne détective, yeux, bouche, oreilles, mauvaises habitudes et enduite d’incertitudes et de questions existentialistes, mais bon, vu qu’elle est détective, les problèmes, elle sait les résoudre, c’est un peu son métier. Sauf que là, elle a été trop loin, et ses interrogations, elle se voit judiciairement obligée de les partager avec un psy, au cours de séances de thérapie pas piquées des vers !

Les autres membres de l’asile … heu, de la famille, pardon, sont du même acabit : par degré de folie, on a Rae, la petite sœur 16 ans, aux multiples spécialités : chantage en tous genres, intimidation, subornation, fraises tagada adicte, professionnellement encore en travaux, mais déjà très virulente, et gravement prometteuse. Elle excelle dans l’art de pourrir la vie de sa sœur.

Côtés parents, ils sont, disons plus expérimentés, Albert et Olivia, ilsi gèrent l’agence depuis quelque 35 ans, et ont inculqués à leurs enfants le BA BA du métier, avec quand même quelques variantes totalement originales et tout à fait excentriques.

Et puis, il y a le frère, David, le “vilain petit canard”, rien du détective parce qu’il est avocat, et en plus, beau, intelligent, normalement équilibré, et le pire, c’est qu’il “boit modérément, fait son lit, du sport, lit beaucoup et se tient au courant de l’actualité” … cherchez l’erreur !

Bienvenue à Loufoque City !

Tout autour de Lizzy et des ses ascendants et autres collatéraux, on trouve du tout venant, Mort, l’avocat retraité 84 ans, qui “suce ses dents”, Henry, le flic qui a retrouvé Rae il y a quelques années, Bernie, Pétra, le Dr Rush, … et bien sûr, les “clients”, le méchant, bref, tous les ingrédients qu’il faut pour une histoire où les gens s’espionnent joyeusement entre eux : ils sont tous fous !

Leurs méthodes : rien de classique, c’est le moins qu’on puisse dire ! Chacun s’occupe des affaires des autres, il y a ingérence permanente dans les vies privées, coups plus que tortueux, menaces tous azimuts, chantages récurrents, extraction de fonds (de tiroirs), filatures sous le manteau, planques improbables, on se ment avec joie et détermination, comme des “pros” qui connaissent les ficelles du métier, tous issus de la même promotion. A “Loufoque City” tous les coups sont permis, on s’en donne à cœur joie !

Bien sûr, très accessoirement, il y a les clients : ils sont sensés justifier la profession des détectives fous-dingues, mais sont relativement secondaires. Je veux dire par là qu’ils passent “après”, la famille d’abord, les autres ensuite, c’est comme ça que ça se passe, c’est vrai, quoi, on peut pas s’occuper de tout le monde à la fois, il y a des priorités plus urgentes que d’autres, et c’est un peu la “Spellman attitude” que celle qui consiste à laver d’abord son linge sale avant de s’occuper de celui des autres, les clients, justement.

C’est drôle, et ça fonctionne !

Le divan du psy, les filatures intempestives, les déjeuners avec le “paternel”, les incursions maternelles, alcool, course aux caramel ou aux marshmallows, fouilles soignées, danse des GPS, voitures qui changent de place, bus somnifères, faux semblants et vrais trous noirs, maîtres chanteurs, feintes, squats douteux, … ça déménage au propre et au figuré dans cette bande de comiques : c’est burlesque et croustillant, très souvent hilarant et en tous les cas, incongru et jovialement féroce ! On se régale du début jusqu’à la fin !

Format : Broché

Nb de pages : 400 p.

ISBN-10: 2226208569

ISBN-13: 978-2226208569

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.