ENQUETE SUR LES VAMPIRES : LES CARNETS DE L’ETRANGE, VOLUME 1


enquetes-sur-les-vampires

Fabrice Colin et Jérôme Noirez (préface Urania Metbach)

Fetjaine


Sous la forme d’un carnet de terrain fermé par un élastique, l’ouvrage rassemble des documents visant à démêler le vrai du faux sur les vampires, des textes anciens jusqu’aux rapports de police les plus récents. Il renseigne ainsi sur la physiologie et dresse une sorte de typologie : Nosferatu, Casanova, Bêtes et Pénitents, les Chiang-Shi, les vampires asiatiques.

Les vampires sont à la mode, mais les origines du phénomène - réel ou fantasmatique - remontent à la plus haute Antiquité. Depuis la déesse Ishtar et le roi Assurbanipal, les lamies de la Rome antique, les sinistres exploits de Gilles de Rais ou de la comtesse Báthory jusqu’aux vampires modernes, authentifiés ou supposés, comme le Vampire de Düsseldorf ou le redoutable Richard Trenton Chase, dans les années 60, ce livre illustré fait le point sur une longue et sanglante tradition.

En veillant à démêler fiction et réalité, il rassemble de nombreux témoignages, englobant textes anciens, extraits de sites et rapports de police, à travers le monde entier. On y découvre des données physiologiques et médicales sur le vampirisme et les affections ou névroses qui peuvent y ressembler, ainsi que de nombreuses informations sur les principales “familles” de vampires : Nosferatu, Casanova, Bêtes et Pénitents, sans oublier les Chiang-Shi, ou vampires asiatiques. Une plongée fascinante dans un univers effrayant…

Fabrice Colin ouvre ici une nouvelle collection aux éditions Fetjaine qui proposera des carnets de l’étrange, beaux objets rassemblant anecdotes et faits concernant une créature fantastique à chaque volume. Celui qui a l’honneur d’ouvrir la collection n’est autre que le vampire.

A l’heure où la bit lit et la saga Twilight ont remis les sombres saigneurs sous les feux de la rampe, voilà bien un choix judicieux qui sera certainement suivi d’un loup-garou ou d’un dragon. On placera cet ouvrage à côté des traités d’Edouard Brasey si ce n’est qu’ici on prend un ton plus contemporrain et on ancre un maximum de choses dans une réalité moderne avec, pour preuves, non des extraits de manuscrits anciens mais plutôt des conversations de forums, des courriels, etc.

Le fond s’appuie sur une bonne connaissance du mythe vampirique, il est vrai que Jérôme Noirez est un seigneur de l’ombre qui avait signé chez l’Oxymore un bel essai sur les fantômes. Mais une base colorée de fiction, véritable sucre d’orge pour les ados qui se sentent pousser les canines ou plutôt imaginent leur peau étinceler au soleil…

On s’étonnera juste que dans cette veine, le côté plutôt romantique soit assez absent, cela aurait été encore plus gage de succès. Reste qu’il s’agit d’un très bel objet, très agréable à lire, non dénué d’humour et qui trouvera sa place dans toute bibliothèque d’amateur de fantastique.

Nb de pages : 127 p.

Dimension : 22 x 15 cm

EAN13 : 9782354252014

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.