JAUNE DE NAPLES


jaune-de-naples

Jean-Paul Desprat

Seuil


En 1770, Marie-Antoinette devient dauphine de France. Elle écrit à sa sœur Marie-Caroline, jeune reine du royaume des Deux-Siciles, mariée à Ferdinand IV. Les deux sœurs se lancent le défi de créer la plus belle porcelaine. Aidée par Anselme et Eustache Masson, de la manufacture de Sèvres, Marie-Caroline rouvre d’anciennes fabriques.

Printemps 1770. La jeune Marie-Antoinette devient dauphine de France. De Versailles, elle écrit régulièrement à sa sœur, Marie-Caroline, reine du royaume des Deux-Siciles, mariée à Ferdinand IV. Ce dernier a succédé à son propre père, Charles III d’Espagne, parti régner à Madrid après avoir rasé la manufacture de Capodimonte, près de Naples. Il a interdit à son fils de refaire de la porcelaine dans le petit royaume italien.

Mais Marie-Antoinette et sa sœur décident de ne pas en tenir compte. À la fois rivales et complices, elles se lancent un défi : « Ma porcelaine sera plus délicate que la vôtre ! » La future reine de France, à la demande de Marie-Caroline, envoie à Naples Anselme Masson, de la manufacture de Sèvres, et son frère Eustache afin de ressusciter l’ancienne fabrique. Anselme devra aussi tenter de rapporter à Sèvres le savoir-faire italien.

Mais, sur place, la situation se complique, car les espions espagnols sont bien décidés à faire respecter les ordres du terrible Charles III… Bleu de Sèvres nous avait fait vivre l’aventure de la Manufacture royale de Louis XV, Jaune de Naples, suite attendue, nous entraîne dans les péripéties napolitaines et romaines d’Anselme Masson, au cœur d’un XVIIIe siècle tumultueux et passionnant.

Pages : 648 p.

Dimension : 21 x 14 cm

EAN13 : 9782020975803

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.