3096 JOURS


3096-jours

Natascha Kampusch

JC lattès

Natascha Kampusch a vécu le pire : le 2 mars 1998, à l’âge de dix ans, elle est enlevée sur le chemin de l’école.

Pendant 3096 jours, huit ans et demi, son bourreau, Wolfgang Priklopil, la garde prisonnière dans une cave d’environ cinq mètres carrés, près de Vienne. En août 2006, elle parvient à s’enfuir par ses propres moyens. Priklopil se suicide le jour même.

Dans ce récit bouleversant, Natascha Kampusch révèle les circonstances de son enlèvement, le quotidien de sa captivité, sa terrible relation avec son ravisseur et la façon dont elle a réussi à survivre à cet enfer.

Le témoignage unique d’une traversée de l’inimaginable par une jeune femme qui ne s’est jamais laissée briser.

Le 2 mars 1998, la jeune Natascha Kampusch va pour la première fois à l’école à pieds. Elle est enlevée sur la route par Wolfgang Priklopil, un ingénieur électricien d’une trentaine d’années. Elle réussira à s’échapper après 3096 jours. Voici le récit de cette captivité terrible : pendant dix ans, elle restera enfermée dans une pièce de 5 mètres carrées, la plupart du temps dans le noir et pendant les six années suivantes elle sera son esclave domestique. Sous le joug de la violence et surtout d’un terrible harcèlement psychique de son agresseur, elle réussira à résister à sa séquestration et à s’enfuir.

Mercredi a paru en Autriche, “3096 Tage ” (3096 jours), livre dans lequel, Natascha aidée de deux journalistes raconte son enlčvement et son calvaire. Elle a été enfermée dans une cave de 6 m˛, affamée, battue jusqu’ŕ 200 fois par semaine, les cheveux rasés, abusée… Son tortionnaire l’appelait : Bibiane. Admirateur d’Hitler il voulait en faire son esclave.

REVUE DE PRESSE :

Vu par Libération :

« Natascha Kampusch, enlevée et séquestrée pendant huit ans avant d’échapper à son ravisseur, publie mercredi le récit de son calvaire, intitulé «3096 jours», soit le temps de sa détention.

En 284 pages, la jeune femme aujourd’hui âgé de 22 ans raconte son enlèvement le 2 mars 1998 à l’âge de dix ans sur le chemin de l’école et revient sans tabou sur les violences physiques, «jusqu’à 200 par jour» et morales que lui a fait subir Wolfgang Priklopil, dans une cave de 6m² de son pavillon à Strasshof, dans la banlieue de Vienne.

Esclave

Réduite à l’état d’esclave, les cheveux parfois rasés pour qu’on ne la reconnaisse pas lors des rares sorties de la cave, Natascha est baptisée à 11 ans «Bibiana». «Je suis ta famille, je suis tout pour toi, tu n’as pas de passé, je suis ton créateur», hallucine son bourreau. Son quotidien varie alors entre abus sexuels et séances d’humiliation, comme faire le ménage à demi-nue sous l’œil de l’ingénieur en télécommunications. «Parfois même, il me regardait et pensait tout haut : quel gâchis que je ne t’ai pas enlevée avec un manuel d’instructions», écrit-elle.

Natascha Kampusch n’échappe jamais à l’emprise de Wolfgang Priklopil. Ce dernier entretient un climat de terreur à grands coups de phrases chocs («Toutes les fenêtres et issues de la maison sont bourrées d’explosif, essaye de t’enfuir et tu exploseras») et de poings, en plus de manipulations psychologiques. «Par ces méthodes, le ravisseur me maintenait en état de faiblesse et faisait de moi une captive à la fois dépendante et reconnaissante.»

Poussée selon ses propres dires par le besoin de «se débarrasser» de son histoire, la jeune femme dresse en négatif le portrait de son ravisseur, un paranoïaque, voulant tout contrôler, anorexique et misogyne, qui s’est suicidé le jour de l’évasion de sa captive, le 23 août 2006.

110 personnes auditionnées

Malgré l’avalanche d’entretiens accordés aux médias par Natascha Kampusch depuis sa libération et les auditions menées par les enquêteurs, une question restait sans réponse : Wolfgang Priklopil avait-il agi seul ou avec des complices ? Le 30 août dernier, un tribunal viennois a tranché et reconnu non-coupable un ami du ravisseur au terme de quinze mois d’enquête, d’expertises ADN et l’audition de 110 personnes. »

Broché: 250 pages

ISBN-10: 2709636387

ISBN-13: 978-2709636384

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.