L’HOLOCAUSTE COMME CULTURE. DISCOURS ET ESSAIS


lholocauste-comme-culture

Imre Kertész, Péter Nàdas (Préfacier), Natalia Zaremba-Huzsvai (Traducteur), Charles Zaremba (Traducteur)

Actes Sud


Le point de vue de l’éditeur : « Auschwitz ne s’explique pas par la conception vulgaire, archaïque, j’allais dire classique, de l’antisémitisme - voilà ce que nous devons comprendre précisément. Il n’y a là aucun lien organique. Notre époque n’est pas celle de l’antisémitisme, mais celle d’Auschwitz. L’antisémite de notre époque ne se défie pas des juifs, il veut Auschwitz. »

« Au procès de Jérusalem, Eichmann affirmait n’avoir jamais été antisémite et, bien que la salle ait alors éclaté de rire, je ne trouve pas impossible qu’il ait dit vrai. En définitive, pour assassiner des millions de juifs, l’Etat totalitaire avait plus besoin de bons organisateurs que d’antisémites. Nous devons nous dire clairement qu’aucun totalitarisme de parti ou d’Etat n’est possible sans discrimination, or la forme totalitaire de la discrimination est nécessairement le massacre, la tuerie de masse. »

Table des matières

BUDAPEST, VIENNE, BUDAPEST - QUINZE BAGATELLES

LA PERENNITE DES CAMPS

OMBRE PROFONDE

LETTRES DE HONGRIE

L’HOLOCAUSTE COMME CULTURE

L’INTELLECTUEL SUPERFLU

WEIMAR VISIBLE ET INVISIBLE

CE MALHEUREUX XXE SIECLE

PATRIE ET PAYS

A QUI APPARTIENT AUSCHWITZ?

Hongrois né dans une famille juive, Imre Kertész est déporté à Auschwitz en 1944, à l’âge de quinze ans. Libéré en 1945, il travaille à Budapest à partir de 1948 pour le quotidien Vilagossag, puis il est licencié en 1951, quand le journal est proclamé organe du parti communiste. Après la barbarie nazie, il affronte le communisme totalitaire. Ecrivain de l’ombre pendant quarante ans, il a reçu le prix Nobel de littérature en 2002 l’ensemble de son oeuvre, et ses romans, récits, essais et discours sont aujourd’hui lus à travers le monde.

Son oeuvre est entièrement éditée par Actes Sud: Kaddish pour l’enfant qui ne naîtra pas (1995 et Babel n°609), Etre sans destin (1998), adapté au cinéma en 2005 (le livre du film est également publié chez Actes Sud). Un autre (1999 et Babel n°861). Le Refus (2001 et Babel n° 763), Le Chercheur de traces (2003), Liquidation (2004 et Babel n° 707), Le Drapeau anglais (2005), Roman policier (2006 et Babel n°918) et Dossier K., paru en 2008.

Pages : 276 p.

Parution : avril 2009.

Format : Broché.

Dimensions : 21.5 x 11.5 x 2.0 cm

ISBN:9782742782314

EAN13:9782742782314

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.