LE TRAVAIL SOUS TENSIONS


le-travail-sous-tensions

Michel Lallement

Editions Sciences Humaines


Le point de vue de l’éditeur : Le travail fait régulièrement la Une de l’actualité et retient dramatiquement l’attention lorsque - une fois encore, une fois de trop - une personne met volontairement fin à ses jours par excès de pressions professionnelles. Travailler serait donc dangereux. Voilà un constat pour le moins paradoxal car, si l’on en croit les enquêtes sociologiques menées à grande échelle, la plupart des Français associent le travail à leur bonheur de vivre…

Pour comprendre et dépasser cette contradiction apparente, il convient d’étudier la manière dont le travail se transforme. Tel est l’objectif du présent ouvrage.

Celui-ci met en évidence l’existence d’une série de tensions, de nature et de portées inégales, qui affectent notre manière de travailler. Ces tensions peuvent être lues comme le produit de mutations (nouvelle donne économique et technologique) et de stratégies gestionnaires qui ont des conséquences tous azimuts sur les flux de main-d’œuvre internationaux, le marché de l’emploi, l’organisation des entreprises, les conditions de travail ou encore l’articulation entre les multiples temps sociaux qui rythment notre vie quotidienne.

Symptôme révélateur des mutations du moment, nous parlons d’autant plus volontiers du travail que nous ne savons plus très bien ce qu’il convient de désigner comme tel. Crise étant synonyme de décision, le moment est plus propice que jamais pour réinventer le travail et imaginer des futurs possibles Le travail n’est pas qu’un geste, c’est aussi un bien commun.

Table des matières

TRAVAIL DE PAUVRE, TRAVAIL DE RICHE

LES MONDES DU TRAVAIL : CLIVAGES ET CONTAMINATIONS

ENTRE AUTONOMIE ET CONTRAINTE

LA COOPERATION DANS LA DIVISION

L’EMPLOI CONTRE LE TRAVAIL ?

CATEGORIES ANCIENNES ET REALITES NOUVELLES

Michel Lallement est professeur titulaire de la chaire d’Analyse sociologique du travail et de l’emploi au Cnam (Paris) et auteur, entre autres, de Le Travail. Une sociologie contemporaine, Gallimard, 2007.

Pages : 125 p.

Format : Broché.

Dimensions : 19.0 x 12.5 x 1.0 cm

ISBN:9782912601889

EAN13:9782912601889

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.