LE LOUVRE S’OFFRE “LES TROIS GRACES” DE LUCAS CRANACH GRACE A DES DONS


louvre-cranach

Pari gagné pour le Louvre: le tableau de Lucas Cranach “Les Trois Grâces” entrera au musée grâce aux donateurs qui ont fourni le million d’euros nécessaire à l’acquisition de ce chef-d’oeuvre de la Renaissance.

LES DONS DU PUBLIC PERMETTENT AU LOUVRE DACQUÉRIR “LES TROIS GRÂCES”.

Quelque 5.000 donateurs âgés de huit à 96 ans, ayant déboursé pour la plupart entre un et 1.500 euros, ont répondu à l’appel lancé le 13 novembre par le musée parisien pour rassembler la somme nécessaire à l’achat du tableau.

Réalisée en 1531 par le peintre allemand Lucas Cranach l’Ancien, l’oeuvre, d’une grande sensualité, représente trois jeunes femmes blondes, vêtues de leurs seuls bijoux en or et, pour l’une d’elle, d’un élégant chapeau rouge à plume blanche.

Sur son site internet, où une section lui est dédiée, le musée du Louvre parle d’une version “très personnelle, très étrange et volontairement ironique” des “Trois Grâces”, thème célèbre ayant eu de nombreuses versions picturales.

Le propriétaire du tableau en demandait quatre millions d’euros. Le Louvre n’ayant pu rassembler que les trois quarts de la somme, il a décidé de lancer un appel aux dons largement repris par les médias et internet. L’oeuvre risquait sinon de partir dans le privé, voire de quitter la France.

L’engouement a permis de rassembler la somme bien avant la date limite du 31 janvier.

“Si la campagne a si bien marché, c’est d’abord parce que l’oeuvre est magnifique, mais on a aussi senti le plaisir des donateurs à participer à cette aventure”, a dit à Reuters Catherine Sueur, administratrice générale adjointe du musée du Louvre.

“LE PUBLIC S’EST APPROPRIÉ L’OEUVRE”

A part quelques dons exceptionnels de 10.000 ou 40.000 euros, la plupart des mécènes d’un jour ont donné des sommes modestes, 50 euros pour un quart d’entre eux.

Les dons sont venus très majoritairement de France, de la région Ile-de-France pour la moitié d’entre eux, mais aussi du Chili, du Mexique et des Etats-Unis.

“Le public s’est approprié l’oeuvre et s’est senti investi par cette campagne”, se réjouit Catherine Sueur. “Ce qui est très satisfaisant, c’est de voir à quel point les gens sont attachés au musée du Louvre”.

Une fois l’acquisition conclue, le tableau entrera dans les collections nationales début 2011.

Du 2 mars au 4 avril, il sera présenté au public dans une salle du Louvre dédiée où seront inscrits les noms de tous les donateurs, quel que soit le montant de leur don.

Chacun d’eux recevra une reproduction du tableau sous forme de carte postale, qui lui donnera le droit d’aller admirer l’oeuvre gratuitement au Louvre pendant un mois.

Pratique courante dans les pays anglo-saxons, l’appel à la souscription publique pour l’achat d’une oeuvre d’art est plutôt rare en France. Le Louvre avait lancé un appel aux dons en 1988 pour acquérir “Saint Thomas à la pique” du peintre lorrain Georges de La Tour.

Source : Reuters / Patrick Vignal

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.