LA FILLE DES LOUGANIS


la-fille-des-louganis

Metin Arditi

Actes Sud

Dans la beauté solaire de son île grecque, la jeune Pavlina aime celui qu’elle croit son cousin, Aris. Elle ignore le secret qui dévastera pour longtemps la famille : Aris est du même père qu’elle. L’enfant qu’elle aura de lui, fruit d’un inceste, sera confié à l’adoption. La Fille des Louganis raconte l’histoire de ce double arrachement, à l’île et à l’enfant.

A Genève, où elle émigre, Pavlina poursuivra son existence, comme absente à elle-même, sans renoncer au rêve - obsédant jusqu’à la folie - de retrouver un jour la fille qu’on lui a enlevée. Sur ce thème à la fois intime et universel de l’abandon, sur le hasard des rencontres et la vertu des amitiés, sur les forces vitales et les péripéties du destin qui nous gouvernent par-delà le bien et le mal, Metin Arditi a composé un roman profond, saisissant d’émotion et de vérité.

Ecrivain francophone d’origine turque, Metin Arditi vit à Genève. Chez Actes Sud, il a également publié Dernière lettre à Théo (2005), La Pension Marguerite (2006), L’Imprévisible (2006), Victoria-Hall (Babel n° 726) et Loin des bras (2009). Il préside l’Orchestre de la Suisse romande.

REVUE DE PRESSE /

La Chronique Payot « Coup de cœur »,

Par Romain Méchiet, Libraire, Payot-Neuchâtel :

« Dans les paysages brûlés de soleil des îles grecques, vers la fin des années 1950, Pavlina grandit dans un oasis d’amour : l’amour inconditionnel de son père pour elle, l’amour définitif qu’elle porte à son cousin Aris, qui se révèlera être bien plus proche d’elle qu’on ne le lui raconte. De cette union naîtra une enfant, fruit de l’inceste, confiée à l’adoption dès sa naissance. Pavlina quitte alors son île pour Athènes, puis Genève, vers une autre sorte de souffrance, qui se greffe sur celle de l’absence de son enfant : l’exil. Pavlina rencontrera certes dans son malheur quelques belles âmes, mais, arrachée à son île, immigrée en Suisse, elle n’aura de cesse de rechercher cette enfant de l’amour fou. La fille des Louganis est un roman profond, poignant, l’histoire d’un amour, d’une haine, mais surtout de la faiblesse humaine. Metin Arditi confirme ici son grand talent de conteur, et nous offre à la fois une fable morale et un hymne à l’amour, le tout enveloppé par les parfums, le soleil et la mythologie des îles grecques ».

Pages : 237 p.

Parution : août 2009.

Format : Poche.

Dimensions:17.5 x 11.0 x 1.4 cm

ISBN:9782742784820

EAN13:9782742784820

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.