EDUCATION ET FRONTIERES SOCIALES . UN GRAND BRICOLAGE


education-et-frontieres-sociales

Monique Saint-Martin, Mihaï-Dinu Gheorghiu, Bénédicte de Montvalon, Collectif

Editions Michalon

Le point de vue de l’éditeur : Le monde social est balisé, marqué, divisé. Des frontières sociales, plus ou moins perceptibles, délimitent des groupes sociaux, des espaces de vie, des lieux d’échanges, mais aussi des lieux de ségrégation ; elles traversent le quotidien des familles. Mais comment appréhender ces frontières ?

L’éducation, reçue et donnée dans les familles, avec ses continuités et ses ruptures, permet de suivre leur traçage. Sans cesse réinventée, elle contribue désormais moins à reproduire qu’à produire des frontières. Dans un monde où l’ascension sociale promise par le système éducatif est hypothétique, les familles et les individus déploient une grande énergie pour ” bricoler” l’éducation donnée et “faire avec ” les frontières.

Celles-ci sont souvent subies, parfois déplacées, ou encore recherchées. Avec Monique de Saint Martin et Mihaï Dinu Gheorghiu, une équipe internationale de sociologues s’est consacrée durant trois ans à comprendre ces différentes formes de jeu avec les frontières. Des histoires de vie et d’éducation familiales, inégalement marquées par l’instabilité - familles immigrées, familles des classes populaires, des classes moyennes ou des bourgeoisies - sont ici restituées dans leur singularité.

Comment ces jeux de frontières se jouent-ils dans des contextes différents ?

La perspective comparative proposée entre la France, la Roumanie, la Suède et le Brésil, met en évidence, dans chacun de ces pays, les processus dynamiques qui touchent très fortement les classes moyennes.

Table des matières

Frontières sociales : divisions, mouvements

PREMIERE PARTIE

Les frontières sociales

De la réflexion à la mise en ?uvre d’un concept

Expérience éducative et socialisation

Frontières discriminantes, frontières transgressées, frontières souhaitées

DEUXIEME PARTIE

Les familles immigrées : une expérimentation continue des frontières

Les classes populaires face à leurs frontières

Les classes moyennes entre transgression des frontières et fermeture sociale

Monique de Saint Martin, sociologue, directrice d’études à I’EHESS, et chercheur à l’IRIS, a mené de nombreuses recherches sur l’éducation et sur les élites. Elle a publié L’espace de la noblesse (Métailié, 1993), État et acteurs émergents en Afrique (Karthala, 2003 avec Y. Lebeau, B. Niane, A. Piriou), Anciennes et nouvelles aristocraties de 188o à nos jours (Ed. de la MSH, 2007, avec D. Landen).

Mihaï Dinu Gheorghiu est professeur à l’université d’laei, chercheur associé au Centre de sociologie européenne (EHESSKNRS) et au CEE à Paris. II a mené des recherches sur les écoles de cadres des partis communistes, les pauvretés en prison, le devenir des enfants de l’Aide sociale à l’enfance, la coopération au travail. A publié Les intellectuels dans le champ du pouvoir (Polirom, 2007), Littératures et pouvoir symbolique (Paralela 45, 2005).

Ana Maria Almeida, Barbara Bauchat, Pascale Gruson, Mariana Heredia, Elisabeth Hultgvist, Lucette Labache, Denis Merklen, Graziela Perosa, Daniella Rocha, Maria Silvia Rocha, Kimi Tomizaki, “dit dari ont contribué à l’ouvrage coordonné par Bénédicte de Montvalon.

Pages : 274 p.

Parution : février 2010.

Format : Broché.

Dimensions:24.1 x 15.7 x 2.2 cm

ISBN:9782841865192

EAN13:9782841865192

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.