CLAUDE NOUGARO. DESSINS & CHANSONS


claude-nougaro

Claude Nougaro, Hélène Nougaro, et Chantal Armagnac

Luc Pire

 

Nougaro était un artiste complet, curieux et ouvert sur la création. Cet ouvrage présente près de 80 dessins du chanteur qui illustrent ses textes, des plus connus aux plus confidentiels. Ces dessins tournent obsessionnellement autour du visage, parlent passionnément de l’humain, s’interrogent sur l’identité, le langage, l’histoire individuelle et collective. Ils traduisent l’univers sincère et désarmant où déambule l’artiste, la grande fête lexicale dans laquelle il brasse mythes et codes avec un joyeux irrespect.

 

Ce grand maître incontesté des mots et de la musique avaient deux passions : le jazz et Toulouse, sa ville natale. Nougaro était aussi un artiste complet, curieux et ouvert sur la création.

Ce beau livre présente, à travers ses chansons - des plus connues aux plus confidentielles - et ses dessins - qui ne sont pas sans rappeler les œuvres du grand Cocteau -, la démarche et l’univers artistiques de Claude Nougaro.

Réalisés sur des cahiers ou des carnets ou encore sur le “chevalet” installé chez lui, ses dessins, qui font partie intégrante de l’œuvre de Nougaro et font écho à ses textes, invitent le lecteur à se plonger dans son univers intime.

 

REVUE DE PRESSE :

La critique de Franck Bortelle

« Claude Nougaro, « Dessins et chansons » : enchantement immédiat »

 

« Si tout le monde connaît sa plume, moins nombreux sont ceux qui ont pu approcher le coup de crayon du poète de Toulouse. Voilà un ouvrage qui rend hommage aux deux facettes majeures de ce génial artiste, grâce à sa femme, Hélène Nougaro. Près de 80 dessins… et chansons. 

Cela a fait cinq ans en mars que le funambule de la sémantique, le jongleur des mots enfant plus que chéri des Toulousains s’en est allé. Il aurait eu 80 ans en septembre dernier. « Ô Nougaro » avait titré en mars 2004 le journal local en référence directe bien sûr à l’hommage qu’il avait rendu à sa ville natale.

Ce sont des « Oh » d’admiration par dizaines que pousseront les néophytes qui découvriront un jour cette œuvre colossale. Comme le « Oh » de l’enfant face au cadeau qu’il vient de déballer. Des « Oh » d’amusement aussi lorsque le verbe se fait plus canaille (« Je suis sous », « Le Coq et la pendule »), lorsque la rhétorique se distord pour accoucher d’une formule plus gracieuse, plus classieuse comme aurait dit l’autre jongleur des mots, Gainsbourg.

L’ouvrage que présente aujourd’hui Hélène Nougaro va faire pousser d’autres cris d’admiration, voire d’amusement. Le chanteur, l’homme des mots en balade, le poète a probablement bien des choses encore à nous dire si nous le relisons, continuons à l’écouter. Mais c’est aussi le dessinateur que nous propose de découvrir ce beau livre, au fil de ses pages épaisses.

Sur le principe d’approximativement un texte et un dessin par double page, le violon d’Ingres du chanteur prolonge ici ses mots. Pas avec une volonté farouche d’agencer par le sens les textes et les dessins. L’ensemble vagabonde comme vagabonde l’âme qui cherche l’inspiration. Ce livre offre avant tout le plaisir de lire ces textes qui ne sont pas toujours parmi les plus connus (habile moyen de les faire (re)découvrir) au milieu d’un monde imagé et imaginé par le même homme. L’enchantement est immédiat, comme l’embarquement du titre de son avant-dernier album.

Nougaro avait une passion pour Picasso et Cocteau. L’influence est flagrante, même si l’on pourrait déceler parfois aussi celle du Matisse dessinateur. Et même si certains de ces dessins ne semblent que croquis croqués au coin d’une table, trait rapide ou nerveux, graines qu’on plante pour faire pousser des tableaux ainsi que Van Gogh définissait les esquisses, d’autres au contraire témoignent d’un réel travail avec ajouts de couleurs, détails physiques. Car oui, c’est l’Homme qui domine très largement. Et plus particulièrement la femme, bien sûr.

« Que tu lui donnes un crayon et l’enfant bâtit sa maison », disait Nougaro dans sa chanson « Sa maison ». C’est rien de dire que cette maison-là est joliment habitée. Un très beau cadeau posthume assurément. »

 

Article original sur :

http://www.culturecie.com/fr/livres/a-lire-avec-les-yeux/beaux-arts/beaux-livres/article/claude-nougaro-dessins-et-chansons-enchantement-immediat.html

 

Pages : 143 p.

Parution : Septembre 2009.

Format : Relié.

Dimensions:29.5 x 23.0 x 1.9 cm

ISBN:9782507004477EAN13:9782507004477

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.