REISER ET L’ECOLOGIE


reiser-lecologie

de Reiser

Glénat

 

Tout le monde connaît le travail de Reiser humoriste. Le dessinateur, pilier de « Hara Kiri » et « Charlie Hebdo », a fait rire des générations de lecteurs avec Jeanine, Gros Dégueulasse ou La Vie des Bêtes.

Mais on a oublié le Reiser inventeur et militant de l’écologie ! Reiser et l’Écologie est une anthologie des pages qu’il consacra principalement dans les années 70 à son engagement. Marée noire, pollution, laideur de l’urbanisme, nucléaire, les pires fléaux de la modernité outrancière n’échappent pas à sa plume assassine et humoristique.

 

Mais Reiser était aussi un visionnaire, et cet album regroupe les pages de BD ou l’auteur explique comment fonctionne le solaire et les éoliennes. 35 ans avant le sommet de Copenhague, Jean-Marc Reiser se souciait déjà des générations futures.

À noter que ce livre recueille près de 80 pages de bande dessinées inédites en album.

 

EXTRAIT DE LA PREFACE DE JEAN-MARC PARISIS :

 

“Génie du dessin d’humour, il fut aussi un précurseur en matière d’écologie et d’énergies libres dès le début des années 70. L’époque consommait, gaspillait énormément. Ça durerait toujours, croyait-on. Reiser a vite vu venir un monde abîmé d’ordures, noyé dans ses déchets. Il prônait le recyclage, proposait des alternatives, inventait des trucs ou des mondes. A sa manière ingénue, hilarante et tenace : on le verra dans cet album truffé de trouvailles, de délires, mais aussi de sérieuses intuitions.”

 

 reiser-lecologie-1

REVUE DE PRESSE 

La critique de Phibes Sur Sceneario.com

(05 Juin 2010) :

 

« Pour le grand public, le regretté Reiser est avant tout l’auteur reconnu pour ses réflexions et dessins humoristiques à la thématique satirique que l’on pouvait apprécier dans les magazines sulfureux qui se sont créés à partir des années 60/70 tels Hara-Kiri, Pilote et Charlie Hebdo. Mais il est aussi celui qui, dans ses mêmes années, a publié des pamphlets, entre autres dans le journal écologique politique de La gueule ouverte, ayant trait à l’évocation d’une écologie radicale.

Dans la lignée de leur précédente publication Reiser à la Une (compilation de visuels réalisés par Reiser sur Charlie-Hebdo…), les éditions Glénat remettent le couvert en rééditant sous la forme d’une nouvelle intégrale volumineuse inédite les nombreuses cogitations écologiques de cet auteur parues séparément entre 1968 et 1982 dans différents magazines.

Cette initiative éditoriale est surtout l’occasion d’apprécier les qualités illuminées de cet artiste qui, très sensible sur l’état de santé de la planète, à l’énergie solaire, s’est engagé dans des cogitations scientifiques fumeuses, alambiquées dont certaines avaient le mérite d’être plutôt sensées. Aussi, on pourra être amusé de la manière dont ce dernier fait ses propositions plus ou moins étonnantes, dignes d’un inventeur volubile pour le concours Lépine.

Certes, l’humour critique dont il est le grand représentant passe inévitablement par ses graphiques simplistes et fortement explicites qu’on lui reconnaît entre mille. Noircissant de façon à la fois anarchique et mesurée chaque planche, il exécute, dans une créativité débordante, des dessins techniques très inhabituels et engagés.

Un ouvrage surprenant en l’honneur de l’imagination féconde et de l’esprit scientifique du maître Reiser, au sein d’un registre dans lequel on n’a pas l’habitude de le voir évoluer et qui prouve assurément qu’il avait de l’énergie à revendre. »

 

 

Glénat

200 pages

Dimensions:32.3 x 22.8 x 2.0 cm

ISBN:9782723469326

EAN13:9782723469326

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.