LANGUE, CITOYENNETE ET IDENTITE AU QUEBEC


Warren Oakes, Jane Warren

 langue-citoyennete-et-identite-au-quebec

L’édition canadienne française est en pleine activité et publie souvent au niveau des ouvrages de science politique ou d’histoire des essais qui doivent être lus ici en Europe.

Ce livre intéressera aussi bien le lecteur français à l’heure du débat sur « l’identité nationale » que le lecteur de la Communauté française de Belgique au moment où la question de la disparition de l’Etat belge se pose avec acuité.

 

La mondialisation s’accompagne de conditions politiques, économiques et sociales qui demandent de nouvelles conceptualisations de l’appartenance dans le contexte de communautés culturellement diversifiées.

Dans Langue, citoyenneté et identité au Québec, la société québécoise est présentée comme un exemple particulièrement intéressant de ce point de vue. Les auteurs examinent comment le Québec cherche, par la promotion d’une citoyenneté commune avec le français comme élément de base, à favoriser le développement d’un sentiment d’appartenance parmi les minorités qu’il abrite.

En tant que nation sans État souverain, le Québec doit répondre à deux impératifs distincts : le besoin d’affirmer une identité francophone vigoureuse au sein de l’espace anglophone de l’Amérique du Nord, et l’obligation civique d’accommoder une gamme toujours plus diverse de groupes d’immigrants, ainsi que les demandes de reconnaissance des communautés anglophone et autochtone.

Tandis que le Québec doit se définir dans le contexte de la mondialisation tout en composant avec la diversité à l’intérieur de ses propres frontières, voici une étude détaillée qui propose un regard sociolinguistique sur la question de l’identité québécoise.

 

Table des matières

 

DE NOUVEAUX DEFIS

De Canadien français à Québécois

Redéfinir la nation québécoise

Le Québec dans le contexte de la mondialisation

UNE LANGUE COMMUNE

Le français, une langue pour tous les Québécois

Le français de qui? Attitudes langagières, insécurité linguistique et standardisation

DIVERSES EXPERIENCES

Langue, immigration et appartenance

Transformations du Québec anglophone

Des droits linguistiques pour les nations autochtones

 

Leigh Oakes est professeur de français et de linguistique à Queen Mary University of London. Ses travaux portent sur la question de la langue et de l’identité nationale au Québec, en Suède, en France et dans l’Union européenne. Il est l’auteur de nombreux articles ainsi que de l’ouvrage Language and National Identity : Comparing France and Sweden. Jane Warren est membre honoraire de l’École de langues et linguistique de University of Melbourne, en Australie. Ses publications portent sur des sujets à la rencontre de la sociolinguistique et des études culturelles. Elle est aussi coauteure de Language and Human Relations : Styles of Address in Contemporary Language.

 

Éditeur: PU Laval

Collection:Langue française en Amérique du Nord

Pages:309 p.

ISBN:9782763786698

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.