L’AME DE L’EPERVIER .


lame-de-lepervier

Retour à Uzès ; L’Epervier de Maheux ; La Caverne des pestifirés ; Le Nez dans l’herbe; Le Prix Goncourt

 

Jean Carrière, Jean-Claude Pauvert (Préfacier) , Serge Velay (Annotateur)

 

Prix Goncourt en 1972, L’Epervier de Maheux fut l’un des plus grands succès de l’après-guerre. S’il a permis à Jean Carrière de rencontrer un très large public, ce triomphe n’a-t-il pas occulté une oeuvre originale, riche et puissante ?

 

On a vu en lui le chantre de sa région, les Cévennes, mais loin de l’imagerie folklorique, Jean Carrière, servi par une prose flamboyante, est avant tout le peintre du temps qui passe, de la solitude, de l’abandon, de la blessure de l’exil, de la quête d’un paradis touché et perdu. Les trois romans et deux textes autobiographiques qui composent ce volume éclairent le parcours de cet auteur racé et ambitieux qui sera une découverte pour beaucoup.

 

Né en 1928 à Nîmes dans une famille de musiciens, Jean Carrière fut disciple de Jean Giono qui l’encouragea à écrire. Après un premier roman remarqué, parut en 1972 L’Epervier de Maheux : avec près de deux millions d’exemplaires vendus et le prix Goncourt, le succès fut colossal. Troublé par ce triomphe, il sombra dans une dépression qu’il mit quinze années à vaincre et qu’il raconta en 1987 dans Le Prix d’un Goncourt. Jean Carrière est mort en 2005.

 

Éditeur:

Presses de la CitéPages

1037 p.

ISBN:9782258081758EAN13:9782258081758

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.