EXPOSITION „GLOBAL DESIGN“ AU MUSEUM FÜR GESTALTUNG DE ZURICH


global-design

Le Museum für Gestaltung de Zurich explore le phénomène de la globalisation du design depuis 1970 jusqu’à 2010 :

Global design, Museum für Gestaltung, Zurich, jusqu’au 30 mai 2010.

Infos. www.museum-gestaltung.ch

 

Extraits de la présentation de l’expo par LE TEMPS (Genève, 12 février 2010) : « jamais les objets qui nous entourent n’ont été autant le produit d’échanges de cultures, d’idées, de techniques et d’économies (…) Dire que le design contemporain est globalisé paraît être une évidence. Surtout à l’heure des iPhone et des bibliothèques Ikea. Et n’en a-t-il pas toujours été ainsi? La porcelaine n’était-elle pas un produit dessiné ici, manufacturé ailleurs et vendu partout? «Bien sûr, répond Angeli Sachs, responsable des expositions au Museum für Gestaltung de Zurich, et curatrice de l’exposition Global design. Mais ce phénomène s’est fortement renforcé depuis le début des années 1970, avec l’apparition du concept même de la globalisation. Il s’est encore intensifié dans l’actuelle crise financière, qui le remet en question et le fait mieux apparaître aux yeux de tous. Mon espoir est que les visiteurs de cette exposition en ressortent avec une responsabilité nouvelle: mieux questionner l’origine des objets qui les entourent au quotidien.»

Alors autant examiner d’un peu plus près l’influence des échanges économiques, techniques ou culturels sur le design de ces quarante dernières années, comme le propose la nouvelle exposition du musée zurichois des arts décoratifs. Sa présentation est plaisante, très scénographiée avec ses reconstitutions de supermarchés, de hall d’aéroport ou de restaurant de sushis » (…) L’exposition multiplie les registres: design pour la maison, objets industriels, architecture, graphisme, médias, mode, électronique… Elle prend la forme d’un village global placé sous la tutelle du container pour bateaux, ce gros parallélépipède qui achemine les biens de consommation d’une rive à l’autre des sept mers. L’autre figure tutélaire est l’ordinateur. Comme le dit la responsable de l’exposition: «L’ordinateur et le container sont la colonne vertébrale de la globalisation, la communication étant son système nerveux.»  Le visiteur s’amuse ainsi de voir l’évolution d’un bureau de travail depuis quatre décennies. En d’autres termes, depuis une machine à écrire électrique modèle 72 d’IBM Suisse et une machine à calculer modèle 322 de Precisa Zurich jusqu’aux interfaces tactiles de Jonathan Ive, le designer d’Apple 5 (…)

L’exposition n’oublie jamais ce que la globalisation signifie comme exploitation dans les régions les plus économiquement vulnérables du monde. A contrario, elle donne de nombreux exemples de produits conçus avec un respect pour les ressources naturelles, l’environnement en général, les forces de travail ou les répartitions équitables des bénéfices (…) L’exposition montre donc combien le design contemporain est issu d’échanges culturels d’une ampleur inédite. »

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.