AFFAIRE STERN . UN PROCES SOUS CONTROLE


affaire-stern-un-proces-sous-controle

Valérie Duby, Alain Jourdan

Genève, 10 juin 2009. Cécile Brossard, la meurtrière d’Édouard Stern, entre dans le box des accusés. L’amante du banquier n’est plus que l’ombre d’elle-même. L’instruction de cette affaire a été longue, très longue. Pendant tout ce temps, les avocats se sont livrés à un drôle de jeu. Le magistrat instructeur, le juge Graber, a dû blinder son enquête. Édouard Stern n’est pas n’importe qui : trente-huitième fortune française, il est l’intime des puissants et l’ami de Nicolas Sarkozy.

C’est aussi un homme qui cultive les inimitiés. Lorsque son corps sans vie est découvert dans son appartement genevois, revêtu d’une combinaison en latex, personne ne pense au geste fou d’une femme en déroute.

À son procès, Cécile Brassard apparaît telle qu’elle est : torturée et complexe. L’histoire, elle, est simple. C’est celle d’un couple qui se déchire, pris au piège de sentiments confus où se mêlent sexe et argent. Alors qu’a-t-on cherché à cacher ? Pourquoi s’est-on attelé avec autant de zèle à circonscrire le procès aux deux protagonistes de l’affaire ?

Les deux journalistes, Valérie Duby et Alain Jourdan, auteurs d’un premier livre sur l’affaire Stern, ont poursuivi leur enquête. Ils livrent de nouveaux éléments et lèvent un coin du voile sur les coulisses de ce procès hors norme. Pendant quatre ans, la justice genevoise a dû slalomer entre petits et grands secrets. En bonne partie pour éviter que le procès ne se glisse dans les draps des puissants et ne jette une lumière trop crue sur l’univers sans pitié du monde de la haute finance.

Extrait de l’introduction

Pourquoi un deuxième livre ? En 2006, nous avons déjà publié une enquête sur la mort d’Édouard Stern, retrouvé abattu de quatre balles à Genève le 1er mars 2005. La publication de cet ouvrage avait soulevé un tollé du côté des avocats de Cécile Brassard, la maîtresse du banquier. En France et en Suisse, des plaintes ont été déposées pour empêcher la sortie du livre. Mais les juges des deux pays nous ont donné gain de cause au nom de la liberté d’information.

Depuis le départ, les circonstances de la mort de la trente-huitième fortune de France ont soulevé de nombreuses interrogations. Comme beaucoup de confrères, nous avons voulu en savoir davantage.

Au fil de ces quatre dernières années, notre intérêt pour ce fait divers, qui a suscité une couverture médiatique sans précédent, a évolué. Nous connaissions les circonstances matérielles de ce drame à huis clos. Mais il restait à tenter de comprendre l’alchimie complexe existant entre Édouard Stern et Cécile Brassard, moteur de cette relation hors norme et destructrice. De cette descente aux enfers qui a conduit une femme à tuer un homme de quatre balles à bout portant.

Le procès de Cécile Brassard devant la Cour d’assises de Genève, nous l’attendions. Allait-il répondre à toutes nos interrogations et lever les derniers secrets ? Si nous avons écrit ce deuxième livre, c’est pour restituer toutes les minutes de ce procès criminel. Mais aussi pour comprendre les profils psychologiques de ces deux personnalités tourmentées.

Éditeur: : Editions Slatkine

Pages:

253 p.

Parution:

Novembre 2009

Dimensions:

22.0 x 15.0 x 1.7 cm

ISBN:

2832103715

EAN13:

9782832103715

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.