LES DATES-CLES DE L’AFFAIRE POLANSKI


dfjp-departement-federal-justice-et-police-suisse-dessin-de-alex

D’après AFP / 28/09/2009

Le cinéaste franco-polonais Roman Polanski, 76 ans, a été arrêté samedi à Zurich (Suisse) à la demande de la justice américaine, pour une affaire de moeurs qui s’est déroulée en 1977 à Santa Monica, près de Los Angeles. Voici les principales dates de cette affaire.

- 10 mars 1977 : Roman Polanski, alors âgé de 43 ans et déjà réalisateur mondialement reconnu, a une relation sexuelle avec une mineure de 13 ans, Samantha Geimer, en marge d’une séance de photographie chez l’acteur Jack Nicholson.

- 15 avril 1977 : Début du procès pour viol, suite à une plainte des parents de l’adolescente. Polanski plaide non-coupable.

- 8 août 1977 : Polanski change de stratégie et plaide coupable de détournement de mineure. Un accord intervient pour éviter un procès public. Le 19, le juge Lawrence Rittenband le condamne néanmoins à trois mois de prison pour subir des «examens mentaux», après quoi une décision doit être prise. Un sursis est accordé pour le tournage d’un film.

- 17 décembre 1977 : Roman Polanski est incarcéré dans l’hopital-prison Chino, près de Los Angeles. Il est libéré au bout de 47 jours.

- 31 janvier 1978 : Polanski, ayant appris qu’il risquait la peine maximum, 50 ans, décide de fuir à Paris. Il ne remet plus les pieds aux Etats-Unis, mais se déplace librement dans de nombreux pays, dont la Suisse, sans être inquiété. Sa défense estime que le juge, personnage très médiatique, s’acharne sur son client.

- 24 février 1978 : Le juge Paul Breckenridge refuse de rendre un verdict «par contumace».

- 23 août 1994 : Le procureur chargé du dossier criminel Roger Gunson, refuse d’absoudre M. Polanski qui souhaite retourner aux Etats-Unis, et exige qu’il se présente devant la Cour. Mais M. Gunson envisage d’éviter la prison. Une nouvelle législation fixe le maximum de la peine à quatre ans. Auparavant, Roman Polanski a mis un terme au procès civil en payant 225.000 dollars à Samantha.

- 1er mars 2003 : Samantha Geimer «pardonne» publiquement à Polanski. Elle souhaite que le cinéaste puisse venir à la cérémonie des Oscars, le 23 mars.

- 23 mars 2003 : Polanski reçoit, en son absence, l’Oscar du meilleur réalisateur à Hollywood pour «Le pianiste».

- 3 décembre 2008 : Chad Hummel et Bart Dalton, avocats de Roman Polanski demandent à la justice californienne d’abandonner les poursuites contre leur client. Ils affirment disposer de nouvelles preuves montrant que le réalisateur n’avait pas bénéficié à l’époque d’une procédure pénale équitable à Los Angeles. Le premier juge, décédé, manquait d’impartialité.

- 26 septembre 2009 : Roman Polanski est arrêté à son arrivée à Zurich où il devait participer à un Festival. Selon la justice suisse, en vertu d’un accord américano-suisse, il a été «placé en détention provisoire en vue d’extradition». L’extradition avait été demandée en 2005. Mais Polanski, qui y possède un chalet dans les Alpes, réside régulièrement en Suisse et n’avait jamais été inquiété, ni avant ni après 2005.

Les commentaires sont fermés.