REVUE DE PRESSE | ISRAËL | 3 JUIN 2009


AMBASSADE DE FRANCE

Les Titres

Ha’aretz (Le pays)

Malgré les tensions : Obama a rencontré Ehud Barak à l’improviste

The Jerusalem Post

Obama rencontre Ehud Barak à l’improviste alors que s’aggrave la querelle concernant les colonies

Ma’ariv (Le soir)

Dudu Topaz : On ne voulait plus de moi à la télévision, j’ai voulu me venger

Yediot aharonot (Les dernières nouvelles )

La campagne de réconciliation avec le monde musulman de Barack Obama

Diplomatie

Brêve rencontre entre Obama et Ehud Barak

Le ministre israélien de la Défense, l’ex-Ra’Mat’Kal (chef d’état-major), l’Alouf (major-général), Ehud Barak, s’est entretenu à Washington avec le conseiller pour la sécurité nationale de la Maison-Blanche, le général James Jones, rapporte le Ha’aretz. Durant cet entretien de plus de deux heures, les deux hommes ont évoqué les désaccords entre Israël et les États-Unis concernant les colonies. M. Barak a déclaré notamment qu’Israël souhaite progresser dans le cadre du processus de paix et a souligné l’importance d’une étroite collaboration entre les deux pays.

Hier, ajoute le Ma’ariv, Obama a accordé une interview à la radio publique américaine dans laquelle il a réaffirmé son opposition à toute construction dans les colonies de Cisjordanie « La solution de deux États nécessite que les deux camps, Israéliens et Palestiniens, respectent leurs engagements. J’ai été très clair avec les Israéliens, et j’ai dit aussi bien en privé qu’en public que le gel de la colonisation, y compris de la construction nécessaire à la croissance naturelle, fait partie de ces engagements », a-t-il déclaré.

Le président américain a ajouté que l’amitié entre les deux pays oblige Washington à faire preuve de franchise dans ses relations avec Israël : « J’estime que parfois nous n’avons pas été assez francs avec Israël face à la trajectoire extrêmement négative qui est celle de cette région ». Il a cependant affirmé comprendre l’inquiétude des Israéliens face aux menaces qui sont proférées à l’encontre de leur pays.

Première réunion du groupe de travail américano-israélien sur l’Iran

Selon un responsable israélien cité par le Ha’aretz, le groupe de travail américano-israélien sur le nucléaire iranien tiendra sa prochaine réunion la semaine prochaine. L’objectif de ce groupe, dont la création a été décidée lors de la visite du Premier ministre israélien, Biynamin Netanyahu, à Washington, est de coordonner les démarches des deux pays dans le dossier iranien et d’informer Israël des avancées dans le dialogue avec l’Iran. La délégation israélienne devrait être dirigée par le conseiller pour la sécurité nationale, Uzi Arad.

Par ailleurs, écrit le journal, le président français, Nicolas Sarkozy, recevra aujourd’hui à Paris le ministre iranien des Affaires étrangères, Manoucher Mottaki, avec qui il s’entretiendra de la reprise du dialogue avec Téhéran souhaitée par les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations-Unies et l’Allemagne.

Avigdor Liberman en Russie

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Liberman, a poursuiti sa visite en Russie. Liberman a rencontré son homologue Sergueï Lavrov, le président russe, Dmitri Medvedev, et le Premier ministre, Vladimir Poutine. Selon le Ma’ariv, le ministre israélien a été reçu avec tous les honneurs mais n’est pas parvenu à convaincre ses interlocuteurs de la nécessité de durcir les sanctions contre l’Iran.

Le Yediot Aharonot ajoute que ce rapprochement entre Israël et la Russie n’est pas au goût de certains responsables américains qui ont reproché à Avigdor Liberman de « faire la cour » à Moscou.

Les commentaires sont fermés.

Your server is running PHP version 4.4.9 but WordPress 4.0 requires at least 5.2.4.